Forum de jeu de rôle dédié aux dessins animés listés sur Animation Source et aux écrivains qui souhaiteraient endosser le rôle de leurs personnages favoris!
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Enfin... [PV Barrow / Wolfox]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Wolfox
Je ris, je pleure, je perds mon self contrôle...
Je ris, je pleure, je perds mon self contrôle...
avatar

Messages : 501
Date d'inscription : 16/10/2012

MessageSujet: Enfin... [PV Barrow / Wolfox]   Jeu 27 Déc - 14:45

    La lune, formant une sorte de grand sourire rieur qui n'était pas sans rappeler le malicieux chat d'Alice au Pays des Merveilles, et ses soeurs les étoiles étaient de la partis, cette nuit-là, pas un nuage obscur ne venait souiller le ciel de sa présence et les êtres encore dehors à cette heure-ci étaient baignés d'une douche de rayons argentés. Elles se reflétaient dans les eaux calmes du la rivière, et le reflet de la jeune chienne rouge lui rendait son regard, un regard empli de fatigue, son visage illuminé par un rayon de lune qui se reflétait sur le miroir aquatique... Jenna se trouvait à nouveau dans un autre monde. Où ? Oh, elle avait abandonnée depuis bien longtemps l'idée de réussir à deviner l'identité des lieux où elle apparaissait, se contentant de les visiter et de repartir après s'être aperçu que celui qu'elle recherchait n'y était de toute évidence pas. Encore, après certains autres lieux trop sauvages à son goût, ce monde-ci lui plaisait bien... elle avait grandi auprès des humains, elle avait été domestiquée depuis sa naissance, et elle était contente de se retrouver dans un endroit enfin un peu "civilisé"... au moins, ici, elle ne se ferait pas prendre dans un piège, attaquer par un ours ou par d'autres animaux plus dangereux... quoi-que, il était vrai qu'elle avait quand-même due fuir, au début.

    Jenna n'était pas apparue ici, elle s'était matérialisée dans une ville, une ville plus grande que toutes celles qu'elle n'avait jusqu'à ce jour jamais visitée, une ville qui n'était pas d'Alaska, c'était l'évidence-même. Et, à un coin de rue, elle avait assistée à un bien triste spectacle : un vieux chien gris, à la fourrure rongée par les puces, s'était fait attrapé dans un filet et jeté dans un camion. Un chien gris... l'idée folle que ce soit Balto l'avait éfleurée, en voyant cela, mais elle s'était vite rassurée : ce chien était plus petit et plus vieux que son compagnon.

    Il n'y avait pas de fourrière, à Nome, la ville était bien trop petite, et les chiens étaient trop utiles aux hommes pour qu'ils veuillent les faire enfermer... mais elle savait ce que c'était, elle en avait déjà vue à Nenana, là où elle était née. Là-bas, grâce à son bandana, personne ne l'avait jamais capturée... mais ici, elle avait comme dans l'idée que si elle n'avait pas un collier, elle ne ferait pas long feu. Et même en imaginant que le nom de sa jeune maîtresse et son adresse soient marqués sur son bandana, qui aurait l'idée, dans cette ville, de l'envoyer dans un autre pays pour la lui rendre ? Non, Jenna avait assez d'instinct pour comprendre qu'il ne fallait pas qu'elle se fasse capturer, aussi avait-elle fait demi-tour et elle avait déambulée de longues heures dans les rues de la ville, jusqu'à ce que le soleil commence à se coucher. Elle avait fini par en trouver la sortie et avait suivi de petits chemins, quittant la zone urbaine et se retrouvant dans la campagne... ici, au-moins, les camions de la fourrière ne venaient pas chercher les chiens, enfin, tout-du-moins, c'était ce qu'elle pensait et espérait.

