Forum de jeu de rôle dédié aux dessins animés listés sur Animation Source et aux écrivains qui souhaiteraient endosser le rôle de leurs personnages favoris!
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Perdues dans la jungle... [PV Nakou - Wolfox]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Wolfox
Je ris, je pleure, je perds mon self contrôle...
Je ris, je pleure, je perds mon self contrôle...
avatar

Messages : 510
Date d'inscription : 16/10/2012

MessageSujet: Perdues dans la jungle... [PV Nakou - Wolfox]   Sam 17 Nov - 21:34

    Après la longue discussion que Jenna avait eue avec la belle louve blanche qui lui avait permise de comprendre la raison pour laquelle son compagnon avait disparu, la jeune chienne rouge avait passée de nombreux jours à rechercher les fameuses failles qui permettaient de voyager d'un univers à un autre... tout-le-monde pensait qu'elle recherchait toujours Balto, elle n'avait dit à personne ce qu'elle avait appris. Pourquoi ? Pour plusieurs bonnes raisons, en fait... la première était qu'elle était certaine que personne ne la croirait. Elle-même, si ça n'avait pas était Aniu qui le lui avait racontée, elle n'était pas certaine qu'elle l'aurait crue. C'est vrai, après-tout... qui pourrait réellement croire en une histoire aussi rocambolesque que des portes invisibles capables de vous envoyer vers un autre pays, vers une autre planète, vers un autre univers... voir même vers un autre temps ? C'était presque quitte à dire qu'on croyait aux dragons, aux aliens, ou en la magies, choses faisant partie de la science fiction et du fantastique, des mythes et des légendes, dans l'esprit de Jenna. Mais la louve avait une telle faculté de nous convaincre des choses les plus incroyable... faculté que elle, elle n'avait pas. Les autres auraient pensés que la perte de son compagnon la rendait folle, ou alors qu'elle cherchait une excuse au fait qu'elle refusait de penser qu'il était mort, comme certains le pensaient... disparaître aussi longtemps n'était pas bon, dans les déserts de glace qui entouraient Nome.

    Son autre raison, c'était aussi parce que justement, et étrangement, elle refusait que quelqu'un la croit, encore plus si c'était ses enfants... pourquoi ? Parce qu'elle craignaient très sincèrement qu'ils ne veuillent venir avec elle... chercher Balto dans la forêt entourant leur ville, c'était une chose, mais à travers un labyrinthe fait de portes invisible d'où elle n'était absolument pas certaine de pouvoir revenir un jour, ça en était une autre... elle était prête à se mettre elle-même en danger, si elle le pouvait et si elle le devait... mais pas à mettre en danger sa famille. Non, si elle avait une chance de suivre le même chemin que Balto et de le retrouver, elle le ferait, mais elle serait seule dans cette aventure... elle ne voulait pas perdre un autre membre de sa famille.

    Fin bon, en tout les cas, Jenna venait de trouver, sur le sol, une plante... une simple plante, longue et fine comme un serpent, verte comme si elle avait était gorgée d'eaux et de soleil pendant des semaines d'affilées... ce qui ne serait pas étonnant si, bien-sûr, ce n'était pas une liane, plante qui ne pouvait pas pousser, en Alaska, si le ciel n'avait pas était gris depuis environ trois jours et si cette plante ne sortait pas d'elle ne pouvait voir où au milieu de la neige. Sans en être certaine, car c'était la première fois qu'elle en voyait une, Jenna avait devinée que c'était dû à une faille dans le temps, une faille qui se trouvait juste devant-elle... la chienne inspira un grand coup, regardant droit devant-elle, supposant être en train d'observer une porte complètement invisible. Elle jeta un coup d'oeil par-dessus son épaule, observant une dernière fois la ville, et présenta mentalement ses excuses à ses enfants... après que ce soit leur père, ils allaient surement se sentir abandonner par leur mère... et enfin, elle avança de trois pas en avant. Quelqu'un qui l'observerait à ce moment-là la verrait disparaître dans le néant, du museau jusqu'à la queue, comme si elle passait derrière un mur... et elle, bien que le voyage fut indolore, elle ressentit fortement le changement d’atmosphère.

    En Alaska, le temps était froid et sec, même la neige gelée par le temps grisâtre et le froid de la nuit n'était que peu humide... et Jenna se retrouva, tout d'un coup, dans un monde horriblement chaud et humide... horriblement, car à-part lorsqu'elle faisait la sieste devant la cheminée de la maison de ses maîtres, elle n'avait pas l'habitude de la chaleur. Un tel changement, si soudain, en une chose dont elle n'avait pas l'habitude, lui donna le tournis et mal à la tête, et la chienne dut rester un moment immobile, respirant à fond, haletant la gueule ouverte, le temps que son organisme ne s’habitue à ce changement trop brutal. Elle finit cependant par reprendre ses esprits... la soudaine chaleur lui faisait mal, et ses yeux prirent un moment avant de voir autre-chose que du flous vert et noir, mais elle finit par pouvoir regarder autour d'elle... elle était dans une forêt, une forêt plus grande et plus dense que toutes celles qu'elle n'avait jamais traversée dans sa vie... ça, c'était sûr, elle n'était plus en Alaska. Elle jeta un coup d'oeil derrière-elle... pas la moindre trace de la faille, pas-même un petit tas de neige sur le sol, et encore moins de Nome. Elle fit un pas en arrière, mais son corps ne disparu pas... la louve ne lui avait pas mentie : les failles ne marchaient que dans un seul sens, elle ne pourrait pas rentrer par-là.

    Elle inspira profondément... puis commença à essayer de se frayer un chemin entre les feuilles géante, les plantes et les racines qui couvraient ce nouveau monde dans lequel elle se trouvait, ignorant encore tout les dangers, les prédateurs qui pouvaient poser l'oeil sur une étrangère dans la jungle...

_________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Spoiler:
 

Spoiler:
 




@ Et juste pour rire, mon Télévengeur préféré [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nakou
Fonda' de compet'
Fonda' de compet'
avatar

Messages : 1109
Date d'inscription : 01/07/2012
Age : 24

MessageSujet: Re: Perdues dans la jungle... [PV Nakou - Wolfox]   Dim 18 Nov - 19:41

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Emmitouflée dans les serviettes apposées sur son panier, Ange dormait profondément et bien au chaud. Les froides nuits d'hiver qu'elle avait passé dans le dépotoir étaient bien loin maintenant. Le fait de supporter quelqu'un qu'elle n'appréciait pas également. La famille que Scamp lui avait offert était très aimante et sincère, et elle se sentait enfin chez elle, même si au fond de son petit corps frêle subsistait la crainte de l'abandon. C'était arrivé tant de fois déjà...
Mais le froid que ranimait cette crainte était bien loin à présent. Au plus profond de son sommeil, Ange rêvait. Le soleil lui caressait le visage avec affection, le vent léchait sa fourrure et une eau apaisante faisait de lent va-et-vient sur la plage. Les grains de sable dans lesquels ses pattes s'enfonçaient étaient chauds, réconfortants. Lovée parmi eux, elle entendait Scamp aboyer et courir après le ballon que Junior lui envoyait. Eclaboussant tout autours de lui, y compris ses soeurs, le jeune chien n'hésitait pas à s'enfoncer dans la mer pour récupérer le précieux jouet... Mais c'était une erreur. Une pluie fine tira Ange de ses pensées. Elle leva le visage vers le ciel et observa qu'il était devenu sombre, voilé par une armée de nuages qui avait obscurci soudainement toute la plage. La pluie s'abattit en trombe, et Ange remarqua seulement l'absence des rires et des aboiements. Elle tourna alors vivement la tête vers l'eau et remarqua que Scamp avait été entrainé vers le large.


-SCAMP!

Hurla-t-elle, se relevant en sursaut et accourant vers l'eau. Elle y entra les pattes jusqu'aux coudes, observant s'éloigner toujours un peu plus son amour vers un lieu dont elle ignorait tout. Survivrait-il au large? Les vagues ne l'emporteraient-elles pas vers le fond? Le coeur battant, Ange décida de plonger. Elle brava comme elle le put les vagues qui vinrent la frapper avec violence mais, très vite, elle sentit que ses muscles fatiguaient, et ils finirent par la lâcher, la faisant sombrer vers les abysses...

Ange se réveilla en sursaut, le coeur battant. Elle nota de suite que Scamp et ses soeurs dormaient à ses côtés, ce qui la détendit quelque peu malgré son souffle entrecoupé qu'elle avait du mal à récupérer. Doucement, toute tremblante de son cauchemar, elle se leva et sortit de la pièce le plus discrètement possible. Une fois dehors, elle poussa un profond soupire et marcha jusqu'à la fenêtre de la salle. La lune trônait encore haut dans le ciel, mais ce dernier n'était plus très sombre. La petite chienne supposa que le jour allait bientôt se lever... Et elle serait bien incapable de fermer l'oeil à nouveau cette nuit. Se détournant de la vitre, elle se rendit dans l'entrée et sortit par la chatière de la porte. La nuit, étrangement, était assez lourde. Elle s'était attendu à une certaine fraicheur, mais l'atmosphère était pesante, comme à l'approche d'un orage. Autant se promener tant qu'il ne pleuvait pas ; elle serait peut-être enfermée pour le reste de la journée, et elle avait besoin de se changer les idées!

Se forçant un peu sur un pas rapide pour se donner un semblant d'entrain, Ange trottina le long de l'avenue pavée qui liait la maison à la rue. Elle remonta le trottoir, appréciant le silence de la nuit. Il n'y avait absolument personne, et aucun risque de croiser un gardien de fourrière en pleine nuit. Ange était en sécurité... mais ce rêve la perturbait toujours. Pourtant, Scamp était actuellement dans la maison, avec sa famille, il ne craignait rien, et elle l'aurait bien vite rejoint pour le surveiller et le protéger... Alors d'où venait ce rêve? Avait-il une signification quelconque? Etait-ce prémonitoire, ou une crainte enfouie qui renaissait? La petite chienne fut parcourue d'un frisson. Il ne valait mieux plus y penser. Elle arrivait déjà à la fin de son lotissement, apercevant les premiers petits commerces. Là-bas, tout était encore endormi, sauf le boulanger qui s'affairait déjà autours de ses levures et autres composants dont elle ne savait rien. Doucement, elle s'approcha de la lumière et se délecta de l'odeur, observant par la porte entrouverte le jeune homme travailler son art. Ceci parvint à la distraire assez longtemps, puisqu'elle réalisa que des rayons lui chauffaient soudainement le dos - l'aurore pointait au loin. Le soleil se levait timidement mais surement, apportant à son tour une certaine enveloppe de chaleur rassurante. Ange eut un sourire, son oreille se rabattant vers son visage. Il était l'heure de rentrer, et de retrouver sa famille. Se retournant, elle descendit du trottoir et commença à traverser la route. Peu de gens circulait à cette heure là, aucun risque de se faire bousculer par une voiture.
Non.
Le danger vint d'ailleurs.
Alors qu'elle regardait devant elle, elle ne remarqua pas qu'une plaque d'égout avait été déplacée, et sa patte rencontra le vide, la faisant basculer vers l'avant sans qu'elle ne puisse se rattraper. Ange plongea dans l'obscurité.

... Et rencontra une eau boueuse. La chaleur autours d'elle devint suffocante, mais elle s'y attendait ; elle avait déjà fait un tour dans les égouts et savait très bien que l'eau qui y circulait n'était pas des plus propres, et que les bouches d'aération étaient trop peu souvent ouvertes. Se relevant en grimaçant, elle se secoua pour éjecter un maximum d'eau au loin et leva la tête vers le ciel. Quelle ne fut pas sa surprise! Elle n'était pas dans un conduit d'évacuation surplombé par une sortie d'égout, mais dans ce qui semblait être une forêt à ciel ouvert. Elle jeta un bref regard autours d'elle, hébétée, son coeur commençant à tambouriner contre sa poitrine. Alors elle n'avait pas rêvé. Nuka était bel et bien venu d'un autre monde, et voilà que son tour était venu de voyager! Comment allait-elle faire pour rentrer?!
Le stress commença à la faire trembler tandis qu'elle sortait de l'eau verdâtre dans laquelle elle avait plongé. Etait-ce la signification de son rêve? Son éloignement soudain de Scamp? Mais ce n'était pas lui qui disparaissait vers ce monde inconnu, mais bel et bien elle...

Alors qu'elle se perdait dans ses craintes, regagnant la berge et ne sachant trop vers quel endroit se diriger, des bruits de pas et de branches déplacées lui parvinrent. Fixant l'endroit d'où provenait les bruits, Ange s'apprêtait déjà à devoir fuir, priant pour que ce ne soit pas le prédateur qu'elle redoutait qui déboucherait de ses arbustes...


Dernière édition par Nakou le Jeu 17 Jan - 14:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolfox
Je ris, je pleure, je perds mon self contrôle...
Je ris, je pleure, je perds mon self contrôle...
avatar

Messages : 510
Date d'inscription : 16/10/2012

MessageSujet: Re: Perdues dans la jungle... [PV Nakou - Wolfox]   Lun 19 Nov - 19:35

    En réalité, il fallait bien l'avouer, Jenna avait agit sur un coup de museau, elle s'était lancée dans cette aventure, à la recherche des failles et s'était jetée dans la première qu'elle avait trouvée sans vraiment réfléchir à un plan d'action, ni à ce qu'elle ferait une fois qu'elle serait de l'autre-côté... après-tout, si elle avait vraiment compris ce qu'était ces portes invisibles, elle n'avait que très peu de chance d'en retrouver une qui lui permettrait de rentrer chez-elle, et elle en avait surement encore moins de trouver celles à travers lesquelles Balto était passé avant-elle... elle n'avait aucune chance de suivre les mêmes chemins que lui, car ces failles n'étaient pas éternelles, elles avaient l'espérance de vie d'un papillon de nuit. Mais après-tout, elle aurait pue y réfléchir durant des jours et des jours durant sans ne plus penser à autre-chose, aucune ombre du moindre plan n'aurait pu germé dans sa tête, car il n'y avait aucune solution pour elle de retrouver son compagnon, ce qui l'avait fait disparaître était trop complexe, et aussi facile à contrôler qu'un tremblement de terre. Peu-importe le nombre de temps qu'elle aurait passée à réfléchir, elle en serait arrivée à la même conclusion que celle à laquelle elle était arrivée en se jetant là-dedans le museau en-avant : tout ce qu'elle pouvait faire, c'était traverser le plus de failles possibles, chercher sa trace, essayer de, peut-être, trouver les même que lui, et prier pour que cette technique lui permettrait de le retrouver... son entêtement avait fait que, maintenant, ils étaient tout-les-deux perdus dans les univers, mais elle voulait le retrouver, et elle était certaine que si ils étaient tout-les-deux, il lui serait plus facile de chercher le moyen de rentrer... ou tout-du-moins plus supportable.

    Cependant, ce que Jenna regrettait le plus dans le fait qu'elle se soit jetée dans cet aventure sans réfléchir à un plan, c'était le fait qu'elle n'avait pas songée au fait que ce n'était pas seulement d'univers, de monde, de pays, de temps, qu'elle allait changer... mais aussi d'atmosphère. La chaleur de cet endroit était suffocante, surtout pour elle qui avait vécue dans un climat quasiment polaire durant toute sa vie, avec une fourrure épaisse faite pour ce genre de temps... et puis cette jungle était si dense ! Jamais elle n'aurait pensée que des forêts telles que celle-ci pouvaient exister. Elle était trop habituée aux petits bois entourant Nome, elle se demandait même si une vie animale pouvait exister dans un telle lieu, si des animaux, ou même des humains, étaient capables de se déplacer, ici. Elle, elle n'arrêtait pas de se prendre les pattes dans des racines, et le pire, c'était les épines... elles s'accrochaient dans son bandana et lui emmêlaient la fourrure. Jenna devait étouffer ses couinements, mais au moins, elle y arrivait plutôt bien... au moins, sa vie auprès de son chien-loup l'avait endurci et elle avait prouvée à mainte reprises qu'elle avait un fort caractère et qu'elle pouvait s'adapter et affronter les dangers. Si elle avait pue avoir le courage de combattre un gryzzli, elle en aurait aussi pour traverser cette forêt, non ? En fait, elle pensait surtout cela car elle ignorait ce qu'était la jungle, et qu'elle ignorait que les loups et les ours n'étaient pas les plus dangereux des prédateurs, ici...

    Un bruit d'éclaboussure, comme quelqu'un battant frénétiquement des pattes dans l'eau, manquant de se noyer et cherchant à rejoindre la rive, vint lui chatouiller les oreilles... Jenna redressa la tête, cherchant à entendre d'où pouvait bien venir le bruit de la nage qu'elle entendait... si elle pouvait l'entendre aussi distinctement, sans-doute que ce n'était pas bien loin. Peut-être allait-elle pouvoir trouver quelque'un qui pourrait l'aider, la renseigner, lui dire si il avait vu quelqu'un ressemblant à Balto passer dans cet univers... ou au moins lui dire où elle était. Alors Jenna finit par repérer la direction du bruit, et se dirigea vers là. Il fallait avouer que, à cause de son ignorance sur les dangers de ce monde, Jenna ne se montrait pas vraiment prudente, et faisait pas-mal de bruit en piétinant et brisant les petites branches se trouvant sur le sol, en cassant celles auxquelles sa fourrure s'accrochaient... ses poiles étaient maintenant entièrement emmêlés, mais elle faisait en sorte de l'ignorer, comme les pointes qu'elle sentait contre sa peau... et en déplaçant les feuilles. Elle aurait de la chance si elle n'attirait pas un python affamé...

    Finalement, à force de marcher, Jenna finit par arriver devant un lac à l'eau marécageuse, verte et boueuse... et au-milieu de tout ce vert, elle repéra une petite tâche beige qui attira son regard... et elle sentit comme une bouffée d'espoir monter en elle : c'était une autre chienne, une petite chienne blanche, surement de la même espèce, ou cousine à celle de son amie Dipsy, sauf que sa fourrure était moins bouffante. Elle portait un noeux rose autour du coup, ce qui l'aida à penser qu'elle devait être un animal domestique, vivant auprès des humains, comme-elle... cela voulait surement dire que ce monde n'était pas aussi différent du sien, et peut-être que ce serait plus simple que ce qu'elle avait pensée au-début. Une petite pensée parasite lui passa par la tête... Jenna trouvait que cette jeune chienne était drôlement jolie, surtout avec son noeux, les deux boucles lui donnant comme des ailes d'anges... elle ne se doutait pas qu'elle était aussi proche de la vérité.