    La chienne observa longuement son reflet, qui lui rendait son regard, un regard dans lequel brillait une nouvelle lueur, une lueur qu'elle n'avait jamais vu en elle, avant... une lueur plus sauvage. Ses voyages l'avaient changés... elle était toujours la même, mais une même différente... c'était assez difficile à expliquer. Vivre ce qu'elle était en train de vivre semblait l'avoir quelque-peu endurcie, elle était devenue plus forte, mais elle s'était aussi affinée, elle était mince... les repas au coin du feu de cheminée lui manquaient, elle devait se nourrir de charognes et de quelques trucs par-ci, par-là, que ceux qu'elle avait rencontrée avaient bien voulus chasser pour elle. Mentalement aussi, elle s'était endurcie, elle avait appris à se montrer plus prudente, et à ne pas craindre de s'aventurer dans les lieux inconnus... elle avait appris à voir et à écouter la nature, à affronter ses peurs. Mis à part le fait qu'elle avait maigri, la jeune chienne un peu précieuse avait aussi perdue de sa majesté... sa fourrure était maintenant ébouriffée, des épines étaient coincées dans des touffes, par-ci, par-là, et de la saleté collait à ses poils. Elle s'était cependant accoutumé à tout-cela... ça l'aidait à passer plus inaperçu dans les mondes emplis de danger, et la bous et la terre cachaient son odeur. Oui, Jenna avait changée... en bien ou en mal ? Elle n'arrivait pas à le déterminer... un peu des deux. En bien, car ça l'aidait à survivre, et en mal car elle avait du mal à se reconnaître elle-même.

    Jenna baissa la tête, posa la truffe dans l'eau, ce qui créa de petits anneaux fuyant son nez, partant s'écraser sur la rive ou disparaître au centre de la rivière, et but quelques gorgées d'eau. Elle se redressa et s'ébroua un coup... une tic qui n'avait pas eut le temps de s'accrocher s'envola et disparu dans l'herbe. Elle regarda encore un peu... puis elle sourit. Le monde dans lequel elle était n'était pas aussi dangereux que les autres qu'elle avait déjà visitée. Elle n'avait pas trouvée Balto, et cela la désespérait, surtout depuis qu'elle avait aidée Rafiki et que, malgré ses pouvoirs, le singe n'avait pas réussi à la ramener à son compagnon... elle se demandait si elle en serait capable, si un sorcier ne l'était pas... mais ici, elle se sentait en sécurité, et cela la mettait un peu de bonne-humeur, quand-même. L'ancienne Jenna voulait un peu refaire surface... elle décida de se faire un brin de toilette, afin de se retrouver comme elle était avant, avant de devoir reprendre ses voyages à travers les failles, demain, après s'être reposée. Elle commença par passer ses griffes sur les bords des branches épineuses emmêlés dans sa fourrure et s'évertua à s'en débarrasser. Elle entama une petite chansonnette qu'elle fredonnait, l'air absent, une chanson qu'elle chantait à ses petits, lorsque ceux-ci vivaient encore avec elle et buvaient du lait...

_________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Spoiler:
 

Spoiler:
 




@ Et juste pour rire, mon Télévengeur préféré [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Barrow
Admin brouette
Admin brouette
avatar

Messages : 221
Date d'inscription : 01/07/2012
Age : 22
Localisation : Disneyland Resort Paris

MessageSujet: Re: Enfin... [PV Barrow / Wolfox]   Jeu 27 Déc - 17:22

C'était sans doute le changement de monde le plus étrange qu'il avait connu jusqu'ici -un cauchemar-. A force, Balto commençait à avoir, malheureusement, l'habitude de ces changements de mondes involontaires. Ce qui le gênait le plus, c'était qu'à chaque rencontre, il abandonnait la personne qu'il venait de rencontrer, que ce soient des locaux comme Buck ou d'autres personnes perdues comme lui avec Vitani par exemple. Mais dans tous les cas, il n'était jamais rentré à la maison.

P
ire, en voyant qu'il n'était pas le seul dans ce cas, il s'imaginait Jenna et les enfants, voyageant eux aussi involontairement de monde en monde, et qu'à force, jamais ils ne se retrouveraient. D'ailleurs Balto avait perdu espoir. Ce n'était pas son genre pourtant, il s'était retrouvé dans des situations bien pires, perdu dans la forêt, dans le blizzard au milieu de l'Alaska glacé. Mais cette fois-ci c'était différent : la différence est qu'il n'était même plus maître de sa direction : il pouvait changer de monde à tout moment, rendant impossible pour lui de contrôler quoi que ce soit.

Ainsi Balto avait réfléchit : s'il voulait un jour retrouver les siens, il devrait maîtriser ses propres changements de mondes, aller où il voulait quand il voulait et ainsi venir en aide à ceux qui ce serait perdus. Mais comment faire une chose pareille ? Il n'était pas un superchienloup, il n'était que Balto, un modeste clébard d'une ville perdue dans les étendues gelées de l'Alaska.

La source de sa force et son courage n'étaient plus : Jenna, Rosie, et ses enfants, tous si loin de lui, peut-être pour toujours... il semblait si évident d'abandonner.

Balto atterrit dans l'eau. Il se hâta de remonter à la surface : il se trouvait sous ce qui semblait être un pont de pierre humain. L'eau n'était guère froide comparé à ce qu'il avait l'habitude de vivre en Alaska, néanmoins ce n'était pas une partie de plaisir non plus. Il s'ébroua près des roches du pont, et regarda son reflet dans l'eau : il ressemblait à rien, mais encore moins que d'habitude. Il sourit, cela lui rappelait le lui d'avant Jenna, s'inquiétant de son apparence physique. Mais à qui essayerait-il de plaire aujourd'hui ? Jenna n'était plus avec lui. Mais cela ramenait de bons souvenirs avec elle, et peu à peu, il retraçait l'historique de leur relation. Quel chemin ils avaient parcouru tout les deux ! Et quelles aventures ! Tant d'amour, séparé si bêtement par un monde qui se jouaient d'eux.

Le plus curieux, c'est que c'est évènement à eu lieu alors qu'il parlait à cette grande louve blanche dont il ignore toujours l'identité. Mais il savait pourtant qu'elle était la clef de son passé. Superstition peut-être, mais Balto avait l'impression que c'était lié d'une certaine façon.

Quoi qu'il en soit il était dans un nouveau monde : encore un défi à relever. Présence d'hommes...mais quelle époque ? Quel lieu ? Seraient ils amicaux ou ... trop de questions. Le chien-loup en avait vraiment assez. Exaspéré, désespéré, c'était une cause perdue et sans fin. Combien y avait-il de mondes ? Une dizaine ou des millions ? Une infinité peut-être ! On se moquait de lui, quelqu'un y trouvait un malin plaisir.

"SUIS-UN JOUET POUR VOUS ?" hurla-t-il, croyant s'adresser au coupable - mais peut-être y en avait il pas.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Merci Hecate pour la signature absolument incroyablement supercalifragilisticexpialidocious ! Et Shikoku pour la usebar souicodilaipxecitsiliacrepus !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolfox
Je ris, je pleure, je perds mon self contrôle...
Je ris, je pleure, je perds mon self contrôle...
avatar

Messages : 501
Date d'inscription : 16/10/2012

MessageSujet: Re: Enfin... [PV Barrow / Wolfox]   Dim 30 Déc - 8:47

[Pardon si j'ai pris un peu de temps à répondre, j'ai dû faire une mauvaise manip' car le forum ne m'avais pas signalé ta réponse -_-' ]

    Jenna aussi, quand elle y pensait, avait dû laisser derrière-elle chacune de ses rencontres, que ce soient des rencontres étonnantes, désagréables qu'elle avait dû fuir... ou des rencontres plaisantes. Que ce soit par la force des choses ou par choix, car ils ne pouvaient pas suivre la même direction, ou alors parce que la faille qui l'avait happée ne la menait pas au même endroit qu'une autre personne, la jeune chienne se retrouvait toujours seule, d'un monde à l'autre... celle qu'elle regrettait le plus, c'était Ange. Elle l'avait sauvée, et Jenna n'avait pas encore eue l'occasion de lui rendre la-pareil. Elle avait été déçu de voir qu'elles n'avaient pas pus aller au même endroit, et surtout, elle n'avait pas aimée l'idée de cette solitude qui venait de s’emparer d'elle... maintenant, elle s'y était habituée... il l'avait bien fallu, car seule, c'était hélas ce qu'elle était à chaque fois qu'elle traversait une nouvelle faille, intentionnellement ou par accident, elle se retrouvait toujours seule. Quelque-fois, d'autres personnes perdues, ou des habitants des lieux, acceptés de l'aider... mais le final était toujours le même : elle finissait seule. Il y avait de quoi perdre espoir, en effet, car que ce soit pour la rapprocher de chez-elle ou pour la rapprocher de son objectif, les failles ne semblaient pas vouloir lui donner cette chance... mais non, pas Jenna, elle refusait de perdre espoir !