    Doucement, afin de ne pas l'effrayer... car la jeune chienne avait un certain air qui lui faisait penser que peut-être, elle avait un peu peur d'elle, ou alors de ce qu'elle avait crue qu'elle était autre-chose, quelque-chose de plus dangereux, avant de la voir... la chienne rouge s'avança vers elle. Elle semblait beaucoup plus jeune qu'elle, ce devait être encore une adolescente. Alors qu'elle s'apprêtait déjà à la saluer, baissant le museau vers elle... Jenna entendit un nouveau craquement, mais plus puissant que les autres, tendis qu'elle avait l'impression qu'un mécanisme se déclenchait sous sa patte avant-droite... le temps qu'elle baisse les yeux vers-là, et elle se sentit tout-à-coup emporté en-avant, puis vers le haut. Elle poussa un couinement, à la fois de peur, et aussi parce qu'une horrible pression se fit sentir autour de sa patte, lui coupant la circulation du sang, tendis qu'elle était emporté vers les airs et se retrouvée suspendue ainsi, à environs deux mètres au-dessus du sol... Jenna mit un petit moment pour rassembler ses esprit et comprendre ce qu'il s'était passé... pour comprendre qu'elle venait de poser la patte sur un piège, surement prévu pour quelque animal sauvage, et certainement pas pour une chienne comme-elle. Elle sentait son muscle s'étirer, tendis qu'elle devait d'une seule patte supporter son propre poids... elle baissa les yeux vers la petite chienne beige, et lui demanda :


    -Aide-moi, s'il-te-plais !

_________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Spoiler:
 

Spoiler:
 




@ Et juste pour rire, mon Télévengeur préféré [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nakou
Fonda' de compet'
Fonda' de compet'
avatar

Messages : 1109
Date d'inscription : 01/07/2012
Age : 24

MessageSujet: Re: Perdues dans la jungle... [PV Nakou - Wolfox]   Lun 19 Nov - 20:42


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Ses craintes s'envolèrent dans l'atmosphère lourde. Un petit rongeur venait de sortir du bas de l'arbuste, se frottant l'arrière des oreilles et repartant trottiner plus loin, faire sa vie. Ange soupira. Wow, il avait fait un de ces boucans! S'extirpant définitivement de l'eau, elle se laissa tomber quelques secondes sur le sol et souffla un coup, histoire de faire le point sur les événements. D'abord, ce cauchemar. Ensuite, cette maladresse qui lui était si peu habituelle. Et enfin, un nouveau monde. Un grand, immense, nouveau monde, qui n'avait plus rien à voir avec le sien. Et cette eau collante qui étouffait les poils de ses pattes. Ange se nettoya vaguement et s'assit, réfléchissant à comment elle avait bien pu arriver là. Était-ce l'eau au fond de l’égout qui avait servi, en quelques sortes, de portail pour arriver ici? L'eau de ce monde et du sien seraient-elles liées? Ou ne s'était-elle finalement pas réveillée? C'est ça! Peut-être qu'elle dormait encore finalement!

Alors qu'elle revenait à l'instant présent, elle remarqua que les bruits n'avaient finalement pas cessés. Ce n'était pas l'espèce de mulot qui les avait produit. En même temps, vu le raffut, ce ne pouvait pas être un animal aussi petit, et elle se trouva bien vite stupide de l'avoir cru. D'un côté, si c'était un rêve, tout était possible! Peut-être était-ce...


-Scamp?

Ne put-elle s'empêcher de demander. Elle l'avait pensé à voix haute, et avait fait un pas vers l'avant, l'espoir au coeur. Son petit chien moustachu était peut-être le héros qui allait la sortir de ce mauvais rêve et la ramener à la maison? Mais non. Ce fut une autre chienne, au pelage étonnamment rouge et blanc, qui s'extirpa comme elle le put des branchages qui s'accrochaient à son bandana et à ses poils. Un peu déçue et surprise, Ange se contenta de la fixer, ne sachant rien de ses intentions, anticipant une bonne comme une mauvaise réaction. Au vu du type de personnage qui lui faisait face, elle devina cependant bien vite qu'elle n'était pas de cet univers non plus. Peut-être était-ce quelqu'un qu'elle avait croisé quelques jours plus tôt, dans la rue? Car vu les nombreuses épines qui ornaient son beau pelage, elle n'était pas non plus habituée à la jungle, et elle semblait en aussi piteux état qu'elle. Etant de la même espèce, elle en vint également bien rapidement à la conclusion qu'elles devaient être du même type de mondes. C'était le décor qui était bizarre... Peut-être était-ce une partie du zoo? Son rêve n'avait ni queue ni tête! Alors qu'elle l'observait, l'inconnue s'avança vers elle, sans doute pour se présenter, mais la réalité frappa bien vite les deux chiennes: un étaux se referma sur la patte de la femelle au bandana et l'éleva avec violence dans les airs, la suspendant la tête en bas sans possibilité de fuites. Ange sursauta, complètement déboussolée par cet accident si soudain. L'inconnue la ramena sur Terre:

-Aide-moi, s'il-te-plait!

Il lui semblait évident qu'elle n'allait pas la laisser dans cette situation! Elle semblait aussi perdue qu'elle, et si les rôles avaient été inversés, Ange aurait espéré trouver quelqu'un pour l'aider également. L'ennui, c'est avant tout qu'elle n'avait jamais vu ce type de pièges auparavant. Ensuite, elle ne voyait pas du tout comment grimper là-haut et briser la corde. Et quand bien même elle trouverait la partie cachée du stratagème, qui permettait le maintient du piège, pourrait-elle le briser simplement et sans condamner la chienne à une chute violente? Mais à choisir, ne valait-il pas mieux se blesser que se retrouver confronté à ceux qui avaient établi cette horreur?! Se ranimant petit à petit, Ange se précipita vers la chienne.

-Je vais t'aider.

Affirma-t-elle d'un ton décidé, qui se voulait rassurant au possible. Comment, elle ne le savait pas, mais elle était sûre d'une chose: elle ne s'enfuirait pas sans elle! Avançant vers le piège, elle observa l'attache et suivi du regard la cordelette. Celle-ci devait bien déboucher quelque part! Et en effet, à mesure qu'elle contournait un arbre, elle trouva bientôt la sécurité que la créature avait prévue à sa condamnation à mort. La trancher avec ses crocs ne serait pas des plus aisés, mais c'était le seul moyen de libérer sa congénère. S'avançant vers la corde, elle tenta de trouver une branche qui pourrait servir de poulie pour freiner la chute. La corde passait entre deux branches épaisses, mais elle savait bien que le poids de la chienne l'attirerait trop rapidement contre le tronc, et qu'elle ne pourrait rien faire. Observant les alentours, elle repéra finalement une liane assez longue qu'elle s'empressa de saisir. Elle revint ensuite devant la chienne, trainant son étrange butin.

-Attrape ça, et accroche-y toi bien!

Elle envoya la liane vers la piégée, ré-initiant la tentative jusqu'à ce qu'elle l'ait envoyé assez haut pour que la chienne la saisisse. Attrapant l'autre bout, elle le jeta entre les deux grosses branches, alla récupérer l'extrémité, fit le tour du tronc au complet et revint au côté de la corde qui maintenait la chienne prisonnière. Elle posa la liane sous ses pattes, appuyant de tout son poids dessus, et s'attaqua à la corde qui blessait l'inconnue. Elle était fort épaisse, et il fallut plusieurs bons coups de crocs sur celle-ci pour qu'elle ne cède. Aussitôt, elle partit comme une furie, claquant contre le tronc et disparaissant de l'autre côté. Ange attrapa in-extremis la liane pour retenir la husky de sa chute. Elle s'avança aussi doucement qu'elle le put du tronc, faisant descendre la chienne au ralenti. Une fois qu'elle sentit le poids disparaitre, elle lâcha tout et ouvrit grand la gueule, ses mâchoires soulagées. Après quoi, elle s'empressa d'aller retrouver son alliée.

-Il vaut mieux ne pas rester ici...

Ange redoutait de tomber sur les créateurs de ce piège et, même si elle ne connaissait rien de leur nouvel environnement, elle pressentait qu'il valait mieux s'y perdre qu'attendre le prédateur qui avait calculé tout ça... Elle voulait néanmoins être sûre que l'inconnue pourrait marcher - elle n'allait pas l'abandonner ici, elles avaient autant besoin l'une de l'autre... Se penchant, elle attrapa la corde encerclant la cheville de la husky et la brisa, pour qu'elle n'ait pas à fuir avec toute la corde à sa patte.

Spoiler:
 


Dernière édition par Nakou le Jeu 17 Jan - 14:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolfox
Je ris, je pleure, je perds mon self contrôle...
Je ris, je pleure, je perds mon self contrôle...
avatar

Messages : 510
Date d'inscription : 16/10/2012

MessageSujet: Re: Perdues dans la jungle... [PV Nakou - Wolfox]   Mer 21 Nov - 20:09

Spoiler:
 

    Oh, Jenna sentait déjà le sang qui était en train de lui monter à la tête ! Elle allait surement avoir la migraine ! Elle, contrairement à la petite chienne londonienne, elle avait déjà vue ce genre de piège, lorsqu'elle se promenait dans la forêt, seule ou accompagnée par son compagnon... bien que les trappeurs, les chasseurs de Nome et les quelques braconniers qui arrivaient encore à échapper aux lois des hommes préféraient généralement se servir de piège à mâchoires, certains utilisaient ce genre de piège, également, avec une petite ficelle solide, souvent du fil de pêche, ou de fer, ou quelque-chose d'aussi dur, et un mécanisme un peu compliqué fait avec un contre-poids, emprisonnant la proie dans les airs... il fallait savoir le faire, pour vraiment comprendre comment ça marchait, même elle, elle n'avait pas tout compris. Ce genre de piège servait surtout attraper le gros gibier, car même en imaginant qu'un simple lapin se prenne la patte dedans, il se pouvait qu'il attire un prédateur plus imposant. Jenna avait appris à éviter ces pièges, au fil des années, à force de vivre auprès des humains... elle en avait même détruit un, une fois, aidée par Balto, un piège construit beaucoup trop près de Nome, qu'ils avaient considérés comme étant dangereux, autant pour les chiens que pour leurs jeunes humains... mais hélas, avec le choc thermique que son corps ressentait, et surtout la différence de terrain qu'il y avait entre ici et chez-elle, elle n'avait pas sue faire attention et s'était faite prendre. Elle se promit de se souvenir de cette leçon, si jamais elle réussissait à s'en sortir : qu'elle soit dans son monde ou dans un autre, il y avait toujours des pièges, naturels ou pas, au milieu de la nature, et il fallait qu'elle se montre prudente.

    Pendant un moment, la Jenna craignit que la petite chienne n'agisse pas, qu'elle ne veuille, ou ne puisse pas l'aider... elle restait là, à réfléchir à comment faire pour la sortir de là. Etait-ce ses maîtres, qui avaient montés ce piège, et cela la gênait-il dans l'idée de le leur détruire ? A moins que... la femelle au bandana orange eut une lueur de compréhension dans le regard, et se demanda comment elle n'avait pas pue s'en rendre compte plus tôt : ce monde n'avait rien à voir avec une petite chienne beige au noeux rose, elle n'allait pas du tout avec le décors... elle ne venait pas de ce monde, elle non-plus. Était-elle perdue à travers les failles temporelles, elle-aussi ? Si c'était vraiment le cas, elles avaient eues plus ou moins de la chance de se rencontrer... mais elle lui poserait la question plus tard, lorsqu'elle aurait à nouveau les quatre pattes au sol et que sa tête ne lui ferait plus mal à force d'avoir le museau en-bas. Comme elle l'avait espérait, la jeune chienne accepta de l'aider... elle n'avait donc fait que réfléchir au moyen de la sortir de là.

    Prenant sur elle de faire confiance à cette inconnue, car il fallait bien le dire, elle n'avait pas le choix, Jenna s’exécuta dans tout ce qu'elle lui demanda... elle attrapa la liane, cette plante verte qui ressemblait à celle qui l'avait guidée de Nome jusqu'à la faille, entre ses dents, et attendit que sa sauveuse ronge la corde qui la retenait, et qui commençait un peu à lui entailler la peau. Une goûte de sang perla le long de sa fourrure... les chasseurs de la jungle ressemblaient plus aux braconniers qu'aux chasseurs de Nome. La chasse était réglementée, et en toute logique, un animal n'était jamais "blessée", lorsqu'il était pris au piège, la mort se faisait sans douleur... en Alaska, il y avait un certain droit pour les animaux, même si ils étaient chassés malgré-tout. Ici, les chasseurs ne semblaient pas s’inquiéter de ce genre de choses. Heureusement que Jenna avait rencontrée cette petite chienne, qui avait trouvée un plan pour la sortir de là, malgré sa flagrante inexpérience en matière de piège... pour une simple chienne, elle était drôlement débrouillarde, et aussi rusée qu'un renard. Jenna se dit que, sans-doute, avait-elle due déjà connaître la vie de chien errant.

    La chute ne se fit pas sans qu'elle soit un peu secouée, tendis qu'elle retombait et cognait son dos au tronc de l'arbre, mais elle fut bien moins violente que si la jeune canidé l'avait laissée tomber sans rien pour se raccrocher. Jenna attendit d'être à nouveau à l'endroit, puis laissa la jeune chienne la descendre un peu... jusqu'à ce qu'elle soit assez basse pour pouvoir se lâcher... elle ne voulait pas non-plus la faire trop forcer jusqu'à ce qu'elle soit au sol, elle avait déjà fait preuve d'une grande force, pour sa taille, de réussir à la faire descendre comme-ça. Lorsqu'elles se retrouvèrent finalement face-à-face, la jeune chienne dit à Jenna que mieux valait qu'elles ne restent pas ici, et, avant qu'elle-même n'ait le temps de le faire, brisa d'un coup de dents le fil qui la retenait. Elle étouffa un couinement douloureux lorsque le sang se remit à circuler normalement... elle se serait volontiers couchée une minute, elle aurait volontiers léchée sa petite plaie... mais elle était trop rudimentaire pour s'infecté, et le temps n'était pas venu de s'occuper de ses petits bobos !


    -Tu as raison, lui répondit-elle, éloignons-nous de cet endroit, si il y a un piège, il y en a surement d'autres. Mais je sais comment les éviter... suis-moi.

    Oui, en effet, c'était étrange qu'elle dise qu'elle savait comment éviter les piège, en sachant qu'elle venait de se faire prendre dans l'un d'entre-eux... mais avant, elle ne savait pas qu'il y en avait, des piège, dans cet univers... maintenant, elle allait se servir de ce qu'elle avait appris chez-elle pour éviter les coins où il pourrait y en avoir.

    Elle se rendait compte, maintenant, à quel point cet endroit était propice à en tendre, des pièges : en Alaska, les chasseurs choisissaient eux-aussi souvent des points d'eaux, vitaux pour les animaux, pour les poser. Jenna se tourna, repartant par-là où elle était arrivée... par-là, au moins, elle était certaine qu'il n'y avait pas de piège, puisqu'elle y était déjà passée. Elle changerait de direction une fois le lac loin derrière-elles. Elle marchait au ralentit, afin de s'assurer que les jeunes pattes de sa nouvelle camarade puissent la suivre... et aussi parce qu'elle boitillait un peu, mais ça allait. C'était les fourmis qu'elle sentait dans ses muscles, qui la faisaient boiter. Ça ne l'empêcherait pas de courir, si il le fallait. Tendis qu'elle marchait à côté de sa sauveuse, elle lui dit :


    -Merci beaucoup de m'avoir aidée, j'ignore ce qui aurait pue m'arriver, si tu n'avais pas été là. Tu es drôlement ingénieuse... je m'appelle Jenna, et toi ?

_________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Spoiler:
 

Spoiler:
 




@ Et juste pour rire, mon Télévengeur préféré [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nakou
Fonda' de compet'
Fonda' de compet'
avatar

Messages : 1109
Date d'inscription : 01/07/2012
Age : 24

MessageSujet: Re: Perdues dans la jungle... [PV Nakou - Wolfox]   Sam 8 Déc - 20:16

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

L'inconnue approuva l'invitation à s'éloigner le plus vite possible, avouant sa crainte légitime de tomber sur d'autres pièges. A vrai dire, Ange avait davantage redouté de croiser le créateur, mais la finalité était la même : il fallait s'éloigner de ce lieu dangereux et inhospitalier au plus vite! Une partie de la phrase la fit néanmoins tilter, penchant la tête de côté avec hésitation. Elle savait les éviter? C'est drôle comme cette phrase perdait de sa crédibilité après ce qu'il venait d'arriver! Certes, elle avait été prise par surprise et pouvait à présent être sur ses gardes, mais si elle savait les éviter, n'aurait-elle pas du se douter qu'il aurait pu y en avoir un? A mesure qu'elle marchait à ses côtés, la suivant sans rechigner mais en restant elle-même sur ses gardes, Ange se rappela qu'elle venait, tout comme elle, d'un supposé autre monde. Cela expliquait qu'elle ait pu être distraite et ainsi se faire prendre. La jeune chienne n'aimait pas avoir à remettre en question ce qu'on lui affirmait mais jugea bon de rester vigilante néanmoins, sans pour autant contester la véracité des propos de son vis-à-vis. La chienne se tourna, regardant l'endroit d'où elle était venue, et s'y aventura finalement. Ange suivit. Peut-être que l'inconnue tentait de retrouver son chemin vers son monde? De son côté, elle aurait du mal à s'envoler vers le ciel d'où elle était tombée, songea-t-elle avec ironie.

-Merci beaucoup de m'avoir aidée, j'ignore ce qui aurait pue m'arriver, si tu n'avais pas été là. Tu es drôlement ingénieuse... je m'appelle Jenna, et toi ?

Voilà qui la sortait de ses pensées. Ange lui répondit d'un sourire, le temps d'assimiler ce qu'elle avait réellement dit. Elle aussi ignorait ce qui aurait pu arriver, mais elle ne voulait franchement pas le savoir! L'idée qu'il aurait pu se passer quelque chose de terrible pour la jeune chienne à ses côtés qui, par en juger son foulard, vivait aussi auprès des humains lui faisait tout de même froid dans le dos. Elle s'appelait donc Jenna. Nouveau sourire pour montrer son enchantement d'avoir fait sa rencontre. Bien que ce fut mouvementé, elle devait reconnaitre qu'elle était rassurée de ne pas être seule dans cette forêt intimidante.

-Je m'appelle Ange.

Avançant doucement aux côtés de la chienne rouge, elle jeta un regard à sa patte blessée. Elle semblait avancer sans trop boitiller, mais la douleur devait tout de même être présente.

-Peut-être voudrais-tu de poser un peu? Suggéra-t-elle doucement.

Elle n'avait aucune envie de laisser sa crainte passer au delà de sa compassion. L'environnement étant dense, elles trouveraient bien facilement un abri où Jenna pourrait se reposer un peu. Le tout était de ne pas rester près du piège. Ange nota d'ailleurs que de nombreux bruits les accompagnaient dans leur "promenade". Entre les craquements des branches, des cris d'oiseaux, des bourdonnements voir des croassements, la faune semblait riche et déjà plus présente que près du piège, ce qui la rassurait au fond d'elle. Les deux égarées n'étaient pas toutes seules, et même si elles avaient du passer par le pire, peut-être s'avançaient-elles vers quelque chose de meilleur en attendant de pouvoir rentrer chez elles...? Alors qu'une nouvelle question lui venait en tête, elle nota que l'herbe se faisait plus épaisse sous ses pattes, et que l'endroit était donc idéal pour se poser confortablement si Jenna voulait se reposer.