    Elle n'avait pas perdue espoir lors de l'épidémie, et c'était cela qui l'avait poussé à montrer le chemin à Balto. Elle n'avait pas perdue espoir lors de la fuite de sa fille, ce qui l'avait retenu de partir aider Balto, sachant pertinemment que cela devait se régler entre eux-deux, et elle n'avait pas non-plus perdue espoir lors de la course contre l'avion... si elle s'était toujours inquiétée, si elle avait faillie le faire... jamais elle n'avait totalement perdue espoir, et c'était maintenant cette espoir qui lui permettait de tenir, de continuer à se battre, à voyager temps qu'elle n'aurait pas atteint son objectif... l'espoir de retrouver Balto, et qu'ensemble, ils trouveraient un moyen de rentrer à Nome. Même si elle devait encore passer des lunes et des lunes à le chercher et que son espoir baisse en elle, elle garderait toujours un infime espoir temps qu'il lui resterait un souffle de vie... temps qu'elle tiendrait sur ses pattes, elle n'abandonnerait, c'était ça, la force de la jeune chienne : elle compensait son manque de puissance par la ruse et l'obstination. Et lorsqu'elle se sentait trop seule et abattue, elle se remémorait les souvenirs avec sa famille, son compagnon, ses petits, sa jeune maîtresse... ça l'aidait toujours à retrouver le sourire.

    Il y eut tout d'un coup un bruit d'éclaboussure, et le son de quelqu'un en train de nager de manière un peu difficile dans l'eau... Jenna était en train de retirer la saleté qui s'était accumulée autour de son museau à coup de patte qu'elle avait mouillée dans l'eau, mais instinctivement, elle arrêta son entreprise et recula de plusieurs pas, loin de l'étendue liquide. Quelques jours plus tôt... tout du moins, elle le calculait en "jours", mais elle avait du mal à savoir combien de temps cela faisait, exactement, car le jour, la nuit, ainsi que les heures étaient souvent différents d'un monde à l'autre... elle avait failli se faire couper en deux par la paire de mâchoires d'un alligator, dans un monde verdoyant qui ne donnait pas forcément l'impression d'être dangereux, aux premier abords, et où d'étranges singes rayés se remuaient en chantant une chanson qui l'avait agacée... bon, ça, ce n'est qu'un détail. Mais depuis, elle se méfiait des bruits dans les plans d'eau. Même si le monde dans lequel elle se trouvait ne se prêtait pas à la présence de ce genre d'espèce, elle préférait être prudente... chaque monde avait une particularité qui lui était propre.

    La présence dans l'eau s'éloigna cependant d'elle, et elle entendit aux bruis de la nage désordonnait que ce ne pouvait pas être un alligator, ou un crocodile, ou n'importe quel autre être marin... surement quelqu'un était-il tombé dans l'eau. Elle devina qu'il en était sorti un peu plus loin lorsqu'elle n'entendit plus les bruits d'éclaboussures, et elle ne chercha pas à aller voir cet être... il était sortit, il ne semblait pas avoir besoin d'aide, et après tout ce qui lui était arrivé, elle tenait pas à rencontrer les locaux de ce monde... tout ce qu'elle voulait, c'était se reposer, puis le quitter et continuer à chercher Balto. Elle s'approcha à nouveau de l'eau et regarda son reflet, s'apprêtant à reprendre sa toilette...


    -... SUIS-UN JOUET POUR VOUS ?

    Jenna sursauta en entendant ce cri, et se tourna à droite et à gauche, en cherchant son origine... surement la personne qui venait de sortir de l'eau, mais elle s'imagina que ce n'était pas à elle, qu'elle s'adressait, car elle ne la vit pas autour d'elle. Elle s'immobilisa, réfléchit un moment... puis ouvrit de grands yeux... cette vois ! Elle connaissait cette vois, d'ailleurs elle la reconnaîtrait entre mille... mais non, ce n'était pas possible ! Elle avait passé tant de temps à le chercher, ce ne pouvait pas être aussi simple. Son esprit lui jouait-il des tours, maintenant ? Si c'était le cas, elle pouvait réellement commençait à désespérer. Mais... a moins que sa chance tourne, tout-simplement. Il fallait qu'elle en ait le coeur net ! Après-tout, que ce soit vrai ou pas, qu'avait-elle à perdre ? Alors elle marcha sur la rive de la rivière, à la recherche de l'origine de la vois...

    Avec force de bruits et d'éclaboussure, elle réussit à se frayer un chemin au milieu des roseaux. Ses pattes étaient gelés et boueuses, mais elle s'en fichait... en écartant deux roseaux, elle remarqua un pond en pierre qu'elle n'avait pas vu, jusque-là... sous ce pond se trouvait un vieux panier abandonné, rongé par l'humidité... et près du panier se trouvait une silhouette. Le coeur de Jenna fit un bond... c'était une silhouette canine, et elle sentit l'espoir remonter en elle...


    -Balto ? Appela-t-elle doucement, comme elle l'avait fait si souvent dans ses rêves...

_________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Spoiler:
 

Spoiler:
 




@ Et juste pour rire, mon Télévengeur préféré [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Barrow
Admin brouette
Admin brouette
avatar

Messages : 221
Date d'inscription : 01/07/2012
Age : 22
Localisation : Disneyland Resort Paris

MessageSujet: Re: Enfin... [PV Barrow / Wolfox]   Mar 1 Jan - 19:15

Balto se rendit compte qu'il était stupide. Ce cri de désespoir était inutile, il baissa la tête, frappa l'eau devant lui en même temps, relâchant la pression des muscles dorsaux. L'éclaboussure mouilla et salit sa fourrure grisée. Il ferma les yeux, de fines larmes se glissèrent alors sous ses paupières, pour couler le long de son visage et de son museau, avant de tomber dans l'eau, produisant ainsi des ondulations. Son reflet se troublait sous les vibrations : vibrations d'une âme, d'une vie troublée.

Jamais le héros n'avait été aussi abattu : tout ses exploits passés aurait semblé improbable pour quelqu'un comme lui, pleurant sous un pont, frêle. Un vent froid souffla, hérissant sa fourrure, ajoutant l'effet morbide qui manquait à cette scène. Balto ne voulait pas mourir, mais la pensée lui vint à l'esprit que, une fois mort, peut-être retrouverait il la paix, et ceux qu'il aime.

Mais cette idée partit vite. Surtout que Balto venait d'entendre quelque chose de très doux dans la brutalité qu'il subissait. Une caresse pour ses oreilles, une explosion d'espoir dans son coeur, une résurrection de sa joie. Un unique mot avait été prononcé : son nom, il était sûr qu'on venait de prononcer son nom, et pas n'importe comment, d'une façon douce, mélodieuse, inquiète et curieuse, comme Jenna.

Jenna ? Etait-ce possible ? Il y pensait tellement que paradoxalement cela ne semblait plus possible - tellement fort était son désir de la revoir qu'il cachait la réalité. Mais il avait entendu quelque chose. Balto ne pouvait pas hésiter, le rêve était tellement puissant qu'il ne pouvait que se redresser, tourner la tête, ouvrir grand les yeux.

Et là, il l'a voyait. Douce, mélodieuse, inquiète et curieuse, rayonnante, sublime comme toujours. Ni le voyage ni le temps semblait ébranler sa beauté : peut-être parce qu'il ne l'avait pas vu depuis des lustres, mais elle avait toujours été comme ça.

_Jenna ? Mords moi je rêve ! Jenna c'est vraiment toi ?

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Merci Hecate pour la signature absolument incroyablement supercalifragilisticexpialidocious ! Et Shikoku pour la usebar souicodilaipxecitsiliacrepus !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolfox
Je ris, je pleure, je perds mon self contrôle...
Je ris, je pleure, je perds mon self contrôle...
avatar