-Je pense qu'ici tu pourras t'allonger quelques minutes confortablement.

Pour appuyer sa pensée, elle tapota le sol de sa patte, dont le geste était fortement amorti par l'épaisseur des plantes. Puis son visage se renfrogna tandis qu'elle s'apprêtait à poser une question, espérant trouver une réponse réconfortante auprès de sa nouvelle alliée.

-Mais tu... tu as déjà voyagé auparavant?

Elle devait avouer que pour un premier voyage, de son côté, elle ne s'était pas du tout attendu à quelque chose d'aussi dangereux. Dès les premières minutes, la mort les avait menacé pour avoir profané un milieu qui n'était pas le leur! Nuka avait finalement eu de la chance de tomber sur elle... En auraient-elles autant? Un mystérieux inconnu venant de ce monde viendrait-il les aider? Car si certes elles étaient ensemble, elles ne savaient pas grand chose de ce qui leur était réservé ici, et ne savait pas de qui se méfier, et à qui se fier...


Dernière édition par Nakou le Jeu 17 Jan - 14:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolfox
Je ris, je pleure, je perds mon self contrôle...
Je ris, je pleure, je perds mon self contrôle...
avatar

Messages : 510
Date d'inscription : 16/10/2012

MessageSujet: Re: Perdues dans la jungle... [PV Nakou - Wolfox]   Dim 9 Déc - 19:37

[Il faudra peut-être que tu attendes un peu, avant la réponse. Le lundi et le mardi, j'ai des horaires un peu gênantes, je n'ai pas trop le temps... si je trouve l'inspiration et la motivation, j'essaierais de répondre avant, autrement il va falloir que tu attendes mercredi ou jeudi, et ce sera comme-ça chaque semaine. Désolée si je te fais attendre, et merci d'avance de ta patience]

_________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Spoiler:
 

Spoiler:
 




@ Et juste pour rire, mon Télévengeur préféré [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nakou
Fonda' de compet'
Fonda' de compet'
avatar

Messages : 1109
Date d'inscription : 01/07/2012
Age : 24

MessageSujet: Re: Perdues dans la jungle... [PV Nakou - Wolfox]   Dim 9 Déc - 21:03

[Tu oses t'excuser? XD J'ai mis 3 plombs à te répondre, je suis bien consciente qu'on a tous une vie et surtout que plus on est âgé, moins on a de temps, sans vouloir te traiter de vieille xD Prends le temps dont tu as besoin, le RP est un plaisir pas une obligation, je serais aussi patiente qu'il le faudra Wink]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolfox
Je ris, je pleure, je perds mon self contrôle...
Je ris, je pleure, je perds mon self contrôle...
avatar

Messages : 510
Date d'inscription : 16/10/2012

MessageSujet: Re: Perdues dans la jungle... [PV Nakou - Wolfox]   Mer 12 Déc - 20:34

[Et ouai, j'ose, na ! Nala Grimace Je trouvais que c'était la moindre des politesse... et en plus, c'était aussi un moyen pour moi d'expliquer en un message la raison de mon temps de réponse par rapport à tous mes sujets, pas uniquement celui-ci, et le fait que je ne serais pas très active les lundis et mardis Razz En tout-cas, merci pour ta compréhension et ta patience ^^]

    Les deux esprits des chiennes semblaient se rencontrer, même si elles ne pouvaient pas vraiment s'en rendre compte l'une et l'autre... tout comme le jeune canidé, Jenna ne tenait vraiment pas à savoir ce qu'il lui serait arrivé, si par malheur, le créateur du piège était venu la décrocher avant Ange, et elle ne tenait pas non-plus à être présente lorsque celui-ci arriverait, et verrait que les dents d'une bête qu'il prendrait surement pour un bébé loup le lui avait détruit. Elle marchait donc et discutait, essayant d'empêcher son imagination d'aller aussi loin...

    Elle, en revanche, elle ne craignait pas de rencontrer le chasseur en question, qui l'avait attrapé car son esprit avait été détourné de la réalité un instant. La raison était simple : si il n'était pas venu tout-de-suite la chercher, une action qui aurait prouvé qu'il était embusqué depuis le début, caché dans un coin de végétation près de son piège, c'était qu'il se contentait de poser ses pièges en journée, et qu'il venait les relever le matin ou le soir, comme tous les chasseurs qui se respectaient... si les choses, de ce côté là, se passaient comme dans son monde, alors elle n'avait pas à se sentir inquiète, il ne viendrait pas avant un moment, voir avant le lendemain... cependant, elle avait quand-même une petite vois, au fond de son esprit, une part de son instinct, qui lui rappelait ceci :
    "Tu n'es pas dans ton monde". Sachant cela, Jenna marchait d'un air confiant, mais restait sur ses gardes malgré-tout, au cas où les meurs de la chasse serait différentes de chez-elle, ici... elle veillait à s'assurer qu'aucun humain se cachait derrière tel ou tel arbre, derrière tel ou tel rocher, observait attentivement chaque ombre et écoutait chaque son, et marchait donc doucement.

    -Ange ? Demanda-t-elle, en baissant à nouveau les yeux vers sa nouvelle amie lorsque celle-ci, en lui rendant ses sourires... elle n'avait vraiment pas était loin de la vérité, tout-à-l'heure. Ca te va très bien...

    Non-seulement parce que la petite bête beige était très jolie, mais aussi parce que, dans sa façon de lui sauver la vie, elle avait agit un peu à la manière d'un "ange-gardien"... au moins, elle était sûre d'une chose : c'était quelque de bien, qu'elle avait près d'elle, et en effet, elle la considérait déjà comme une amie. Après-tout, sauver la vie de quelqu'un, ça faisait se créer des liens, et elle se sentait redevable envers elle... Jenna ne savait pas comment, mais un jour, elle lui renverrait la-pareil.

    Elles marchèrent un moment, puis finalement, Ange proposa à la chienne rouge de se poser, au moins le temps qu'elle puisse soigner un peu sa patte... c'était vrai que, si le blessure n'était pas assez grave pour l'empêcher de marcher, ça la brûlé quand-même, et la douleur, qu'elle soit ou non puissante, c'était toujours désagréable. Mais était-ce vraiment prudent ? Elle regarda autour d'elle... le monde dans lequel elles étaient tombées semblait si vide... et pourtant, il était plein de vie, elle l'entendait et le sentait. Les bruits des animaux et autres créatures était omniprésent... des êtres sauvages se cachaient autour d'eux, loin de leur vu, sans doute un comportement acquis à force de vivre dans un monde aussi sauvage. Était-ce juste de petites bêtes qui vivaient leur vie, ou des prédateurs bien plus dangereux qui gardaient un oeil sur elles ? Jenna devait bien avouer que tout-cela ne la rassuré pas, et en plus, l’atmosphère étouffante de la jungle ne l'aidait vraiment pas à réfléchir convenablement. Cependant, Ange semblait vouloir insister...

    Elle tapotait le sol près d'elle, comme pour l'inviter à s'installer... elle le tapota aussi d'une patte de devant... mh, c'est vrai, qu'il était confortable. Finalement, elle finit par s'avouer vaincue... c'était vrai, sans compter sa blessure, après ses émotions, un peu de repos ne lui ferait pas de mal. Ainsi, Jenna s'installa, et accorda un sourire reconnaissant à Ange en lui disant :


    -Merci.

    Un seul et unique mot à travers lequel elle la remerciait de l'avoir aidée, de l'accompagner, et de la comprendre, d'attendre patiemment qu'elle se repose. Elle aurait pue se sentir pressée, vouloir vite quitter ce lieu, mais au lieu de ça, elle laissait à la grande chienne tout le temps qu'il lui fallait.

    Elle dirigea alors son museau vers la plaie que la ficelle avait creusée dans sa peau et la lécha... elle n'était pas profonde, ça ne lui prendrait pas beaucoup de temps. Et c'est à ce moment-là que sa camarade lui posa la question. Jenna goûta une dernière fois son sang, puis releva la tête vers elle. Elle comprenait pourquoi elle lui demandait ça, et au moins, cela lui confirmait bien ce qu'elle avait pensée : cette chienne, tout comme elle, était l'une des victimes des failles. Alors elle lui répondit, en tout honnêteté :


    -Non, ce monde est le premier que je visite... et elle se dit que cela devait surement décevoir la jeune chienne, qui aurait peut-être préférée une alliée sachant mieux se débrouiller, qui aurait plus d'expérience dans cette aventure que elle... mais hélas, elle ne pouvait rien y faire. J'imagine que toi-aussi, tu es passée à travers une de ces failles... moi, je l'ai fait plus ou moins exprès... je cherche quelqu'un. Mon compagnon, c'est un chien-loup gris, un peu plus grand que moi. Il a disparu de mon monde il y a de nombreux jours, et à force de le chercher, j'ai appris pour les failles. Je me suis lancée en espérant pouvoir le rejoindre et l'aider...

    Jenna releva un regard mélancolique vers le ciel, caché derrière les feuilles des arbres... elle se rendait compte qu'elle avait jouée les idiotes, les têtes-de-mules, qu'elle s'était jetée dans quelque-chose de peut-être trop grand pour elle... mais maintenant, c'était fait, alors autant qu'elle continue ce qu'elle avait entrepris. Elle ne regrettait pas de s'être lancée, bien que son monde lui manquait déjà, ainsi que ses amis et ses enfants... mais pas autant que Balto si elle était restée là-bas sans lui.

    -Et toi, alors, demanda-t-elle finalement, baissant un vague regard vers Ange... tu es ici par accident, ou tu cherches aussi quelqu'un ?

    Ce n'était que par simple curiosité, qu'elle lui demandait ça... cependant, si son amie ne voulait pas lui répondre, Jenna ne s'en vexerait pas, elle le comprendrait et n'insisterait pas... c'était sa vie privée, après-tout.

_________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Spoiler:
 

Spoiler:
 




@ Et juste pour rire, mon Télévengeur préféré [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nakou
Fonda' de compet'
Fonda' de compet'
avatar

Messages : 1109
Date d'inscription : 01/07/2012
Age : 24

MessageSujet: Re: Perdues dans la jungle... [PV Nakou - Wolfox]   Jeu 17 Jan - 15:22

Spoiler:
 

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Jenna avait confirmé qu'Ange portait bien son nom, et la petite chienne lui offrit un petit sourire, ne sachant que répondre. Elle était convaincue ceci dit que le nom ne faisait pas la personne, et que son alliée aurait agi de la même façon si les rôles avaient été inversés. Elle était, qui plus est, bien contente de ne pas être seule dans sa situation et d'avoir pu agir avant qu'il ne soit trop tard. Une brève vision d'elle perdue seule dans la jungle lui vint à l'esprit, mais elle la chassa bien vite, parcourue d'un frisson. Tout était bien moins inquiétant en bonne compagnie!

La husky sibérienne accepta finalement de se poser pour nettoyer sa plaie et remercia Ange pour sa compréhension. Elle répondit ensuite à sa question, mais hélas, elle visitait également son tout premier monde. Au moins, elles auraient toutes deux la même expérience, et une expérience collective valait mieux, en soi, qu'une individuelle, surtout dans un monde aussi hostile que celui-ci. La petite chienne s'assit face à sa vis-à-vis et l'écouta expliquer les raisons de sa venue. Alors elle l'avait choisi? Mais quelle idée! Ange ne comprenait pas bien pourquoi, jusqu'à ce que Jenna ne lui explique les détails... Son regard s'attrista à mesure qu'elle expliquait le départ de celui qu'elle chérissait, et la petite chienne beige revoyait peu à peu son cauchemar, ne comprenant que trop bien les craintes que son amie avait pu ressentir.


-Et tu crois qu'il se trouve quelque part dans cette jungle? se risqua-t-elle à demander.

Elle parcourut le regard des lieux. Si tel était le cas, elles n'étaient sans doute pas près de le retrouver vu la densité de la végétation qui les environnait. Et quelque part, s'il était dans un autre monde, cela impliquait que les failles changeaient constamment de destinations, que Jenna aurait d'autant plus de mal à retrouver son compagnon, et que Scamp, s'il la cherchait, ne la retrouverait surement pas... Pire, qu'il se perdrait à son tour à travers tous ces mondes! Une crainte lui noua l'estomac, mais Jenna la ramena bien vite à la réalité en lui retournant une question. Ange cligna des yeux, revenant à l'instant présent et regarda son alliée d'un air absent.


-A vrai dire..., commença-t-elle à confesser en baissant le regard sur ses pattes, j'avais une mince connaissance des failles, mais jamais je n'aurais cru tomber dans l'une d'elle. Un lion est apparu dans mon monde, et je pensais qu'une fois qu'il serait reparti chez lui, je n'aurais plus à faire à ces événements... Et puis j'ai glissé dans une bouche d'égout, et je me suis retrouvée là, dans ce marais... Tu es arrivée peu de temps après que je sois tombée.

Elle jeta un regard un peu perdue à son amie et lui adressa un petit sourire peu crédible, mais se voulant réconfortant. Peut-être que toutes les deux sauraient comment se débrouiller pour retrouver leur chemin. Elles avaient en tout cas plus de chance d'y arriver qu'en étant seules, non? En tout cas, puisqu'elle avait l'occasion d'en parler, il fallait saisir l'occasion de partager ses questions. Peut-être que Balto avait emprunté plusieurs failles... Cela impliquait-il qu'il avait traversé plusieurs mondes mais avait commencé par celui-ci? Dans ce cas, peut-être retrouveraient-elles des traces de son passage. Mais si ce n'était pas le cas? Si les destinations étaient totalement aléatoires? Comment retrouveraient-elles le chemin du retour vers leur monde respectif?

-Mais... Tu penses que toutes les failles mènent au même endroit? Ou qu'elles sont nombreuses?

La crainte se laissait quelque peu sentir au travers de sa voix, mais Ange ne pouvant cacher son inquiétude par rapport à ses proches. Elle ne voulait clairement pas abandonner le foyer stable qu'elle s'était enfin trouvé après tant d'années de galère! Se ressaisissant, un petit sourire vint illuminé son visage tandis qu'elle levait les yeux vers Jenna, et reprit:

-En tout cas je serais ravie de t'aider dans tes recherches.

De toute façon, que pouvait-elle bien faire d'autres? Chercher un moyen de rentrer était plus ou moins peine perdue ici, si les failles arrivaient par pur hasard, et aider ses proches était une seconde nature pour la canidé qui ne se voyait pas rester ici les bras croisés. Alors qu'elle se détendait, un bruissement dans les plantes la fit sursauter. Il ne fallait pas oublier où elles se trouvaient... Se redressant un peu plus, elle fixa l'endroit qui semblait s'être mouvé, peu rassurée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolfox
Je ris, je pleure, je perds mon self contrôle...
Je ris, je pleure, je perds mon self contrôle...
avatar

Messages : 510
Date d'inscription : 16/10/2012

MessageSujet: Re: Perdues dans la jungle... [PV Nakou - Wolfox]   Ven 18 Jan - 19:53

[Ne t'en fait pas, tout-cela ne fait rien Wink ]

    -Je ne sais pas, avoua Jenna dans un profond soupir, quand la petite chienne beige lui demanda si elle pensait que Balto se trouvait dans cette jungle, la faille par laquelle il a disparu s'était volatilisée depuis longtemps, et j'ai pris la première que j'ai pue trouver. Il va falloir que je cherche... j'imagine que je suis condamnée à chercher dans chaque monde que je traverserais jusqu'à ce que je le retrouve.

    Jenna regarda à droite et à gauche, comme si elle le cherchait, comme si elle s'attendait à voir sortir une forme grise d'un des buissons, une forme qui courrait vers elle et crierait son nom... ou alors, un éclat blanc qui sortirait d'elle ne sait où et viendrait lui mordre mordre le museau pour ne pas l'avoir attendue. Elle était en train de penser à la louve blanche qui lui avait expliquée ce qu'étaient les failles, qui l'avait aidée à en trouver une par ses conseils, et qui avait, à la base, voulue l'accompagner... la jeune chienne devait plus à cette louve qu'une chance d'avoir à retrouver son compagnon : elle lui avait sauvée la vie d'une bête sauvage d'Alaska, et entre elle et Ange, Jenna avait l'impression de devoir la vie à de plus en plus de personnes, ces derniers jours... et ça la faisait se rendre compte d'une chose : elle ne pourrait jamais être aussi loin de la ville. Son coeur battait quand elle pensait que elle, un animal domestique de naissance, se retrouvait au milieu de bêtes sauvages et devrait survivre grâce à son instinct. Elle espérait que c'était vrai, ce que l'on racontait : l'instinct prendra toujours le dessus, et elle espérait que Ange, qu'elle ne connaissait pas vraiment et dont elle ignorait tout du passé, même si elle se rendait compte qu'elle était déjà plus débrouillarde qu'elle, saurait mieux contrôler ses sentiments dans ce genre de moment. Jenna respira à fond et tenta d'oublier ses peurs, ou au moins de faire en sorte qu'elles ne paraissent pas... elle avait peur, mais elle n'était pas lâche ! Elle allait réagir, elle allait se battre, elle survivrait, elle réussirait à retrouver Balto, et elle espérait réussir à cacher ses craintes.

    Comme je le disais plus haut, donc, normalement, la louve blanche aurait due l'accompagner... mais Jenna avait la première trouvée une faille, qu'elle n'aurait pas vue sans cette liane la traversant, et, faisant en sorte de ne pas réfléchir pour ne pas céder à la peur, elle l'avait traversée. Elle n'avait pas attendue la louve, mais c'était peut-être bien mieux ainsi... Jenna lui était reconnaissante de toutes l'aides qu'elle lui avait déjà offerte, et qu'elle lui proposait encore, mais elle s'était refusée à parler de tout-ça à sa famille et à ses amis, plus par crainte qu'ils ne la croient que par peur qu'ils la prennent pour folle... elle ne voulait pas personne l'accompagne, pas même la belle blanche, car elle craignait que, par sa faute, quelqu'un soit blessé. La louve venait tout-juste de réussir à rentrer chez-elle, et elle voulait, pour elle, déjà partir se reperdre dans les failles, pour l'aider... elle lui en était reconnaissante, mais elle s'y refusait, elle se serait sentit trop mal de lui faire faire une telle chose, et de lui faire subir cela à cause d'elle. Elle ne l'avait donc pas attendue, elle était partie seule... et au fond, ce n'était pas plus mal, c'était même mieux ainsi.