Messages : 501
Date d'inscription : 16/10/2012

MessageSujet: Re: Enfin... [PV Barrow / Wolfox]   Mer 2 Jan - 19:20

    Même lorsqu'elle s'était jetait sur le bout du museau d'un grizzli, plusieurs années plus tôt, Jenna n'avait jamais eue aussi peur qu'à cet instant... cette scène lui rappelait son rêve, le même rêve qu'elle faisait chaque nuit depuis que Balto avait disparu de Nome... ce rêve, elle l'avait fait pendant qu'elle le cherchait en Alaska, et elle avait continuée à le faire après qu'elle ait traversé sa première faille... elle ne pouvait pas fermer l'oeil sans refaire ce rêve. Là, ça ne se passait pas vraiment de la même façon que d'habitude, mais si elle suivait la logique, il se terminait de cette façon : elle voyait une ombre, une silhouette qu'elle savait être son compagnon, mais avant qu'elle ne puisse l'atteindre, ou bien le distinguer, il disparaissait, et elle se réveillait. La peur de Jenna, c'était que les choses se passent à nouveau ainsi : elle savait qu'elle ne dormait pas, mais elle craignait que cette silhouette ne soit rien de plus que le fruit de son imagination, que son désir prenait forme dans son esprit et devant ses yeux et que, une fois de plus, elle allait être déçue. Mais plus elle s'avançait, plus sa peur se transformait en espoir, et l'espoir laissait place à une joie sans nom...

    L'ombre ne disparaissait pas, au contraire, elle se confirmait... plus elle s'avançait, et plus elle le distinguait. Elle reconnut d'abord cette fourrure ébouriffée, qui lui rappelait celle que Balto avait avant que Nome ne le considère comme un héros et qu'elle devienne sa compagne... elle ne serait pas étonnée par cela, après-tout, les aventures qu'il avait dû traverser lui avaient surement laissait des traces, tout comme à elle... puis la fourrure pris la couleur grises du chien-loup. Et enfin, elle le vit... son museau, son regard, son visage...

    Balto semblait aussi surpris de la voir qu'elle l'était elle de l'avoir trouvait, et durant un long instant, ils s'observèrent, tout les deux, en silence. Le vent se leva, leurs fourrures et le bandana de Jenna se mirent à voler. Elle n'arrivait pas à croire que les choses aient été aussi... non, pas facile, ce n'était pas le mot exact, car retrouvait son compagnon avait été dur, mais au final, elle n'aurait jamais imaginé qu'il lui aurait suffit d'entendre sa vois, et de l'appeler, pour qu'enfin, ils se retrouvent. Oui, facile, c'était le mot, sans vraiment l'être... ce qu'elle ressentait à ce moment-là était difficile, dur à décrire, peut-être qu'elle y arriverait lorsqu'elle aurait l'esprit un peu plus clair. Pour le moment, elle devait digérer le fait que tout-cela n'était pas un rêve, qu'il était vraiment là, devant elle, et qu'enfin, elle l'avait retrouvée. Elle devait digérer toute la joie qui montait elle, comme une douce chaleur, et qui lui serrait le coeur.

    Balto parla, et sa vois lui sembla vraiment très lointaine, bien qu'elle comprit ce qu'il venait de lui dire...


    -C'est drôle, lui répondit-elle, d'une vois hésitante, mais j'allais te demander exactement la même chose.

    Jenna savait que c'était bien lui, qu'il était là, devant-elle, elle sentait son odeur, elle sentait sa présence, son instinct lui disait qu'elle n'était pas seul... mais plus fort que son instinct, c'était ses sentiments, qu'elle écoutait, et elle avait toujours un peu peur, quand-même, peur que ce ne soit qu'un rêve... et elle savait qu'elle garderait cette peur en elle temps qu'elle ne l'aurait pas touchée. Alors, doucement, comme si elle avait peur que le moindre geste brusque n’effraie Balto et qu'il s'enfuit, elle s'avança vers lui... non, elle ne le mordit pas : elle se contenta de se serrer contre lui. Elle colla son museau à l'intérieur du collier de poil gris qui lui entourait le cou, et, lorsqu'elle fut certaine que c'était bien lui, que ce n'était pas un rêve, qu'elle sentit son odeur et que ses poils lui chatouillèrent le nez... alors elle se jeta contre lui, posant sa tête contre sa nuque. Ses yeux lui brûlèrent... elle ne se retint pas, ferma les yeux et laissa ses larmes salées mouiller la fourrure de son compagnon enfin retrouvé.

    -Oh, Balto, dit-elle, enfin, je t'ai retrouvée ! Je t'ai cherchée si longtemps...