    Jenna écouta attentivement la petite Ange lui raconter le début de son aventure, et se sentit mal pour elle... si Jenna n'aimait pas, et avait peur de cette aventure, au moins, elle, elle avait choisie de la vivre... mais Ange, elle, elle avait était jetée là-dedans sans rien demander à personne, tombant dans une faille par accident... tout-cela devait être encore pire pour elle, qui n'avait pas de but, sauf celui de rentrer, comparé à la chienne rouge qui avait pour but de retrouver Balto. Le sourire que lui fit par la suite la chienne sembla un peu forcé, mais Jenna y répondit avec un de ses propres petits sourires amical... ce n'était pas la peine de la déprimer d'avantage en faisant celle qui avait pitié, surtout qu'elle avait comme l'impression que la chienne adolescente n'aimerait pas cela. Elle continua en lui posant une question sur les failles... Jenna ne connaissait pas grand-choses, sur celles-ci, mais elle pensait au moins être capable de répondre à ça... et en lui disant qu'elle serait ravie de l'aider à chercher Balto. Elle sourit de plus belle, et sa queue se mit à battre l'air avec légèreté, tel un serpent dansant dans les feuilles-mortes... c'était une façon de montrer la reconnaissance, et l'amitié, chez les chiens. Elle lui répondit :


    -Merci, Ange, mais cela doit aller dans les deux sens. Si tu m'aides, je t'aiderais aussi... nous traverserons les failles ensembles, et je t'aiderais à rejoindre ton monde, je te le promets.

    Et elle le ferait, même si pour cela elle devait passer par le sien et repartir... de toute façon, Jenna ne rentrerait pas sans Balto, ni sans avoir ramenée Ange dans son monde. Pour ce qui était de la question, elle dut réfléchir un peu. Elle savait répondre à cela grâce à ce que la louve lui avait dit... mais n'allait-elle pas davantage inquiéter sa nouvelle amie, avec ça ? En fait, oui, surement... mais une vois, au fond de sa tête, lui dit que lui cacher la vérité, même si c'était pour la protéger, ne lui ferait que du mal... il fallait que, toutes les deux, elles soient sûr de ce qui les attendait, et négliger le danger ne ferait que les mettre en danger. Finalement, si cela la faisait se sentir coupable, elle décida d'être honnête...

    -Selon ce que j'ai appris des failles, elle sont nombreuses, en effets, et elles disparaissent et réapparaissent régulièrement, jamais deux fois au même endroit. De plus, chacune nous mène à un endroit, dans un monde, sur une planète, voir à une époque différente... c'est très aléatoire, un peu comme un labyrinthe géant. Il nous faudra peut-être emprunter beaucoup de ces portails avant de trouver notre destination final. Mais...

    Elle avait été sur le point de lui dire de ne pas s'inquiéter, qu'elles pourraient s'aider mutuellement, qu'elles se protégeraient, et qu'à un moment ou à un autre, elles finiraient bien par trouver ce qu'elles cherchaient, c'était obligatoire... mais elle fut coupée par le bruit qui fit sursauter Ange, et elle aussi, par la même occasion. Jenna se redressa, les poils hérissée, regardant de droite à gauche... Ange avait vu l'endroit où ça avait bougé, mais pas Jenna, elle cherchait donc l'origine de ce bruit. Sa patte blessée la brûla dès qu'elle appuya dessus, mais, poussée par les risques du moment, elle ne couina pas, se contentant de la maintenir un peu en l'air. Elle fit deux pas sur trois pattes et se plaça devant Ange, comme si elle voulait la protéger d'elle ne savait quoi...

    -As-tu une idée de quel genre de créature se cache dans ce genre de forêt ? Demanda-t-elle, à tout hasard...

    La connaissance sur le monde de Jenna se concentrait sur Nome, les bois sauvages de l'Alaska, et sur ce que sa petite maîtresse regardait à la télé...

_________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Spoiler:
 

Spoiler:
 




@ Et juste pour rire, mon Télévengeur préféré [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nakou
Fonda' de compet'
Fonda' de compet'
avatar

Messages : 1109
Date d'inscription : 01/07/2012
Age : 24

MessageSujet: Re: Perdues dans la jungle... [PV Nakou - Wolfox]   Sam 16 Fév - 17:59

Spoiler:
 

Ange n'avait pas bien eu le temps d'assimiler toutes les réponses de Jenna. La crainte de ne pas rentrer, de l'environnement... Et les choses qui tournaient mal. Pourtant, elle aurait appris sans doute pas mal de choses, si elle avait pris le temps d'écouter en plus d'entendre ce qui avait été dit. D'abord, le fait que les failles changeaient de place. Dans son cas, c'était un avantage, car à moins de trouver des ailes dans un paquet cadeau au beau milieu des plantes abondantes de la jungle, elle n'aurait jamais su revenir d'où elle était tombée. Mais d'un autre côté, le pourcentage de chance de tomber sur ces fameuses failles étaient encore plus réduit... Autant elle aurait peut-être pu envisager un plan à la Tarzan, utiliser une liane pour se projeter dans le vide en espérant atteindre la "porte" d'où elle était sortie, avec pour seul risque de tomber dans l'eau, même si cela impliquait de retourner près du piège... autant là, elle ne pouvait qu'espérer tomber à nouveau accidentellement sur ces failles. Et visiblement, Jenna se voyait déjà condamnée à errer de monde en monde à la recherche de Balto... ça sous-entendait non seulement la possibilité qu'ils soient nombreux... Mais aussi, que les deux canidés puissent se croiser, car Ange se serait doutée que le chien-loup n'aurait pas attendu sagement qu'on vienne le chercher.

L'idée de différents mondes et époques n'étaient pas non plus des plus rassurantes. Si jusque là le piège et les plantes ne lui avaient pas paru des plus hospitaliers, ils étaient néanmoins familiers. Ange avait quelques vagues connaissances de pièges à rats - elle se serait douté que ça venait de quelques humains, sans doute, même si la grandeur du piège l'avait vraiment effrayée. Les plantes, elles, étaient visibles dans les jardins botaniques, voir même au zoo, qu'elle avait visité quelques jours plus tôt seulement. Dire qu'il y a de cela quelques jours, elle était encore dans son monde, en sureté... Et qu'à présent elle n'était pas sûre de le revoir ne serait-ce qu'un jour. Elle n'avait pu prévenir personne. Rien anticipé. Cette nouvelle aventure qui s'offrait à elle était aussi imprévue que malvenue.

La promesse que Jenna lui fit l'aurait sans doute rassuré, en revanche. L'aider à retrouver son monde. La phrase avait sonné si maternelle, avec le recul. La grande chienne était sans doute mère de famille, mais Ange était bien loin de s'en faire la réflexion pour le moment. Elle scrutait avec attention les plantes, tentant de trouver l'origine du bruit, la créature qui pouvait les menacer... Était-ce celle qui avait construit le piège? Étaient-elles en danger? Et Jenna, en mesure de courir, si tel était le cas? Se plaçant devant elle, comme une mère l'aurait fait pour son enfant, confirmant ce qu'elle aurait pu réaliser un peu plus tôt, Jenna lui demanda si elle avait une idée du genre de créatures qu'elles pourraient croiser. Oui, Ange en avait pas mal. Elle avait vu plusieurs types de spécimens au zoo qui pourraient vivre dans pareil environnement... Et elle n'avait vraiment pas envie de les croiser! Reculant un peu, observant cette fois Jenna, elle répondit:

-Je préfère mieux ne pas savoir... On devrait peut-être reprendre la route.

Elle n'était pas sûre que tourner le dos au bruit était une bonne idée - elle ne l'aurait d'ailleurs pas fait en temps normal. Mais attendre que le prédateur se jette sur elles n'était sans doute pas non plus la meilleur solution qui soit. Et puis, si la créature qui avait laissé échapper ce bruit voulait qu'elles finissent dans son estomac, elle se serait sans doute montré bien plus discrète! Peut-être tentait-elle de se rassurer en se faisant ces réflexions, car après tout elles avaient été bruyantes et auraient pu ne pas l'attendre, mais Ange restait convaincue que le danger n'était pas si près, pas encore. Elle ne le voyait pas, et même si les feuilles pouvaient le masquer, le peu de vent s'infiltrant entre les branches des arbres soufflait en leur faveur, et ne leur apportait aucune effluve.

Alors qu'Ange se tournait pour envisager un pas vers la droite de la husky, une peau jaune tomba sur sa truffe, et elle ouvrit de gros yeux ronds, secouant vivement la tête pour se débarrasser de cet intrus. Une fois les résidus de banane sur le sol, elle se pencha pour les sentir, et reconnut le fruit en question pour l'avoir déjà vu sur la truffe de Scamp. Avant même qu'elle ne puisse réagir et relever la tête, un cri la fit sursauter. Il ne provenait plus des buissons mais bien du couvert des arbres. Y jetant un oeil, elle put apercevoir ce qu'elle reconnut comme étant un singe, avant que celui-ci ne se jette sur une branche, puis une autre, fuyant d'arbre en arbre. Peut-être essayait-il de leur venir en aide? De les guider? Fallait-il le suivre? Ange jeta un regard interrogateur à Jenna, ne sachant trop quelle attitude suivre. Peut-être l'animal était-il à l'origine du bruit qui les avait effrayé? Ou peut-être le fuyait-il...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolfox
Je ris, je pleure, je perds mon self contrôle...
Je ris, je pleure, je perds mon self contrôle...
avatar

Messages : 510
Date d'inscription : 16/10/2012

MessageSujet: Re: Perdues dans la jungle... [PV Nakou - Wolfox]   Lun 18 Fév - 19:32

[Et comme d'habitude, pour ma part, je vais me contenter de te dire "ce n'est pas grave" ^^ ]

    La jeune Ange avait compris bien des choses sur les failles à travers le peu que Jenna savait et qu'elle lui avait pue lui expliquer, mais hélas, comme Jenna, elle ne savait pas tout et elle n'avait pas tout compris... si la petite chienne beige avait pris le temps de lui expliquer son fameux plan "à la Tarzan", si on ne comptait pas, bien-sûr, le fait que pour un chien il était pratiquement impossible de se balancer de liane en liane, à moins de savoir parfaitement se servir de ses crocs et de sa gueule, la husky rouge lui aurait alors expliquer cette bien triste vérité, une autre vérité sur ces portails dimensionnels qu'elle connaissait peu : ils ne laissaient généralement passer plus d''une seule et unique personne à la fois, ils ne restaient en place seulement assez longtemps pour cela, ils n'apparaissaient au mieux que quelques secondes, puis elles se volatilisaient... la faille à travers laquelle elle était tombée pour atterrir dans la rivière avait disparue depuis un bon moment, maintenant, et même en imaginant qu'une autre ait pu apparaître pile au même endroit, et qu'elle soit capable de l'atteindre, elle ne la mènerait certainement pas au même endroit que d'où elle était partie, là, il lui faudrait vraiment un sacré coup de chance... le mieux était donc de continuer à chercher des failles, mais au sol, là où elles ne se mettraient pas en danger en sautant d'un arbre et en s'approchant des pièges... c'était là l'avis de Jenna, en tout-cas. Elle pensait que, de toute-façon, tout ce qu'elle pouvait faire pour le moment, c'était marcher au hasard, errer... elle n'irait pas chercher ces portes invisibles là où elle se mettrait en danger, à moins que sa camarade de voyage ne trouve un indice et lui dise qu'il fallait partir par-là... alors peut-être qu'elle lui ferait confiance et qu'elle irait jeter un coup-d'oeil, tout en gardant en même-temps un oeil vigilant sur Ange, pour la protéger... elle était jeune, et Jenna était habitée de l'instinct maternel.

    Jenna garda son corps protecteur devant Ange, et scruta l'horizon, les plantes, tout-mouvement, les couleurs plus vives que les autres... bref, tout ce qui aurait pu lui paraître menaçant. Elle ne voyait cependant que des plantes et quelques insectes qui voletaient par-ci, par-là... et pourtant, elle entendait toujours les bruits, des branches qui craquaient, des feuilles qui volaient... elle avait l'impression que ça venait de partout à la fois, même d'au-dessus d'elles... elle leva le museau, intrigué. Ange disait qu'elle ne voulait pas savoir ce qu'il y avait comme être-vivant, ici... pour Jenna, disons que c'était... oui et non. Elle n'avait pas non-plus envie de savoir quel genre de prédateur il lui faudrait affronter, mais savoir, au contraire, à quoi ils ressemblaient, lui aurait peut-être donné une chance supplémentaire de survivre... on ne savait jamais, elle aurait pue voir chez-eux n'importe quelle genre de faiblesse. En fait, Jenna n'était pas vraiment certaine de ce qu'elle voulait... sauf qu'elle voulait s'éloigner au plus vite de ces bruits, et peut-être même trouver rapidement une autre faille, pour pouvoir quitter au plus vite ce monde qui lui semblait si inhospitalier.

    Oui, Jenna pourrait courir... ce n'était qu'une simple plaie, après-tout... ça brûlé, mais la husky était encore capable de se déplacer, et elle oublierait la douleur le temps de fuir, si elle en avait besoin... ce n'était pas comme-si elle était devenue boiteuse, après-tout. Elle baissa alors les yeux en direction de sa jeune amie et fut sur le points de lui dire que oui, elle était prête, et qu'elles pouvaient reprendre la route... quand la petite chienne beige se pris sur le museau ce que Jenna reconnue comme étant une peau de banane... tendis qu'elle s'en débarrassait, elle, elle leva les yeux vers les branches des arbres... c'était le première fois de sa vie qu'elle en voyait un, mais Jenna reconnu un singe, l'une des bestioles que sa jeune maîtresse aimait regarder sur la chaîne de Planète Animale. Il poussa un cri à leur adresse et partit en sautant de branche en branche... mais qu'est-ce qu'il lui prenait... est-ce que c'était d'elles, qu'il avait peur, de ces deux étrangères ? Ou peut-être les avait-il prises pour de quelconques prédateurs de cette jungle ? A moins que ce ne soit pas elles, les prédateurs qu'il cherchait à fuir... l'idée germa dans la tête de Jenna en même temps qu'elle germa dans celle de Ange...


    -Je ne sais pas ce que tu en penses, dit-elle finalement à Ange qui maintenant santait bon la banane fraîche, mais si un natif de cette forêt trouve que c'est une bonne idée de fuir, alors je pense qu'il vaut mieux le suivre... suit-moi.

    Jenna s'élança sur le sol en courant aussi vite que les pattes de la husky le lui permettaient... c'est à dire pas aussi vite que d'habitude. La chaleur qui avait remplacée le froid d'Alaska ralentissait son organisme, et de plus, il lui fallait sprinter entre les troncs et les racines, entre les branches et les épines qui s’emmêlaient dans sa fourrure et accrochaient son bandana. Elle faisait aussi en sorte de ne pas distancer Ange, elle restait en arrière afin de pouvoir la protéger si quelque-chose jaillissait d'un coup de la végétation. Elle suivait les cris du singe... des cris d'alarme, de terreur ? Elle n'aurait su le dire... si ça se trouve, ce n'était que des cris ayant pour but de se moquer d'elles... elle ne savait pas, elle ne parlait pas le langage hurlant des singes. Mais elle finit par tomber sur ce qu'elle crut être la raison de ce qui avait fait fuir le primate... les singes avaient peur des serpents, non ?

    Jenna faillit se jeter en plein dans ses anneaux, mais elle s'arrêta à temps... elle était sur une sorte de petite colline, et l'animal rampait tout en bas... elle serait tombée en plein sur lui si elle ne l'avait pas vue et n'avait pas freinée dans une glissade. Il était couvert d'écailles blanches et luisantes... ses yeux et sa langue rouge dardaient l'air et l'horizon autour de lui. Sa gueule rectangulaire lui semblait petite, mais elle se doutait qu'elle devait être capable des les avaler toutes les deux. Il était énorme... selon le peu de lui qu'elle voyait, il devait faire au moins une dizaine de mètres de long, et il était aussi large qu'une branche de baobab... elle savait qu'un "câlin" de sa par serait mortel. De la façon dont ses écailles brillaient et sa façon de se mouvoir avec légèreté, elle ne pouvait nier que le reptile avait une certaine grâce... mais cela ne cachait en rien le dégoût et la peur qu'il lui inspirait. Jenna se coucha à plat-ventre, essayant de se cacher, bien qu'elle ne soit pas certaine qu'il ne l'ait pas déjà repéré, et recula en rampant, poussant Ange au passage en lui chuchotant :


    -Serpent ! Un serpent énorme ! Cache-toi !

_________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Spoiler:
 

Spoiler:
 




@ Et juste pour rire, mon Télévengeur préféré [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nakou
Fonda' de compet'
Fonda' de compet'
avatar

Messages : 1109
Date d'inscription : 01/07/2012
Age : 24

MessageSujet: Re: Perdues dans la jungle... [PV Nakou - Wolfox]   Mar 19 Mar - 11:00

Spoiler:
 

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    Jenna opta pour la fuite, et Ange ne se posa pas plus de questions - elle suivit. La grande chienne semblait peiner à traverser les branches et les ronces éparpillées sur son chemin, mais Ange n'avait par chance pas autant de difficultés: sa petite taille et l'habitude de crapahuter dans les rues sales et encombrées lui permettait de rester proche de sa congénère sans trop la ralentir. Tout en courant, elle se demandait néanmoins si elles avaient fait le bon choix ; si elles avaient bien compris le pseudo-message que l'inconnu leur avait lancé, ou si elles avaient plutôt laissé place à leur crainte. Le singe qui lui avait jeté la banane sur la truffe avait semblé plutôt moqueur que craintif, à la réflexion! Ces bestioles semblaient toujours se moquer, ceci dit... Difficile de savoir! Plongée dans ses pensées, elle manqua de tomber de la colline ou même de percuter la mère de famille lorsque celle-ci stoppa net. Qu'est ce que..?!

    Elle voulut se pencher, mais Jenna la poussa vers l'arrière, lui intimant de se cacher d'un serpent. Elle n'était pas sûre de savoir ce que c'était - il y avait tellement d'animaux dans le zoo, peut-être confondait-elle? - mais au vu de la panique de Jenna, elle s'exécuta et se coucha sur le sol en silence, les oreilles plaquées en arrière, dans l'attente de savoir ce qui allait se passer. Pourquoi ne rebroussaient-elles pas chemin pour s'éloigner de ce talus, et de ce prédateur? Vu le boucan qu'elles avaient fait, il était certain que l'animal avait dû les repérer...

    ... Et Ange avait vu juste. L'animal avait tourné la tête dans leur direction, et sa langue goûtait par de lents va-et-vient les effluves que le vent lui apportait en bon traitre. Par chance, Ange empestait tellement la banane qu'il préféra rebrousser chemin que s'aventurer à la recherche d'un fruit ou d'un singe. Il ne devait pas être si affamé. Les deux chiennes purent ainsi l'entendre s'éloigner en rampant bruyamment au travers des hautes herbes. Ange se risqua alors à se relever pour l'apercevoir, curieuse, mais ce ne fut étonnamment pas lui qui attira son attention... De grandes pierres édifiées, au loin, qui semblaient provenir d'une civilisation, se dressaient fièrement à travers la végétation. La petite chienne sentit son coeur se serrer. Elle était partagée entre le bref sentiment d'être rassurée, et la crainte en se souvenant du piège... Si ces ruines étaient habitées, il y avait de fortes chances que ce soit par les créatures qui les avaient mise en danger dès leur arrivée... Et en même temps, ces mêmes êtres dirigeaient le monde d'où elle provenait, et elle était sûre qu'ils sauraient les aider à rentrer... Si telle était leur envie... Mais il fallait bien tenter plutôt que tourner en rond sans savoir où aller, aussi, elle se tourna vers son amie pour lui partager son doute:

    -Jenna! Il doit y avoir des humains capables de nous aider ici, regarde! Il y a des habitations. Peut-être pourrions-nous y jeter prudemment un oeil?

    Perplexe, elle se tourna à nouveau vers l'horizon, imaginant déjà les différentes possibilités d'accueil qui leur seraient réservées là-bas. Y avait-il des chiens comme elles dans ce monde? Les hommes seraient-ils plutôt enjoués de leur arrivée, de fait? Ou se jetaient-elles dans la gueule du loup? Tâtonner au hasard l'immensité de la Jungle ne semblait pas une perspective plus rassurante que s'approcher des hommes. Ils seraient à l'origine des failles que ça ne l'étonnerait même pas!

    Dans sa vague absence, elle ne remarqua pas qu'un sifflement s'élevait non loin... Le serpent semblait avoir finalement changé d'avis - la banane, au final, avait soudain l'air plus alléchante à sa vision...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolfox
Je ris, je pleure, je perds mon self contrôle...
Je ris, je pleure, je perds mon self contrôle...
avatar

Messages : 510
Date d'inscription : 16/10/2012

MessageSujet: Re: Perdues dans la jungle... [PV Nakou - Wolfox]   Ven 22 Mar - 19:05

[Pas grave ^^ Et je trouvais la longueur très bien Wink Pour ce qui est du PNJ, c'est comme tu veux, pour ma part ça ne me gêne pas Razz Tu voudrais faire intervenir quel personnage en particulier ? ]

    Oh, Jenna n'arrivait pas à réfléchir, son cerveau était embrouillé par cette affreuse chaleur dont elle n'avait vraiment pas l'habitude, et cela lui faisait prendre de mauvaises décisions ! Elle ne s’apercevait à chaque fois que trop tard qu'elle aurait dû attendre un instant avant de faire telle ou telle chose, et d'en-plus entraîner avec elle la jeune Ange... elle aurait dû attendre un instant, avant de suivre ce singe, vu qu'elle ne savait pas exactement ce qu'il voulait, ce qu'il avait, quelles étaient ses attentions. Peut-être bien que sa façon de leur crier après n'était pas un avertissement, ou de la panique, comme elle l'avait crue au début. Elle avait beau en avoir vu à la télé, elle en savait encore si peu sur les singes... les humains qui présentaient ce genre d’émission ne se mettaient jamais d'un point de vu animal, si bien qu'ils ne voyaient pas les côtés... disons... qu'ils appelleraient "humains" des animaux. Et pour ce qui était de ce serpent géant... Jenna aurait peut-être due choisir de repartir en arrière plutôt que de se cacher sur le talus.

    Comme je l'avais déjà dit, Jenna était une chienne beaucoup trop domestiquée, cela la mettait en danger, dans cette aventure... contrairement à Ange, ou même à Balto, elle n'avait jamais eue à se débrouiller toute-seule, elle avait presque toujours eue ses maîtres auprès d'elle. Si bien qu'elle s'adaptait vraiment mal à ce nouvelle environnement, au fait qu'il lui fallait se déplacer dans une zone aussi boisée, et qu'elle n'arrivait pas à bien se concentrer sous cette maudite chaleur ! Elle se contentait de réagir à l'instinct, un instinct qui lui disait de fuir, de se cacher, et rarement de se battre, ou de s'arrêter pour réfléchir... hélas, être trop domestiquée, comme elle l'avait été depuis le jour de sa naissance, ne lui avait pas donné une bonne faculté d'écoute de sa voie intérieur. Si elle survivait à son premier voyage dans son premier monde à travers les failles, il lui faudrait apprendre à devenir "sauvage", ou elle ne s'en sortirait pas, même elle, elle s'en rendait bien compte...

    Jenna se rendit compte de son erreur quand elle vit l'ombre du serpent se dresser et darder dans leur direction sa langue qui, chez ce genre de reptile, faisait office de nez... elle se figea, son cerveau réfléchissant vite au moyen d'échapper à cet estomac à écailles... oh lala, elle avait l'impression de fumer de l'intérieur ! Mais par chance, le reptile se désintéressa d'elles. En même temps que Ange, elle se redressa, mais elle, ce ne fut ni pour voir à quoi il ressemblait ni pour observer des ruines : ce fut juste pour s'assurer qu'il s'éloignait bien d'elles. C'était le cas... elle ne savait pas ce qui l'avait repoussé. Peut-être que le fait qu'elles soient des animaux inconnus dans cette jungle lui avait fait croire qu'elles étaient peut-être venimeuses... ? Pour son museau, dans ce nouvel environnement, il y avait une odeur constante de terre humide, de végétaux et de fruits sucrés différents... elle ne sentait pas que Ange sentait particulièrement la banane... les serpent préféraient les proies vivantes aux fruits.

    Jenna poussa un profond soupir de soulagement, ce qui lui donna l'étrange impression que son souffle était de la buée chaude sur sa langue. Puis elle se tourna dans la direction de sa compagne de voyage, dans le but de s'excuser des mauvaises décisions qu'elle avait prise jusque-là... mais elle n'eut pas le temps de parler : Ange la devança en lui montrant les immenses bâtisses en pierre. Jenna les observa un instant, réfléchit aux paroles de son amie... était-ce une bonne, ou une mauvaise idée, de se diriger droit vers les habitants de ces étranges bâtiments qui étaient peut-être bien les créateurs du piège ? Finalement, elle finit par poser la patte sur son museau...


    -J'ai mal à la tête, avoua-t-elle, avant de s'expliquer : je viens d'Alaska, c'est un pays du nord. Je n'ai pas l'habitude de la chaleur, j'ai du mal à me concentrer... laisse-moi un instant, que je remette mes idées en place...

    Et c'est ce qu'elle fit... elle prit une profonde inspiration, et réfléchit. Elle se mit plus ou moins à penser les même choses que Ange. Trouver ces humains pourrait être une bonne chose pour elles, comme ça pourrait être leur arrêt de mort... finalement, elle donna son avis :

    -Nous ne devons pas faire confiance aux hommes de ce monde sans être certaines qu'ils sont comme les notre, mais nous ne pouvons pas non-plus marcher au hasard dans cette dangereuse forêt. Approchons-nous de cette ville de pierre, mais restons discrète... avançons dans les broussailles, cachées, et observons lorsque nous seront assez près des bâtiments. Si les hommes nous semblent amicaux, nous iront à leur rencontre. Avec ton ruban et mon bandana, si nous avons un peu de chance, ils sauront que nous sommes des domestiques, et ils ne nous feront pas de mal. Mais si ils en ont, il vaudrait peut-être mieux qu'on cherche l'aide d'autres animaux domestiques...

    Jenna, elle, entendit le sifflement... mais il était si loin, et elle ne comprenait pas le langage des serpents... elle ne comprit pas qu'il venait de faire demi-tour pour venir les "goûter". Elle baissa le museau vers Ange et termina en lui disant :

    -Si ça te convient, allons-y, mais ne partons pas tout-droit : je n'ai pas envie de retomber sur ce serpent. Le mieux, de toute-façon, ce serait de nous approcher de la ville en tournant autour, nous serons plus difficiles à repérer...

_________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Spoiler:
 

Spoiler:
 




@ Et juste pour rire, mon Télévengeur préféré [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nakou
Fonda' de compet'
Fonda' de compet'
avatar

Messages : 1109
Date d'inscription : 01/07/2012
Age : 24

MessageSujet: Re: Perdues dans la jungle... [PV Nakou - Wolfox]   Lun 6 Mai - 13:43

Spoiler:
 

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


    La tirant de ses rêveries, Jenna lui répondit, soudainement migraineuse. Le regard de Ange quitta l'horizon baigné de la lueur du soleil pour jeter un regard soucieux à son amie. Elle avait une vague connaissance de la géographie des humains, même si elle n'avait jamais vraiment eu l'occasion de voyager. Jim Dear et Darling avaient déjà investis dans un globe pour enseigner à Junior les différents pays et, bien qu'elle n'y comprenait pas grand chose, elle les avait déjà observé racontant des histoires à leur fils en prenant appui sur la Terre pour décrire les voyages incroyables de son héros. Elle n'avait donc que quelques brèves notions de ce qu'était l'Alaska, mais elle savait qu'il y neigeait apparemment beaucoup puisque Junior avait décrété un beau jour vouloir aller y faire une Ange des neiges!

    -Peut-être devrais-tu t'allonger un peu...?

    Demanda-t-elle tout bas, si bas d'ailleurs qu'elle s'entendit à peine elle-même. Jenna sembla garder sa patte sur son museau quelques instants, puis, ayant repris contenance, elle lui répondit qu'elles n'avaient pas vraiment le choix mais qu'il fallait être prudentes, c'est ce qu'en conclut néanmoins Ange. Elle entendit également approcher des animaux domestiques - s'il y en avait - mais la petite chienne au noeud rose fut partagée à cette idée. Si certes, ils étaient les mieux placés pour les comprendre, n'étaient-ils pas aussi en mesure de ne pas les accepter? Car deux nouvelles venues pouvaient être vu comme de la concurrence, ou comme deux bouches de plus à nourrir... Ange avait trop de fois constaté à quel point gagner son propre pain de tous les jours était difficile pour certains. Et en même temps, elles avaient vraiment besoin d'aide, elles ne pouvaient pas rester indéfiniment à errer dans cette jungle! Le regard fixant obstinément le vide à sa droite, elle acquiesça doucement de la tête, sans trop savoir quoi répondre. Jenna acheva par lui proposer une stratégie qui lui semblait valable. Pour une chienne qui avait toujours vécu dans un foyer, la mère de foyer n'était pas moins futée! Redressant son regard sur son alliée, elle lui offrit un petit sourire et s'apprêta à répondre avant qu'un sifflement plus aigu et agressif ne lui parvienne. Elle tourna vivement le regard vers le bas du talus et aperçu le serpent qui la fixait droit dans les yeux. Il lui semblait avoir entendu quelque chose à ce sujet - fallait-il plutôt ne pas le quitter des yeux ou filer au contraire au plus vite pour ne pas l'énerver?! Serrant les dents, elle ne chercha pas à s'interroger plus longtemps et poussa vaguement Jenna d'un petit coup d'épaules.

    -Tu as raison, faisons le tour avant qu'il ne nous rejoigne!

    Emboitant le pas à sa comparse, la petite chienne de la Nouvelle-Angleterre avança à vive allure pour s'éloigner du serpent, sans pour autant se mettre à courir ou le perdre de vue. S'ils les suivaient, elles ne pourraient sans doute pas approcher des bâtisses : il fallait pour ça descendre du talus... Et elle remarqua bien vite que celui-ci diminuait à mesure qu'elles marchaient... Elles avaient pris le mauvais côté, mais le serpent, rampant nonchalamment, avançait tout de même moins vite qu'elles. Se dépêchant, s'assurant que Jenna était toujours à ses côtés, elle descendit rapidement ce qui les séparaient encore du terrain vague où circulait le serpent et se précipita sous le couvert des arbres. Il y avait probablement trop de troncs pour que le reptile s'y faufile... A moins qu'il ne sache grimper aux branches?! S'étant retournée pour voir si Jenna était passée sans problèmes, elle jeta un regard craintif vers le ciel où les feuilles formaient un toit à l'atmosphère soudain pesante. Mais il ne fallait pas trainer. La husky l'avait rejoint, et elles s'enfoncèrent ensemble au milieu des plantes. Le sifflement persistait derrière elle, et Ange se demanda si le serpent était pénétré dans la jungle où les engueulait, au contraire, pour l'avoir laissé en plan derrière elles - en voilà des façons! Mais elle ne se retourna pas pour confirmer ses dires, demandant simplement à son amie:

    -Tout va bien? Tu crois qu'il va nous laisser tranquilles cette fois?

    Elle n'était pas convaincue qu'il abandonnerait si facilement sa chasse, mais le bruit des pas de Jenna derrière elle la rassurait malgré l'obscurité qui commençait à s'installer à cause des branches qui masquaient le ciel. A combien de temps de marches se trouvaient les ruines? Que trouveraient-elles là-bas? Un prédateur pouvait-il les prendre en chasse entre tous ces troncs et ces lianes serrées? Ne connaissant rien des lieux, il serait sans doute avantagé... Mais elles étaient deux, et Ange savait qu'elle protégerait Jenna comme cette dernière le ferait pour elle. Elles n'étaient pas prêtes de laisser tomber leur quête pour rentrer chez elles...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolfox
Je ris, je pleure, je perds mon self contrôle...
Je ris, je pleure, je perds mon self contrôle...
avatar

Messages : 510
Date d'inscription : 16/10/2012

MessageSujet: Re: Perdues dans la jungle... [PV Nakou - Wolfox]   Mer 8 Mai - 13:59

[Pas grave pour le temps ^^ Vu que tu es trop petite pour satisfaire mon appétit, je ne vais pas te croquer et te laisser partir, pour cette fois No comment... Pour ce qui est du PNJ, je n'ai pas d'idée précise. Vu le lieu où on se trouve, on pourrait peut-être avoir une altercation avec le roi Louis et sa clique de singes, ce serait marrant xD Mais c'est toi qui vois]

    Jenna entendit la proposition de son amie Ange, sur le fait qu'elle devrait peut-être s'allonger un peu, se reposer... ce à quoi elle répondit avec un sourire reconnaissant en la voyant s’inquiéter ainsi pour elle, mais en faisant un signe négatif du museau. Le moment n'était pas venu pour elle de se reposer, et ceux pour plusieurs raisons : d'abord, elle avait déjà du mal à garder les idées claires et à se tenir droite à cause de la chaleur et de la fatigue qu'elle lui faisait subir... si elle s'allongeait maintenant, elle craignait de ne plus être capable de se relever. Elle se laisserait emporter par le sommeil et n'arriverait plus à se remettre sur ses pattes, car la chaleur allait continuer à l’affaiblir, et elle allait devenir encore plus un fardeau pour la petite chienne beige. Il y avait aussi la raison que Jenna avait envie de tout, sauf de se reposer au-milieu de cette jungle où se baladaient les singes, les serpents géants et elle ne savait quels autres genres de prédateurs qui pourraient profiter de sa perte d'attention, voir de son repos, pour les tuer toutes-les-deux... non, décidément, se reposer ici n'était pas une bonne idée. Même si la chaleur lui faisait du mal, dans le but de les protéger toutes les deux, elle ne se reposerait que lorsqu'elle serait certaine qu'elles seraient en sécurité, ou qu'elle auraient réussis à changer de monde... ou alors, lorsqu'elle tomberait, incapable de résister plus longtemps à la chaleur.

    Et pour ce qui était des autres animaux domestiques... hélas, Jenna n'avait pas l'habitude des chiens des rues comme l'avait Ange. Pour Jenna, elle était certaine, si ils arrivaient à se faire comprendre, qu'ils les aideraient... le seul animal errant qu'elle ait connue dans sa vie, c'était Balto, et tous savaient déjà comment cela s'était finit entre-eux. Nome était une ville trop petite, tous se connaissaient et tous avait bon caractère... à quelques exceptions comme pour Steel, mais lui, si il avait mal-tourné, c'était par jalousie et par désir de se sentir au-dessus des autres, voir-même par tyrannie à cause de sa mégalomanie. Jenna savait se montrer méfiante envers les humains qu'elle ne connaissait pas, envers les animaux sauvages... mais pas envers les animaux domestiques. Elle était peut-être futée, mais sa petite vie tranquille dans un doux foyer l'avait rendu naïve... il ne restait plus qu'à espérer que l'avenir ne donnerait pas raison à sa petite camarade.

    Mais de toute-façon, le moment n'était pas venu pour elles de réfléchir à cela : le serpent avait changé d'avis, il était revenu, et maintenant, il les regardait depuis le bas du talus... Jenna fut presque certaine de discerner une lueur gourmande dans son regard, ce qui fit sauter son coeur dans sa poitrine de terreur. Suivant la petite Ange qui semblait avoir le plus l'habitude qu'elle des situations dangereuses... depuis le jour où elle avait affronté le grizzli pour protéger Balto, Jenna n'avait plus vraiment affronté d'animaux dangereux, et ce qu'il lui était arrivé quelques jours plus tôt dans la forêt près de Nome ne comptait pas, puisqu'elle avait fuit au lieu de se battre, cette fois-là aussi... elles quittèrent ensemble le talus et s'enfoncèrent dans les arbres. Le serpent les suivait, son sifflement se faisait persistant derrière-elles, mais au moins, il n'était pas assez rapide pour les rattraper... pas encore, mais Jenna ne savait pas combien de temps elle pourrait tenir à courir ainsi sous cette chaleur. Elle commençait à envisager de laisser Ange, qui ne souffrait pas autant qu'elle, partir devant, afin de lui donner une chance supplémentaire de survivre.

    Très vite, la jungle dense les recouvrit de ce qui ressemblait à une nuit en plein jour... oh, Jenna n'aimait pas ça ! Dans l'obscurité, elles étaient encore plus à la merci des prédateurs ! Elle n'avait pas peur du noir, mais quand-même, là... Ange lui demanda si elle croyait que le serpent allait les laisser tranquille. La husky prit un instant avant de répondre, sans pour autant s'arrêter de courir :


    -Je ne sais pas... continuons à courir... nous ne pouvons pas... Qu'est-ce que... !?

    L'une des pattes-avant de Jenna s'enfonça dans quelque-chose de mous et elle s’étala de tout son long. Lorsqu'elle se redressa, tout l'avant de son corps et son museaux étaient couvert par une boue épaisse et verdâtre... elle était tombée dans un marécage, d'énormes moustiques lui tournaient déjà autour. Ce qui attira l'attention de Jenna et fit qu'elle ne repartit pas tout-de-suite, ce fut la sensation qu'elle ressentit... elle observa un instant cette boue... elle était fraîche, c'était agréable. Elle avait l'impression que quelque-chose d'important, entendu dans l’émission sur les serpents, lui revenait. Leur vision... mais oui !

    -J'ai une idée ! S'exclama-t-elle, avant de se jeter à nouveau dans la boue.