_________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Spoiler:
 

Spoiler:
 




@ Et juste pour rire, mon Télévengeur préféré [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Barrow
Admin brouette
Admin brouette
avatar

Messages : 221
Date d'inscription : 01/07/2012
Age : 22
Localisation : Disneyland Resort Paris

MessageSujet: Re: Enfin... [PV Barrow / Wolfox]   Ven 4 Jan - 14:11

C'était incroyable, Balto savait désormais qu'il ne rêvait pas, mais que sa compagne était bel et bien devant lui. La joie immense d'espérance se transformait en réalité. Elle se frotta contre lui : sa fourrure n'avait pas changée, toujours aussi douce, magnifique. Bien que ses retrouvailles étaient riches en émotions, il ne fallait pas oublier qu'ils n'étaient pourtant toujours pas à Nome. D'ailleurs comment était elle arrivée ? Comment vont les enfants ? Leurs amis ? Ils avaient tant de choses à se dire. Où étaient-ils aussi ? Il y avait tant de questions. Jenna n'avait peut-être pas toutes les réponses, mais peut-être qu'elle pouvait les aider à avancer, parce que mêmes s'ils sont de nouveaux réunis, leurs dangers sont loin d'être résolus. Ils étaient tout de même dans ce nouveau monde inconnu, et rien ne dit qu'ils rejoindront l'Alaska au prochain changement, et ensemble, car Balto se souvient, que même si parfois il a réussi à aller de monde en monde avec d'autres gens, il a aussi été séparé de toutes ces rencontres. Et malheureusement, s'ils veulent retourner en Alaska, il va falloir changer de monde, et prendre le risque de se séparer. Et même, en Alaska, qui dit qu'ils ne se sépareront pas de nouveau par inadvertance ?

_Jenna tu m'as tellement manqué...je pensais ne jamais te revoir... tu vas bien ? Et les enfants ? Nos amis ? On ne t'a pas fait de mal au moins ? Si tu savais tout ce que j'ai vécu....je suppose que toi aussi si tu es là.


Balto s'inquiétait pour elle. Elle avait surement dû vivre autant de choses que lui si ce n'est plus. Balto était curieux de savoir quoi d'ailleurs. Il avait toujours eu cet esprit aventureux, et c'est vrai que ne sachant pas où est sa famille, il n'avait pas pu ressentir se plaisir d'exploration qu'il avait a chaque voyage qu'il entreprenait. Cette poussée d'adrénaline, sans savoir où il est, où aller. Certes c'était inquiétant, stressant, fatiguant, mais aussi, terriblement excitant pour le chien-loup. En y repensant, ce vagabondage depuis plusieurs jours, était sans doute une aventure bien plus excitante que n'importe quel autre exploit de Balto. Peut-être pas le plus beau, mais sans aucun doute le plus incroyable. Et de ce qu'il sait, il se pourrait très bien que ce voyage soit encore très très long. D'ailleurs, Balto avait la soudaine envie d'explorer le monde dans lequel il vient d'atterrir. Jusqu'ici c'était plutôt agréable. Enfin il n'avait fait que 10 pas grand maximum aussi. Peut-être que Jenna savait où ils-étaient, qu'elle était là depuis longtemps ?

_Jenna, sais-tu où nous sommes ? Je viens juste d'arriver.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Merci Hecate pour la signature absolument incroyablement supercalifragilisticexpialidocious ! Et Shikoku pour la usebar souicodilaipxecitsiliacrepus !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolfox
Je ris, je pleure, je perds mon self contrôle...
Je ris, je pleure, je perds mon self contrôle...
avatar

Messages : 501
Date d'inscription : 16/10/2012

MessageSujet: Re: Enfin... [PV Barrow / Wolfox]   Ven 4 Jan - 19:12

[Je vais essayer de répondre demain ou dimanche, mais je ne suis pas sûre de pouvoir y arriver parce que j'ai pas-mal de trucs à faire, ce Week End. Après, le lundi et le mardi sont mes jours aux horaires les plus longues, donc je risque de ne pas pouvoir non-plus répondre à ces moment-là. Je vais essayer de faire au mieux, mais tu devras peut-être attendre jusqu'à mercredi pour que je poste. Si c'est le cas, désolée de te faire attendre]