    Faisant en sorte de ravaler son égaux de femelle précieuse, elle se roula dans ce marécage, aspergeant même le jolie pelage beige de Ange de quelques goûtes de boue et de vase, jusqu'à être recouverte entièrement par cette matière visqueuse. Lorsqu'elle se redressa, elle dégoulinait d'une impressionnante couche de boue... et étrangement, elle se sentait bien, beaucoup mieux qu'elle ne s'était sentit quelques instants plus tôt. C'est alors qu'elle s'expliqua :


    -Les serpents ont une mauvaise vue, ils détectent leur proies grâce à la chaleur de leur corps. Si nous nous couvrons de boue, il aura plus de mal à nous trouver. En plus, elle était humide, pleine de vase et très fraîche... elle m'aide à combattre la chaleur !

_________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Spoiler:
 

Spoiler:
 




@ Et juste pour rire, mon Télévengeur préféré [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nakou
Fonda' de compet'
Fonda' de compet'
avatar

Messages : 1109
Date d'inscription : 01/07/2012
Age : 24

MessageSujet: Re: Perdues dans la jungle... [PV Nakou - Wolfox]   Sam 11 Mai - 18:52

Spoiler:
 

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    Jenna sembla lui répondre, essoufflée, lorsqu'elle fut soudain interrompue dans sa propre phrase par le bruit sourd d'une chute. Ange se retourna vivement, remarquant que Jenna avait trébuché sur une racine et s'était étalée dans l'eau vaseuse du marécage qu'elle avait elle-même essayé d'esquiver. D'abord inquiète, ne connaissant pas ce milieu, elle voulut avancer vers elle lorsque la mère de famille s'écria avoir une idée...

    Avant de perdre la raison.

    La petite chienne des rues la regarda avec des yeux ronds. Mais qu'est ce qui lui prenait?! Pourquoi diable se roulait-elle dans cette substance visqueuse et inconnue? Levant la patte pour parer les goûtes qui giclèrent, Ange interrogea sa comparse du regard, observant les moustiques se masser autours de la canidé et saturer leurs oreilles de bourdonnements insistants.


    -Les serpents ont une mauvaise vue, ils détectent leur proies grâce à la chaleur de leur corps. Si nous nous couvrons de boue, il aura plus de mal à nous trouver. En plus, elle était humide, pleine de vase et très fraîche... elle m'aide à combattre la chaleur !

    -Mais comment sais-tu tout ça?

    Etonnée, Ange se prêta ceci dit au protocole - être sale? Une habitude! Après avoir fouillé une dizaine de poubelles en quête de nourriture, on empestait autant que cette mare visqueuse! Plongeant dans l'eau à l'allure noirâtre vu le manque d'éclairage, Ange s'y roula pour obtenir une couche suffisante. Point positif: elle ne sentait plus la banane! Point négatif: elle avait dû prendre une dizaine de kilos de plus! Se relevant lourdement, elle jeta un regard à Jenna qui semblait en effet souffrir bien moins de la chaleur. Elle était surprise de voir qu'elle n'avait pas hésité à se badigeonner de saletés pour échapper aux prédateurs - elle ne l'aurait vraiment pas cru capable d'accepter une telle chose, elle qui semblait si soignée! Surtout qu'elle en avait eu l'idée, cela ne venait même pas de Ange, bien que ce fut plus ou moins accidentel. Mais alors qu'elle admirait en silence la réflexion de la husky, le sifflement strident brisa celui des moustiques pour s'imposer de nouveau à elle. La distance qu'elles avaient su établir n'était pas parvenue à bout de la motivation du reptile qui les avait traqué jusque là! Le serpent n'était qu'à quelques mètres et s'était en partie redressé pour humer l'air à la recherche de l'effluve de ses proies... Mais rien! Non, il n'y avait plus aucunes traces de celles qu'il avait traqué si ardemment! Persistant quelques peu, alors que les deux chiennes se tenaient immobiles en l'observant, il acheva par rebrousser définitivement chemin... Jenna avait vu juste! Et la petite chienne au noeud autrefois rose ne put s'empêcher de sourire devant sa vivacité d'esprit.

    -C'était bien vu en tout cas, une aubaine que ce marais fut là! On devrait garder ça sur le dos, sait-on jamais si l'on croise d'autres prédateurs... Honnêtement, je préférerais ne pas manger que me rendre malade à goûter ça! S'exclama-t-elle en mimant le dégout, observant la boue tomber de son oreille pliée.

    Vu l'odeur qu'elles dégageaient et leur aspect, il était clair qu'elles n'avaient pas de risques de se faire croquer à présent. Sortant péniblement ses pattes de la boue les unes après les autres, Ange essaya de regagner la terre ferme pour pouvoir se déplacer plus aisément. Il aurait sans doute été plus prudent de continuer dans la gadoue, mais elle se voyait mal lutter pour avancer - sa petite taille l'enfonçait beaucoup plus en profondeur que Jenna, elle serait ainsi très vite fatiguée à forcer sur ses muscles pour chacun de ses mouvements.
    Une fois sortie du marécage, elle manqua de se secouer par réflexe, mais se ravisa, secoua seulement le bout de ses pattes pour ne pas coller au sol à chacun de ses pas. Après que la husky l'eut rejoint, elle reprit la route, marchant plus calmement. Ne plus avoir le serpent derrière elles rendait la jungle bien moins menaçante à son goût. Elle remarqua même quelques fleurs par endroit, signe qu'une vie parfois paisible pouvait se passer par ici. Elle n'était pas totalement rassurée pour autant, mais pouvoir souffler quelques minutes faisait du bien.

    Tout en avançant, Ange ne put s'empêcher de songer à sa famille. Saurait-elle rentrer? D'ailleurs, allaient-elles bien vers les bâtisses en décrivant un arc de cercle? Comment savoir avec tous ces arbres? Sauraient-elles en trouver un qui permettrait d'avoir une vue plus générale, au dessus des branches? L'inquiétude la reprit soudain. Après les bêtes sauvages et le piège, elles risquaient d'être perdues, sans rien pour se nourrir, et elles n'étaient pas spécialement habituées, l'une comme l'autre, à souffrir de la faim. Si certes Ange avait eu beaucoup de fois à faire à la rue, ce n'était plus qu'un mauvais souvenir aujourd'hui, et elle n'avait pas envie de s'en rappeler. Pourtant, plus elles avançaient et plus il lui semblait évident qu'elles ne trouveraient pas les bâtisses avant la tombée de la nuit... Et mieux valait-il, peut-être, trouver un abri pour éviter les prédateurs qui verraient mieux qu'elles...? Ralentissant le pas, se mettant à la hauteur de Jenna, elle lui fit part de ses doutes:


    -Penses-tu qu'il sera possible d'atteindre la civilisation avant la tombée de la nuit? On ne voit déjà pas grand chose, je crains qu'on n'puisse y parvenir à temps... Peut-être faudrait-il trouver un abri pour ce soir plutôt que de risquer de tomber sur un animal qui y verra mieux que nous?

    L'idée de dormir à l'extérieur ne la tentait pas beaucoup, surtout qu'elle ignorait si les serpents savaient monter aux arbres -et si elles-mêmes le sauraient!- mais elle craignait aussi d'avoir mal évalué la distance qui les séparaient des hommes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolfox
Je ris, je pleure, je perds mon self contrôle...
Je ris, je pleure, je perds mon self contrôle...
avatar

Messages : 510
Date d'inscription : 16/10/2012

MessageSujet: Re: Perdues dans la jungle... [PV Nakou - Wolfox]   Dim 12 Mai - 10:04

[Bravo ^^ Pour ma part, ça ne me dérange pas, mais penses-tu qu'on réussira à le contacter, sachant qu'il n'est plus venu depuis le 20 janvier ? Sinon, on pourrait aussi faire une petite rencontre avec les loups]

    -Ma petite maîtresse, répondit Jenna à la question de son amie Ange, un léger sourire flottant sur le coin de son museau. C'est une petite fille de douze ans. Elle aime regarder les émissions sur les animaux, et moi, j'aime rester tout le temps où elle est assise sur le canapé la tête sur ses genoux à recevoir des caresses. Il faut croire que même si je ne m'étais pas joins à elle dans ce but, j'écoutais quand-même inconsciemment ce qu'il se disait à la télévision.

    Cependant, elle ne se serait jamais attendu à ce qu'un tel savoir lui soit un jour utile... qui aurait pu se douter qu'une chienne de salon tel que elle finirait un jour dans la jungle.

    Il ne fallait pas que Ange pense, même si c'était Jenna qui en avait eu l'idée et même si elle n'avait pas hésité à le faire, qu'elle l'avait fait de guetté de coeur... on va plutôt dire que sur le coup, son instinct de survie fut plus puissant que sa coquetterie... mais lorsqu'elle sortit de la marre boue toute dégoûlinante de cette matière visqueuse et malodorante, elle ne put s'empêcher de se jeter un regard un peu répugné, les oreilles en arrière, autant à cause de cette émotion que de la couche de boue qui les avait alourdit. On ne voyait même plus son bandana à travers toute cette crasse, et elle se frotta un peu pour s'assurer qu'il était toujours là, de peur de l'avoir perdu pendant qu'elle se roulait dans la boue. Même si cela ne changeait plus rien, maintenant, elle s'éloigna un peu de Ange tendis que celle-ci l'imitait parce qu'elle ne voulait pas se faire éclabousser... on ne change jamais sa nature profonde, même si on peut parfois aller contre. Jenna était une chienne précieuse depuis le jour de sa naissance. Si elle n'hésitait pas à se salir quand il le fallait, elle préférait quand-même l'éviter. D'ailleurs, la dernière fois qu'elle s'était autant traînée dans la poussière, c'était lorsque le grizzli l'avait envoyée valdinguer, lui foulant la patte au passage. Cependant, si elle n'aimait pas la sensation d'être aussi sale, elle devait bien avouer qu'il y avait là plus de points positifs que d'inconvénient...

    Certes, elles étaient sales, certes elles étaient plus lourdes et seraient ralentit, certes lorsque la boue se durcirait elles bougeraient avec plus de difficultés... mais cette couche de boue repoussait la chaleur, les insectes comme ces moustiques qui leur tournait autour mais qui ne pouvaient pas se poser sur elles pour les piquer, et le mieux viendrait surement plus tard, lorsqu'elles se retrouveraient face à un prédateur qui serait repoussé par leur odeur de marécage, leur imposante saleté ou tout-simplement qui ne pourrait pas les voir. Et d'ailleurs, cela arriva plus vite qu'elle ne le croyait : ce petit contre-temps permis au serpent géant de les rattraper. Côte-à-côte avec Ange, elle observa le reptile passer près d'elles et se redresser, le coeur battant... elle espérait ne pas s'être trompée, ou alors s'en était fait de toutes-les-deux... tuée dès le premier monde dans lequel elle s'était retrouvé... au moins, si cela arrivé, elle aurait la preuve qu'elle n'était pas vraiment digne d'être une bête sauvage, et ses soucis s'envoleraient... mais elle pensait à Balto, à ses petits, à ses maîtres... le prédateur ne les trouva pas. Finalement, il retourna au sol et partit glisser un peu plus loin, sans doute partant les chercher ailleurs. Jenna poussa un long soupir de soulagement... elle était tellement soulagée qu'elle faillit tomber sur le dos. Ça avait marché !

    Par la suite, elles décidèrent de garder la boue sur elles, même si Jenna aurait très sérieusement préférée pouvoir se nettoyer un peu... elle leur avait déjà sauvé la vie, cependant, et il se pouvait bien qu'elle recommence... et elles reprirent leur route, se dirigeant vers les bâtiments qu'elles avaient vus en continuant à tourner, s'en approchant ainsi de manière plus discrète. Contrairement à Ange, Jenna, cependant, avait confiance : elle savait... ou au moins elle pensait... qu'elles se dirigeaient dans la bonne direction. Le sens de l'orientation, c'était l'une des facultés des huskys, car ces chiens étaient originaires des plaines sauvages et glacées d'Alaska, où ils servaient à tirer les traîneaux et à voyager. Il leur fallait avoir un bon sens de l’orientation si ils ne voulaient pas se perdre dans les contrés sauvages de son pays d'origine, et si Jenna n'était pas un chien de traîneau, elle avait cette faculté dans ses gênes. D'ailleurs, quand on y pensait, c'était les capacités fusionnés du sens de l’orientation du chien, et les sens du loup, qui avaient permis à Balto de sauver les enfants de Nome. Hors, si Jenna ne se trompait pas, elles étaient parfaitement dans le bon sens, d'après ce qu'elle avait pu voir depuis le talus, et elles finiraient par arriver si elles continuaient dans ce sens-là... cependant, dans combien de temps, ça, elle ne pouvait pas l'affirmer. Elle avait un bon sens de l'orientation, mais elle calculait mal les distances.

    Lorsque Ange lui fit part de ses doutes, Jenna ralentit aussi l'allure et regarda la course du soleil... mh, trop difficile à évaluer avec toutes ces branches, elle n'arrivait pas à déterminer dans combien de temps il ferait nuit... elle ne savait même pas l'heure qu'il était lorsqu'elle était arrivé dans ce monde.


    -Mh... je ne sais pas, avoua-t-elle, les oreilles baissées dans un signe désolé. Je sais que nous sommes dans la bonne direction, mais je ne sais pas à quelle distance. Mais il n'y a pas que ça, qui m'inquiète... elle songeait à ça depuis maintenant un petit moment : nous n'avons pas croisé le moindre signe prouvant une présence humaine. Je pense qu'on aurait déjà dû voir des habitants, des traces, des gents qui travaillent, voir de petites constructions. Et puis, on entend que les bruits de la jungle, aucun son pouvant venir d'une ville, d'un village, ni de voie humaine. Je ne veux pas t’inquiéter d'avantage, mais je crois que si ce que nous avons vu tout-à-l'heure était bien des maisons, elles soient inhabités. Elle réfléchit un instant, puis continua en disant : arrêtons de faire un cercle et coupons directement tout-droit. Tu as raison : il nous faut un abri, autant oublier discrétion. Si nous trouvons quelque-chose en avançant, on y entrera pour nous reposer... sinon, au moins nous arriverons à la ville plus vite qu'en en faisant le tour.

    Bifurquant donc, Jenna se dirigea tout-droit vers ce qu'elle avait pris pour une ville, mais qui était en réalité des ruines. La jungle se faisait plus dense à mesure qu'elles en approchaient... une preuve supplémentaire de ce qu'elle pensait comme-quoi il n'y aurait pas d'humains là où elles allaient : autrement, ils auraient coupés les arbres, tracés des chemins dans la broussaille, mais ici, seul la nature semblait avoir ses droits. Elle repéra bien ce qui ressemblait à une vieille piste, mais si c'était ça, aucune personne humaine ne l'avait emprunté depuis des années. Jenna commençait un peu à se sentir oppressée, au milieu de tout-ça... elle n'était pas claustrophobe, mais au bout d'un moment, ça commencé à faire trop. Elle trouva cependant un nouveau bon point à la couche de boue qu'elles portaient toute-les-deux : elle les protégeait des égratignures et des coupures lorsqu'elles touchaient des branches et des feuilles... cependant, ces feuilles, ainsi que des brindilles, se coincèrent dans la patte visqueuse et leur donnait un air encore plus étrange. Elles ne ressemblaient plus du tout à des chiens.

    Jenna n'en pouvait plus de n'entendre que le bruit de la jungle... elle finit par se tourner vers Ange, et remarqua que comme elle, elle était couverte de feuilles vertes et de brindilles qui dépassait de partout... elle ne put s'empêcher de rire :


    -Hi hi... nous avons toute-les-deux une drôle de tête, ainsi. Ah, je vais finir par devenir dingue, à force de rester silencieuse ! Parle-moi un peu de ta famille, Ange... enfin, si tu veux bien.

_________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Spoiler:
 

Spoiler:
 




@ Et juste pour rire, mon Télévengeur préféré [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nakou
Fonda' de compet'
Fonda' de compet'
avatar

Messages : 1109
Date d'inscription : 01/07/2012
Age : 24

MessageSujet: Re: Perdues dans la jungle... [PV Nakou - Wolfox]   Mar 18 Juin - 12:03

Spoiler:
 

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



    Jenna avait mentionné sa jeune maîtresse, mais Ange ne répondit pas ; un sourire mitigé apparut simplement à son évocation. Une jeune propriétaire, cela lui rappelait sa toute première famille, mais hélas l'allergie l'avait emportée. L'affection qu'elle avait eu pour elle lui remémorait de bons souvenirs, mais la perte la rendait un peu triste, elle aurait aimé savoir ce qu'elle devenait aujourd'hui, même si elle faisait partie de son passé et que Junior avait pris sa place en tant que propriétaire de Ange. En attendant, la jeune maîtresse de Jenna leur avait sauvé la vie, il faudrait la remercier une fois qu'elles l'auraient retrouvé!

    La petite chienne rouge lui répondit au sujet de ses doutes, et souligna un point plutôt évident que Ange n'avait pas noté jusque là : il n'y avait ni odeurs ni sons humains. Lorsqu'elle se promenait dans les ruelles de la petite ville de Nouvelle Angleterre, elle sentait souvent les viandes du boucher, le pain frais du boulanger, accompagnés par les sons des voix ou des marteaux tapant chez le cordonnier ou le ferrailler. Ici, il n'y avait en effet que la jungle, et ce n'était pas comme si elle couvrait un bruit qu'on aurait pu distinguer au travers, non! Elle était omniprésente, de partout, pas seulement dominante mais seule survivante sur ce territoire. Le monde sauvage, vraiment sauvage, elle ne le connaissait pas. Elle avait vécu dans les détritus humains, des objets qui lui avaient quand même été familiers, mais sur ces terres il n'y avait rien d'autre que ces ruines - sans doute était-ce pour ça qu'elles l'avaient attiré si aisément. Jenna la fit presque sursauter quand elle reprit la parole, optant pour une approche finalement plus directe. Ange acquiesça d'un signe de tête.


-D'accord, je pense qu'en effet ce serait plus prudent.


    Sans ajouter un mot, elle emboîta le pas à son amie, écoutant les bruissements des plantes et le bourdonnement des moustiques. Quelle plaie! Il n'y en avait pas tant chez elle, ici c'était une véritable invasion! Heureusement que le liquide épais qui dégoulinaient encore le long de son poitrail les empêchait de les piquer. Bien que ce manteau de saletés était lourd et pesant, il restait frais, et n'avait pas encore assez séché pour les gêner. La végétation se faisait plus dense, et Ange sentit que Jenna en devenait nerveuse. Il est vrai que ce manque de manifestations humaines n'était pas normal, ces créatures n'étaient pas d'un naturel discret, mais qui aurait posé le piège dans ce cas? Il devait bien y avoir des bipèdes quelque part!

    Alors que Ange allait rappeler ce détail à Jenna pour la rassurer - si vraiment la présence d'un piège puisse être rassurant ... - cette dernière se tourna soudain vers elle en éclatant de rire. La petite chienne au noeud devenue invisible la regarda avec des yeux ronds.

    -Hi hi... nous avons toute-les-deux une drôle de tête, ainsi. Ah, je vais finir par devenir dingue, à force de rester silencieuse ! Parle-moi un peu de ta famille, Ange... enfin, si tu veux bien.

    La regardant un peu plus en détails, un sourire lui vint au visage. C'est vrai, elles ne ressemblaient vraiment plus à rien! Mais avant de taquiner Jenna sur son accoutrement, la petite chienne jugea bon de répondre à son amie. Elle ne savait pas trop si elle devait parler de la dernière ou de toutes celles qui avaient su la toucher... C'était qui plus est difficile à croire vu son jeune age, elle ne voulait pas non plus passer pour une menteuse.

    -Mes propriétaires ont un petit garçon du nom de Junior. Ils adorent les chiens! Il y a ainsi mon beau père et ma belle mère, mais également mes trois belles soeurs et Scamp, celui que j'aime. La famille était déjà bien nombreuse quand je suis arrivée, mais ils m'ont tout de même acceptée à bras ouverts.

    Ange cessa son récit quelques instants, hésitant à expliquer comment elle était arrivée dans cette famille déjà bien nombreuse pourtant. Elle n'aurait jamais cru être adoptée définitivement suite à ses cinq premières familles, et voilà qu'alors la chance lui souriait elle se retrouvait propulsée dans une jungle via une bouche d'égout! Exaspérée à cette idée, elle reprit:

    -Je vivais dans une décharge avec d'autres chiens, les "Sans Colliers". J'ai eu, en fait, cinq familles différentes, mais je me suis finalement retrouvée à la rue, et sans eux j'étais seule. C'est là que j'ai rencontré Scamp. Il voulait devenir un chien errant, ayant fugué de chez lui pour prendre sa liberté. Nos opinions étaient totalement opposées : il voulait vivre libre, je voulais une famille, ce que j'avais lui faisait envie, et vice-versa. Puis il a fini par comprendre que le Caïd, le chef de la bande, n'avait qu'une loi: "dans la rue, c'est chacun pour soi". Je suis allée chercher son père lorsqu'il s'est fait capturer par la fourrière, et nous sommes allés le récupérer. En le raccompagnant chez lui, ses propriétaires ont compris que l'on était attaché l'un à l'autre, et j'ai ainsi rejoint la famille. C'était ce que j'espérais le plus au monde - avoir un foyer stable et aimant. Je suis assez déçue de m'être retrouvée ici sans avoir pu prévenir qui que ce soit - j'ai peur qu'ils pensent que je les ai abandonné, ce que je n'aurais jamais fais, mais je pense que Scamp me connait assez pour savoir qu'il m'est arrivé quelque chose...

    Elle baissa le regard, songeuse, au moment où un rongeur détala soudain dans un buisson, lui arrachant un sursaut. Sans doute avait-il pris peur face à leur allure monstrueuse, mais cela acheva de la rassurer - il y avait des proies bien plus faciles à atteindre qu'elles-même. Et puis, s'il fallait se nourrir, si elles restaient longtemps ici, elles n'auraient sans doute pas d'autres choix que de chasser... Ce qui ne l'enchantait pas particulièrement, il fallait bien l'avouer! Elle se voyait déjà contrainte à voler la nourriture des pièges. Secouant légèrement la tête pour se remettre les idées en place, elle reprit son sourire habituel et demanda à Jenna:

    -Et alors, toi, comment as-tu rencontré ta petite maîtresse? Et ton compagnon? Et à quoi ressemble ta ville?

    Jenna avait vu juste: discuter leur permettait de se rassurer par rapport au monde oppressant qu'elles traversaient... Et puis, Ange était réellement curieuse d'en savoir davantage sur son amie.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolfox
Je ris, je pleure, je perds mon self contrôle...
Je ris, je pleure, je perds mon self contrôle...
avatar

Messages : 510
Date d'inscription : 16/10/2012

MessageSujet: Re: Perdues dans la jungle... [PV Nakou - Wolfox]   Mer 19 Juin - 15:38

[Bah écoute, moi il n'y a pas de souci, je veux bien t'aider... mais qu'est-ce que tu voudrais que je fasse ? Pour ce qui est de l'intervention, donc, ce que je vais faire, c'est que je vais rester vague sur la fin de ma réponse en disant qu'il y a des bruits de pas... ainsi, si BestofGaïa veut intervenir avec le Shere Kan, il pourra en disant que c'était lui les bruits, et sinon, tu n'auras cas faire intervenir l'antagoniste de ton choix, et si tu n'as pas d'idée, continuer en disant qu'il ne se passe rien et je m'en occuperais au suivant. C'est à toi de voir, j'espère que cette solution te convient Wink]


    Plus tard, lorsqu'elle y repenserait, lorsqu'elle aurait retrouver sa maison et sa jeune maîtresse... elle préférait penser qu'elle la retrouverait plutôt que de vivre avec des "si elle la retrouvait"... et qu'elle se retrouverait à-nouveau le museau sur les genoux de Rosie, en-train de regarder la télévision, elle en rirait, surement. En effet, jamais elle n'aurait pensée qu'un jour ce qu'elle entendait de façon un peu inconsciente sur le petit écran, alors qu'elle ne voulait passer qu'un moment avec la petite fille qu'elle aimait tant, que ces informations lui seraient un jour utile. En même-temps, ces derniers jours, il lui était arrivé tant de choses à laquelle elle ne se serait jamais attendu, et il allait lui en arriver tant d'autres... elle était passée à travers un portail dimensionnel qui l'avait amené dans un autre monde et peut-être à une autre époque, et dans les voyages qui suivraient, elle allait visiter des mondes étranges et rencontrée de fantastiques créatures, elle allait même apprendre que la magie existait, peut-être pas chez-elle, mais ailleurs. En fait, dès le jour où elle rentrerait chez elle, sa façon de voir les choses changerait suite à ces aventures qu'elle était en train de vivre... elle ne vivrait plus selon l'expression "Je ne crois que ce que je vois", mais plutôt avec "Je crois en tout, jusqu'à ce que j'ai la preuve que ça n'existe pas"... avec tout ce qu'elle allait vivre, jusqu'à ce qu'elle retrouve son compagnon et qu'ils rentrent chez-eux, elle aura surement tout vu et plus rien ne pourra l'étonner.

    Ange avait accepté la solution de Jenna de continuer à travers bois en arrêtant de se soucier de la discrétion, car celle-ci ne leur serait plus utile si elles venaient à se faire repérer alors qu'elles ne pouvaient s'abriter... elles étaient silencieuses, et jusque-là, elles s'en étaient bien sorties, mais elles ne connaissaient pas assez la jungle pour ne pas être certaine qu'un prédateur ne les surveillait pas déjà. Il valait mieux associer la sécurité à la discrétion, si cela était possible... Jenna continua donc à marcher au milieu de la broussaille, regardant bien le sol pour éviter de marcher sur une branche qui craquerait ou sur des épines qui lui feraient mal. Et en même-temps, elle écouta les différentes aventures qu'avait vécue la jeune chienne  beige. Entendre autre-chose que le bourdonnement des moustiques ou le silence oppressant de la jungle lui faisait du bien.

    La husky rouge écouta donc avec la plus grande attention tout ce qu'avait vécu Ange durant sa jeunesse... en effet, tout-cela était beaucoup pour son jeune-âge, mais elle n'avait pas de mal à la croire. Jenna aussi avait vécu bien des choses, dans sa vie, et elle n'était pas si vieille que ça... la vie d'un chien était courte, mais l'aventure les touchait plus facilement que les humains, à ce qu'il fallait croire. Elle était étonnée, cependant, qu'elle ait eue cinq famille avant celle auprès de qui elle vivait, aujourd'hui... et elle fut tentée de lui demander où était ses parents. Elle retint sa langue, cependant... si Ange ne lui en avait pas parlé, c'était qu'elle devait avoir une bonne raison, et Jenna ne voulait pas lançait dans la discussion un sujet sensible. Après son récit, Ange lui fit par de sa crainte que sa famille pense qu'elle les avait abandonnée... alors, afin de la rassurer, elle lui répondit ce qu'elle pensait sincèrement, sa façon de voir la famille :


    -Tu les aimes, Ange, ça se voit, et je suis sûre qu'ils t'aiment aussi. Et l'amour familial m'a prouvé une chose : si on s'aime vraiment, on ne s'abandonne jamais. Je pense effectivement que si ton Scamp t'aime autant que tu sembles l'aimer, alors il saura que tu ne l'as pas abandonné. C'est ce que j'ai fais avec mon compagnon : je savais qu'il avait disparu pour une bonne raison, mais qu'il ne m'avait pas abandonné, je le connais trop bien pour ça. C'est pour ça que je le cherche, et que je suis prête à tout pour le ramener à la maison. Et le reste de ta famille, si ils t'aiment vraiment, ne douterons pas un instant que tu ne les as pas abandonné... ils penseront simplement que tu t'es perdu, ce qui es le cas, d'ailleurs. Je suis certaine qu'ils te cherchent, en ce moment, et lorsque tu rentreras chez-toi, vos retrouvailles seront dignes des plus beaux contes...

    Jenna pensait sincèrement ce qu'elle venait de dire... et pourtant, elle ne pouvait pas nier qu'elle avait la même crainte. Elle craignait que ses maîtres, ou encore que ses enfants, croient qu'elle les avait abandonnés. Elle savait qu'ils comprendraient que si elle avait disparu, c'était parce qu'elle cherchait Balto... mais les craintes, c'était ainsi, ça ne se contrôlait pas. On avait beau savoir, on avait quand-même peur. Ça ne se contrôlait pas, hélas...

    La discussion prit le tournant auquel Jenna s'était attendue : la petite Ange lui retournait sa question. Elle lui avait répondu honnêtement, alors ce n'était pas étonnant qu'elle veuille savoir les même choses sur elle. Et Jenna, heureuse de pouvoir discuter, rassurée par cela, répondit en toute honnêteté :


    -Et bien, je viens du pays de l'Alaska, un pays du nord où les hivers sont longs et où il neige presque toute l'année. Les huskys, comme-moi, sommes très prisés, là-bas, parce que la neige est notre éléments et qu'on nous utilise pour tirer des traîneaux ou pour faire d'autres travaux. Nous remplaçons en quelque-sorte les chevaux et les véhicules qu'on trouve dans le reste du monde. Moi, je ne suis pas une chienne de traîneau, mais je suis née dans une portée de huskys pur-race, et j'ai été achetée par les parents de ma petite maîtresse, Rosie, j'étais son cadeau d'anniversaire. Je n'avais que huit semaines, à l'époque, mais on s'est tout-de-suite aimés. Je ne l'ai jamais quitté avant... aujourd'hui. Contrairement à toi, j'ai toujours vécu dans un salon, c'est pour ça que je me suis si facilement faite prendre au piège... sans toi qui a une certaine connaissance de la nature, j'ignore ce que je serais devenue. Bref : nous sommes partis vivre dans une petite ville qui s'appelle Nome. C'est une ville plutôt... simple, avec son poissonnier, son boucher, et sa scierie, mais assez coupé du monde, on ne peut l'atteindre que par traîneau ou par avion, et par bateau lorsque la mer n'est pas gelée. C'est là que j'ai rencontré Balto, un chien-loup sauvage que tout-le-monde disait dangereux... j'ai eu peur de lui, au début, je l'avoue, mais j'ai appris à le connaître... c'est l'être le plus doux et le plus noble qu'on puisse imaginer. A l'époque, j'étais courtisé par un chien du nom de Steel, le champion des courses de traîneau... mais ce n'est qu'un snobinard qui me prenait pour l'un de ses trophées. J'ai repoussé ses avances, et j'ai toujours préféré Balto à lui, bien que personne ne me comprenait.

    Jenna se tut un instant, afin de reprendre son souffle. Elle se demanda si elle devait aller plus loin en racontant à Ange l'histoire de la diphtérie... après-tout, cela lui expliquerait comment elle s'était liée à Balto, comment elle avait compris ses sentiments pour lui. Et ça lui ferait comprendre toute la noblesse de son amour de chien-loup... mais alors qu'elle s'apprêtait à lui raconter cette histoire, il y eut un bruit, et elle eut tout-à-coup l'étrange sensation qu'on était en-train de les épier...

    -Tu as entendu ? Demanda-t-elle à Ange, en s'arrêtant, se plaçant devant elle comme pour la protéger...

    Des bruits de pas furtifs se firent entendre, mais impossible de déterminer d'où ils venaient, et leur nombre... quelque-chose était en-train de leur tourner autour, cependant...

_________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Spoiler:
 

Spoiler:
 




@ Et juste pour rire, mon Télévengeur préféré [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ-Intervention
Perdu dans les mondes...
avatar

Messages : 51
Date d'inscription : 26/07/2013

MessageSujet: Re: Perdues dans la jungle... [PV Nakou - Wolfox]   Ven 26 Juil - 19:07

INTERVENTION DU PNJ

    Les sons venaient des arbres... de petits animaux poilus tournaient autour et au-dessus des deux chiennes, prenant visiblement un malin plaisir à leur faire peur en faisait le plus de bruits possibles, et en faisant tomber sur leurs têtes des feuilles et des petites branches qu'ils brisaient en courant dans les arbres. D'étranges petits cris se firent entendre, des sons qui ressemblaient à des rires, mais en plus stridents. Et soudainement, quelque-chose tomba sur Jenna... c'était un amoncellement de lianes, pas vraiment un filet, car elles n'était pas attachés entre elles, mais il y en avait tant qu'elles s’emmêlèrent autour de son cou, de sa queue et de ses pattes et qu'elles l'emprisonnèrent. Et plus elle se débattait, plus elle s'emmêlait. Elle finit par tomber sur le côté, les pattes liées les unes aux autres, ne pouvant plus qu'essayer de se libérer qu'avec les dents. Ange, elle, fut rapidement capturée à son tour...

    Mais ceux qui les attaquaient ne prirent pas la peine de jeter un piège sur la petite chienne comme ils l'avaient fais avec Jenna : l'un d'entre-eux tomba derrière-elle, l'attrapa par une patte et la leva à hauteur de son visage plat et poilu, lui souriant avec ses dents pointus et son regard débile... d'autres singe, aussi haut que Jenna, leur tombèrent autour, et trois se chargèrent de terminer de bien ligoter la husky. Puis le singe qui tenait Ange le jeta sur son amie et le groupe encercla les deux canines, tendis qu'ils les observaient, intrigués, en poussant leurs horribles cris.


    -C'est quoi ? En demanda un.
    -Des loups, banane !
    -Mais non, c'est pas des loups ! Trop petits. Pas la même odeur.
    -Louveteau ?
    -Nan, elles ont des tronches d'adultes.
    -Sont sales, ces bestioles !
    -Amenons-les au roi Louis ! Il saura ce que c'est.

    Les singes se tapèrent sur la tête en poussant de grands cris pour mettre en avant leur accord. Ensuite, un singe chargea la petite chienne beige sur son épaule, trois autres se mirent à porter Jenna, et ils se dirigèrent avec leurs prisonnières vers les ruines où les chiennes avaient espérés trouver refuge... quelle ironie du sort.

_________________
= Ce compte PNJ est contrôlé par Wolfox =
Si vous vouhaitez que j'intervienne dans l'un de vos sujet pour y mettre un peu de piment, n'hésitez pas à me contacter par MP, de préférence sur mon compte principale, merci ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nakou
Fonda' de compet'
Fonda' de compet'
avatar

Messages : 1109
Date d'inscription : 01/07/2012
Age : 24

MessageSujet: Re: Perdues dans la jungle... [PV Nakou - Wolfox]   Mar 1 Oct - 16:49

Spoiler:
 

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


    Ange ne s'était plus interrogée sur l'identité de ses parents depuis bien longtemps maintenant. Elle avait traversé bien trop de familles différentes... Pour elle, le Clochard et Lady jouaient en quelque sorte ce rôle de paternité qui lui avait manqué, n'ayant pas souvenir de sa famille biologique. Tout cela remontait à bien trop loin! Heureusement, aucune des deux chiennes ne songea à aborder le sujet. Il y aurait eu, à ne pas manquer, un certain malaise. Pour l'une, parce qu'elle n'aurait su que répondre, et pour l'autre, parce qu'elle aurait tâté un sujet glissant et aurait eu peur de blesser son amie. Au lieu de cela, Jenna, en bonne mère protectrice et bienveillante, décida de rassurer Ange quant au fait que sa famille puisse douter de sa fidélité. Tout ce qu'elle lui révéla ne la rassura pas, cependant. Partir à sa recherche? Et si Scamp tomber dans une faille et se retrouvait perdu dans un autre monde, à son tour? Comment le retrouverait-elle?! Retrouveraient-ils tous les deux le chemin de la maison?

    Avant qu'elle ne puisse continuer sur le sujet, Jenna répondit à ses interrogations. Quelque part, elle préférait continuer à être forte et cesser de se poser trop de questions - ce n'était clairement pas en paniquant et en perdant confiance qu'elle parviendrait à regagner le chemin de son monde! Il était plus que jamais temps d'être courageuse. Aussi, elle retrouva son sourire en écoutant son amie parler.

    Elle adorait la neige depuis qu'elle avait un toit, mais elle songea que le pays d'où venait la husky ne devait pas être aisé pour les animaux errants - les conditions de vie sont plus rudes avec la neige, l'humidité qu'elle dégage et le froid. Elle préférait se souvenir avec délice de la cheminée de la maison de Scamp, plutôt que de la décharge et ses rares détritus pouvant tenir chaud. Qui plus est, elle n'avait aucune idée de ce qu'était un traineau, mais si cela ressemblait à ce que tiraient les chevaux de son monde, les huskies devaient être de puissants animaux! Puis Jenna acheva sur sa rencontre avec Balto, et ce dénommé Steele. Ange eut un petit sourire face à cette histoire.


-La plupart des gens jugent sur les apparences et les "on dit". En apprenant à connaître celui qui était rejeté, tu as trouvé la perle rare. C'est une belle leçon de morale, je trouve!

    Ange marqua une pause, souriante. Jenna ne semblait pas avoir fini, et une question l'intriguait - comment son amie avait-elle fait pour passer au delà de ses peurs et apprendre à connaître Balto alors que tout le monde le lui déconseillait? Ce n'était pas chose facile à faire, surtout si les dires avaient été fondés - elle se serait alors exposée à un terrible danger! Comment avait-elle donc fait? Alors que la petite chienne inspirait pour poser sa question, un bruissement leur parvint, et Jenna se tendit aussitôt.


-Tu as entendu? Demanda-t-elle en se plaçant devant Ange, l'instinct maternel la poussant à la protéger.

-Hélas... Répondit Ange, hésitante.