_________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Spoiler:
 

Spoiler:
 




@ Et juste pour rire, mon Télévengeur préféré [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Barrow
Admin brouette
Admin brouette
avatar

Messages : 221
Date d'inscription : 01/07/2012
Age : 22
Localisation : Disneyland Resort Paris

MessageSujet: Re: Enfin... [PV Barrow / Wolfox]   Ven 4 Jan - 20:31

[Pareil donc ne t'en fais pas ]

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Merci Hecate pour la signature absolument incroyablement supercalifragilisticexpialidocious ! Et Shikoku pour la usebar souicodilaipxecitsiliacrepus !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolfox
Je ris, je pleure, je perds mon self contrôle...
Je ris, je pleure, je perds mon self contrôle...
avatar

Messages : 501
Date d'inscription : 16/10/2012

MessageSujet: Re: Enfin... [PV Barrow / Wolfox]   Mer 9 Jan - 20:11

    Le temps, autour du couple qui venait enfin de se retrouver, sembla s'arrêter... tout du moins, ce fut le cas au yeux, aux oreilles et à travers les sensations de Jenna. Tout d'un coup, elle avait eue l'impression que le vent froid qui n'avait cessé de les fouetter depuis le début de la soirée venait de se calmer... si il ne s'était pas arrêté, il s'était cependant changé en une agréable brise venant caresser les deux chiens, venant emmêler leurs fourrures l'une dans l'autre, dans une danse rouge et grise. Au contact de Balto, après avoir laissée passée un moment, elle entrouvrit les yeux, pour voir des points lumineux voleter autour d'eux... ces lucioles étaient-elles là, avant que le chien-loup et elle ne se retrouvent ? Elle imagina que oui... ce nuage lumineux n'était pas venu les entourer comme par magie après qu'ils se soient à nouveau serrés l'un contre l'autre. Elle ne les avait tout-simplement pas remarqué. Les sons qui les entourait aussi, lui semblaient avoir changé... le bruit du vent et des branches qui craquent avaient étés remplacés par la mélodie des roseaux en train de se plier, agrémenter par le chant des grillons, et le croassement d'une grenouille ou le cri d'un oiseau par-ci, par-là. Étrangement, maintenant, le monde lui semblait plus romantique... elle se sentait tellement heureuse de pouvoir enfin sentir son odeur, entendre sa vois, le toucher, qu'elle voyait et ressentait les choses différemment. Si les choses avaient étés "plus faciles" qu'elle ne les avait imaginés, au moins, les retrouvailles qu'elle était en train de vivre avec son compagnon étaient bien comme elles les avaient imaginée : il allait bien, elle allait bien, et ils se serraient l'un contre l'autre, heureux d'être ensembles.

    Si Balto lui posa très rapidement de nombreuses question, pour elle, le moment de ces retrouvailles lui sembla durer bien longtemps... pourtant, elle aurait souhaité que ce moment privilégié dure encore plus longtemps, mais il leur fallait maintenant penser aux choses plus importantes. A contre-coeur, Jenna se sépara donc de son compagnon, bien qu'elle ne recula pas de bien loin, leurs museaux se touchaient encore presque, tendis qu'ils se parlaient. Elle écouta attentivement Balto lui parler, poser ses questions, et elle y répondit :


    -Je vais bien, Balto, je vais très bien... même si ma fourrure mettra des jours à se remettre en place, quand nous serons rentrés.

    Elle fit la grimace en tentant de sourire à sa pointe d'humour... pas très convainquant, car maintenant, elle se rappelait qu'ils n'étaient toujours pas à l'abri. Cependant, maintenant qu'ils étaient à nouveau ensemble, elle était sûre que plus rien ne leur était impossible... même rentrer, et elle était heureuse de pouvoir l'exprimer.

    -Et autant que je sâche, nos enfants, nos amis, tout-le-monde va très bien. C'était le cas quand je suis partie, en-tout-cas, quand... oh, je ne sais même plus depuis combien de temps je voyage entre les mondes. Nous t'avons cherchés longtemps... et j'ai finis par apprendre l'existence des failles.

    Elle décida de cacher, temps que ça ne semblait pas important, que c'était la louve blanche, qui lui en avait parlait... elle semblait vouloir rester discrète, et avec toute l'aide