    Elle jeta un regard autours d'elle, ne parvenant pas à déterminer d'où provenaient les sons. Ce fut lorsqu'une branche tomba sur sa tête et que des feuilles volèrent en grand nombre qu'elle leva les yeux vers la cime des arbres - mais il était déjà trop tard! Un amas de lianes s'écroula sur Jenna, et alors qu'elle se précipitait pour l'en libérer, la husky s'étant écroulé sous leur poids, Ange fut attirée en arrière par une paire de bras. Alors qu'elle allait mordre, elle se retrouva la tête à l'envers, face à un visage qu'elle aurait préféré ne pas voir. Ses petits crocs moqueurs, ses yeux rieurs, ce rire malsain... Elle tenta de se balancer pour s'approcher de lui et le repousser, mais elle fut jetée avec violence contre Jenna, complètement saucissonnée. Elle ne devait pas sembler être un grand danger vu sa petite taille, puisqu'ils ne prirent pas la peine de l'emprisonner comme son amie. Elles avaient voulu des bipèdes... Voilà qu'ils venaient à elles! Grondant, Ange se plaça devant Jenna, prête à se battre, mais leur trop grand nombre la dissuada rapidement... Qu'allait-elle bien pouvoir faire? Se détournant, elle entreprit de libérer son amie des liens qui la maintenaient prisonnière pendant que les autres créatures débattaient entre elles de leur sort. Vu l'odeur qu'elles dégageaient avec la boue qui était restée accrochée à leur pelage, il était normal qu'elles ne sentaient pas le loup. Ange aurait pu tenter de négocier avec eux, mais vu leurs rires stridents et leurs singeries, elle comprit bien vite que ça ne la mènerait à rien. Alors qu'elle avait brisé l'une des lianes, un singe l'attrapa par derrière et la flanqua sur son dos, emprisonnant ses pattes et son museau. Toutes deux furent emmenées aux ruines et jetées sur le sol une fois arrivées, comme deux gros paquets dont on se serait débarrassé. Les singes crapahutèrent dans les ruines, en quête du fameux Louis, du moins c'est ce que Ange supposa.

    Alors qu'elle se relevait péniblement, nauséeuse de cette petite promenade la tête à l'envers, elle constata que les ruines étaient totalement désertées - elles n'y auraient trouvé aucune présence humaine, de toute évidence, et elles avaient fait le mauvais choix en se dirigeant par ici... D'un autre côté, où auraient-elles pu aller, ailleurs? Comment s'y retrouver dans cette immensité d'arbres verts, tous similaires les uns aux autres? Et si les ruines étaient désertées des hommes, elles l'étaient apparemment aussi des autres créatures de la Jungle. Ange soupira, reprit ses esprits, et se hâta au chevet de Jenna, que les singes avaient délaissés pour le moment.


-Est-ce que ça va? Je vais essayer de te sortir de là!


    Sans plus attendre, elle s'attaqua aux liens qui emprisonnaient Jenna, mais déjà les cris des singes se faisaient entendre au loin - ils semblaient revenir. Il fallait partir de toute urgence, avant qu'ils ne les rejoignent! Mais les lianes avaient un goût infecte, et étaient plus que solides... Au bout de quelques longues minutes durant lesquelles elle pria en continu pour que les singes ne reviennent pas, elle parvint à libérer le museau et les pattes avants de son amie. Lui adressa un petit sourire, elle eut soudain une idée face à l'état dans lequel elles se trouvaient. Les singes étaient brutes et sournois, mais ils n'étaient pas malins - la preuve en était qu'ils les avaient laissé seules, pensant Jenna suffisamment prisonnière et Ange insignifiante.


-J'ai une idée. On ne pourra pas fuir suffisamment loin avant qu'ils ne nous rattrapent... Et je ne suis bizarrement pas sûre qu'ils ne nous veulent que du bien! Flanquons-leur une bonne frayeur. Avec les restes de boues, les lianes, et ce qu'on peut trouver ici, je suis sûre qu'on peut leur faire croire n'importe quoi et filer en douce lorsqu'ils seront partis se cacher.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolfox
Je ris, je pleure, je perds mon self contrôle...
Je ris, je pleure, je perds mon self contrôle...
avatar

Messages : 510
Date d'inscription : 16/10/2012

MessageSujet: Re: Perdues dans la jungle... [PV Nakou - Wolfox]   Dim 6 Oct - 7:51

[Je n'ai jamais perdue confiance en toi, Nakou ^^ Et ne t'en fait pas : des huit forums sur lesquels j'étais inscrite, j'ai été obligée... à cause de mon travail... de ne rester que sur deux d'entre eux, et j'ai choisie mes deux préférés. Alors je ne vais pas abandonner AS-R d'aussi tôt !]


    Être courageuse... c'était justement ce que Jenna s'était dite quelques heures plus tôt, alors qu'elle venait de trouver sa première faille et qu'elle hésitait à traverser celle-ci... "Il te faut être courageuse, ma fille ! C'est le seul moyen que tu as de retrouver Balto". En réalité, sa seule autre solution aurait été d'attendre bien sagement, et d'espérer que son compagnon retrouve seul son chemin dans les méandres de l'espace et du temps, comme à la terrible période de l'épidémie de diphtérie où il avait combattu les bois et le froid, où elle avait été seule, impuissante, à devoir patienter dans la chambre d'hôpital, inquiète pour la vie à la fois de son ami et de sa jeune maîtresse. Elle s'était alors refusée à revivre à-nouveau cette terrible mésaventure, comme lorsque sa fille s'était enfuie, ou lorsque Balto était parti à la recherche de l'avion de Duke... effectivement, elle se rendait compte qu'il vivait tous les dangers, qu'il risquait à chaque fois la mort, qu'il était un héros et que tous avaient raison de le voir ainsi... mais les gents ignoraient à quel point ça pouvait être un calvaire, pour une mère, de savoir son compagnon, ses enfants, sa famille, en danger, et qu'elle ne puisse pas intervenir pour les aider. C'était frustrant ! Alors cette fois-ci, elle avait donc décidée de participer à l'aventure, et de retrouver Balto elle-même. Et si elle avait peur, si sa famille lui manquait, et si elle n'était vraiment apte à vivre tout-cela, elle ne regrettait en rien sa décision.

    Ainsi, Jenna ne perdait pas espoir... elle se refusait à perdre espoir ! Elle retrouverait Balto ! Elle survivrait à ces mondes, à ces failles, elle le retrouverait, et elle rentrerait chez eux avec lui... et après cela, elle ferait tout ce qu'elle pourrait pour passer plus de temps que jamais avec lui, pour ne plus jamais le perdre, même si il refusait toujours de venir vivre dans sa famille. Et si Ange lui avait parlait de ses inquiétudes, alors elle lui aurait parlé en ces termes... désormais, elles étaient ici, et peu importe les difficultés, elles devaient continuer. Jenna savait que temps qu'elle vivrait, et temps qu'elle ne trouverait pas le corps sans vie de son chien-loup, elle continuerait à chercher et à espérer. Si Ange avait peur de ne pas revoir sa famille, ou que Scamp parte, comme elle, à sa recherche, elle ne devait pas perdre espoir qu'ils se retrouvent, et qu'ils rentrent chez eux, comme elle.

    Ange avait parfaitement sue saisir la véritable nature de l'histoire d'amour que la jeune chienne rouge avait vécu, et en cela, Jenna aurait surement eue un grand sourire, si les choses n'avaient pas mal tournés pour elles. En effet, elle avait su voir la vraie nature de Balto, et elle n'aurait surement pas pu choisir meilleur compagnon... et tout-cela n'était, au final arrivé que par le plus grand des hasards. Elle avait commencée à se rapprocher de lui, au moins à le considérer comme une connaissance, puis comme un ami, peu de temps après son arrivée dans la ville de Nome, alors qu'elle la visitait, seule, et qu'elle était tombée sur lui au détour d'une ruelle sombre. Elle avait eue peur... mais lui aussi, il avait eu peur d'elle, ce qui l'avait surprise, et l'avait intrigué... c'était alors qu'elle avait compris que Balto n'était en rien comme tout-le-monde le voyaient, que tout-le-monde ne l'avait jugé que parce qu'il était à moitié loup... Jenna ne connaissait les loups que par les histoires qu'on lui avait raconté, mais elle avait malgré-tout alors décidé de tenter de le connaître d'avantage, de lui donner sa chance. Elle avait ressentie de la curiosité pour ce jeune hybride errant, vivant dans la neige et le froid, sur une épave, en compagnie d'une oie et de deux oursons. Et elle n'avait jamais eue à regretter d'avoir à lui faire confiance, l'amitié se transformant au fur et à mesure en amour pour lui, alors qu'elle apprenait à le connaître, mettait sa race de côté pour se mettre à aimer son esprit. La fait qu'il sauve la vie à sa maîtresse n'avait fait que la conforter dans sa décision d'oublier l'avis des autres et de l'aimer.

    Leur discussion amicale se transforma si vite en chaos que Jenna ne comprit pas très bien ce qu'il s'était passé, au début... avant qu'elle n'ait le temps de voir quelle créature les attaquaient, cette fois-ci, elle se retrouva attachée, incapable de mouvoir plus que sa queue, les pattes plaqués contre le ventre et le museau fermé. Ange tenta de la libérer... si elle en avait été capable, elle lui aurait crié de fuir, même si elle se doutait qu'elle ne l'aurait pas écoutée. Puis elle ne vit qu'un défilement de branches, de feuilles et de ciel bleu, tendis que les primates à l'odeur forte et à la fourrure couverte de puces les ramenaient toutes les deux jusqu'à leur antre. Finalement, elles avaient atteintes les ruines... l'ennui, c'était qu'elle y avait rencontré des êtres dont elles se seraient bien passés, et que ce lieu n'était en rien un refuge, pour elle... pour le moment, ça se rapprochait plus d'une prison. Mais ces singes ne semblaient pas bien intelligents... ils laissèrent Ange libre de ses mouvements, et les laissèrent seules toutes les deux, sans surveillance.

    Jenna aussi fut inquiète, tendis que sa camarade beige tentait de la libérer... mais la petite chienne avait des crocs solides, et après qu'elle eut terminé de faire céder les lianes emprisonnant l'avant de son corps, la chienne rouge pur terminer le travail avec ses dents et ses griffes. Lorsqu'elle se releva, elle avait mal partout, après avoir été ainsi traitée comme un sac de pomme-de-terre, et ses liens l'avaient tellement serrée que son sang avait du mal à recirculer dans ses veines. Les singes n'étaient plus là... mais ils n'étaient pas loin. Ils ne les surveillaient pas, mais si elles tentaient de fuir, elles devraient passer par là où ils étaient et ils les verraient. Elles étaient coincés... la peur empêcha Jenna de réfléchir... ce qui n'était pas la cas de Ange, qui avait plus l'habitude des situations de stress. Après qu'elle lui eut proposé son plan, le visage de Jenna s'éclaira, tendis que les idées fusaient dans sa tête et que l'excitation prenait la place de la peur. Sautillant sur place, elle s'exclama :


    -Tu as raison ! Ça ne peut que marcher ! Ces singes ne sont pas très malin : ils ont oubliés que les plus petits canidés sont les plus rusés et les plus féroces, et ils t'ont laissée libre. Nous n'aurons cas leur faire peur et profiter de la panique pour filer. Et mon compagnon m'a appris à faire quelque-chose de très utile, pour ce genre de situation...

    Jenna leva soudaine le museau vers le ciel, la gueule à-demi ouverte, et poussa un long et puissant hurlement de loup. Elle avait appris à le faire lorsque Balto venait chanter pour elle, les nuits de pleine-lune, à la fenêtre du salon de sa maison. Elle avait voulu l'imiter, l'accompagner dans ses chants, et celui-ci l'avait aidé à améliorer sa technique. Certes, elle n'avait pas le mélodieux timbre d'un véritable hurlement de loup... mais elle était assez douée pour qu'ils chantent ensemble, et, dans cette situation, pour faire croire que c'était réellement un loup qui hurlait.

    Un peu plus loin, les cris s'arrêtèrent, et les mouvements également... les singes devaient chercher d'où cela venait. Elle avait donc réussie à les inquiéter. Satisfaite, Jenna attrapa les plus petites et les plus légères lianes, et les jeta sur le dos d'Ange. Elle étala bien la boue sur tout son corps pour se rendre entièrement marron, puis jeta à son tour des lianes sur son dos, se donnant l'allure d'une espèce de poulpe quadrupède. Puis elle expliqua son idée :


    -Tu vas monter sur ma tête, pour donner une impression de grandeur. Puis nous nous dirigerons vers la sortie en faisant le plus de bruit possible. Si on a raison, les singes penserons que nous sommes un monstre et fuirons. Et une fois que nous serons loin, je pense qu'il nous faudra commencer à chercher une nouvelle faille... je ne sais pas ce qu'on pourra trouver d'autre, dans cette jungle, mais Balto n'est pas ici, et il n'y a rien de bon pour nous !

    Et, sur ceux, elle s'allongea devant Ange, dans une invitation à lui grimper dessus...


[N'hésite pas à dire que Jenna se lève et traverse les ruines, pour faire avancer les choses Wink]

_________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Spoiler:
 

Spoiler:
 




@ Et juste pour rire, mon Télévengeur préféré [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nakou
Fonda' de compet'
Fonda' de compet'
avatar

Messages : 1109
Date d'inscription : 01/07/2012
Age : 24

MessageSujet: Re: Perdues dans la jungle... [PV Nakou - Wolfox]   Sam 19 Oct - 11:48

Spoiler:
 

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


    L'idée que la petite chienne avait avancé à son amie semblait la réjouir: Jenna trépignait sur place. Elle semblait croire que son plan pouvait marcher. En même temps, elles n'avaient pas d'autres échappatoires. Se cacher dans les ruines en espérant que les singes lâchent l'affaire ou les cherchent dans la jungle ne ferait que retarder une nouvelle capture, et elle n'était pas convaincue que Jenna avait envie d'être à nouveau saucissonnée! Ange ne put s'empêcher de sourire lorsqu'elle affirma que les petits canidés étaient rusés et féroces - ce n'était pas toujours le cas, il faut dire, les petits chiens étant souvent agressifs, mais elle fut amusée par ce dynamisme soudain, ce côté enfantin et joueur qu'elle lisait dans les réactions de Jenna. Et soudain, la mère de famille se mit à hurler, lui arrachant un sursaut. Wow, elle ne s'y était pas attendue! Un nouveau sourire naquit sur ses babines tandis qu'elle écoutait le chant inquiétant de son alliée. Les singes se turent aussitôt. Il fallait agir rapidement, ou la supercherie serait démasquée!

    -Tu vas monter sur ma tête, pour donner une impression de grandeur. Puis nous nous dirigerons vers la sortie en faisant le plus de bruit possible. Si on a raison, les singes penseront que nous sommes un monstre et fuiront. Et une fois que nous serons loin, je pense qu'il nous faudra commencer à chercher une nouvelle faille... je ne sais pas ce qu'on pourra trouver d'autre, dans cette jungle, mais Balto n'est pas ici, et il n'y a rien de bon pour nous !

    Jenna n'avait pas tort - plutôt que rechercher l'aide et la civilisation, mieux valait-il chercher directement la faille. Mais la Jungle était immense, et les possibilités qu'elle apparaisse à un endroit tandis qu'elles étaient à l'autre bout également grandes. M'enfin, avaient-elles vraiment le choix? S'il fallait y passer des jours, elles le feraient, mais elles rentreraient ensemble! Elles ne resteraient pas condamnées ici.
    Acquiesçant d'un bref signe de tête, Ange, qui s'était laissée préparer et noyée davantage de saletés, grimpa sur le dos de Jenna et s'y assit, levant les pattes avants en les agitant, poussant des grognements à demi étouffés tandis que son amie avançait, la démarche boiteuse, vers le groupe de singes qui ne se fit pas prier, à leur vue, pour se disperser dans les arbres en hurlant de terreur. Ange eut du mal à retenir un sourire, et les deux compères disparurent au travers de la végétation. Elle attendit d'être assez loin des ruines pour descendre du dos de Jenna et se gratter derrière l'oreille, où une liane la démangeait.

    -Et bien, il semblerait que ça ait marché! Il ne nous reste plus qu'à trouver la faille à présent!

    Avec un sourire soulagé et heureux, elle regarda son amie, lorsqu'un cri strident parvint dans son dos. Faisant volte-face, elle reconnut l'un des singes qui, visiblement, devait surveiller le périmètre. Peut-être avaient-elles sous-estimé leur intelligence! Ange donna un petit coup d'épaules à Jenna pour la pousser à lui emboiter le pas, et se mit à courir pour s'éloigner au plus vite de ce singe éloigné des autres. Le temps que le reste du groupe le rejoigne, elles auraient déjà suffisamment d'avance pour trouver une cachette! Et ce n'est d'ailleurs pas ce qu'il manquait, dans cet environnement. Ange ne tarda pas à entendre le courant d'une rivière. Les singes savaient-ils nager? oseraient-ils s'en approcher? Par espoir, supposant qu'ils n'aimeraient pas le fleuve, elle s'y dirigea, espérant que Jenna la suivrait. Une fois qu'elle l'eut aperçut, elle remarqua un arbre creux, masqué par des fougères, et s'y précipita. Peut-être mieux valait-il restée cacher quelques minutes, histoire de s'assurer qu'ils ne l'avaient pas suivis. Avec un peu de chance, ces singes penseraient que leur présumé gardien avait perdu la raison..? Si tant est qu'ils en avaient une.

    Réfugiées dans le creux de l'arbre, Jenna et Ange purent reprendre leur souffle. La petite des rues sortit la tête des fougères, le calme régnant, et put constater que les singes n'étaient pas venus jusqu'ici. Elles pouvaient à présent reprendre leur chemin ensemble.

    -Je crois que la voie est libre, Jenna.

    Avant que son amie n'ait pu la rejoindre, elle s'approcha de l'eau et se débarbouilla un peu le visage. Elle était sale depuis si longtemps que la vase avait séchée et collait à ses poils - la sensation était très désagréable, surtout que cette viscosité était lourde à porter, à force. Sans parler de l'odeur! Mais ça, elle y était habituée, à force de faire les poubelles. En songeant à ça, son estomac répliqua bruyamment. Toutes ses émotions lui avaient donné faim! Et elle ignorait depuis combien de temps elles arpentaient la Jungle, mais le jour ne serait pas non plus éternel - mieux valait-il trouver la faille avant la nuit tombée. S'étirant, les pattes avants contre l'eau, elle ne prit pas la peine de se nettoyer intégralement - elle ne savait pas ce qu'en pensait Jenna, peut-être auraient-elles encore besoin de ce déguisement. En se retournant vers son amie, une pensée la traversa, et elle ne put s'empêcher de rire.

    -En tout cas, je ne sais pas si l'on fête Halloween dans votre ville, mais nous sommes de très loin la créature la plus effrayante qu'il m'ait été donné de voir!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Perdues dans la jungle... [PV Nakou - Wolfox]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Perdues dans la jungle... [PV Nakou - Wolfox]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Un petit lapin court dans la jungle... (Et autres blagues)
» perdue dans la jungle des reflexes......
» [Lallemand, Alain] Et dans la jungle, Dieu dansait
» Fleurs dans la jungle ...
» 2 monnaies de Philippe II perdues ou volées!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Animation Source RPG! :: Lieux du RPG :: Monde du Livre de la Jungle :: La Jungle-
Sauter vers: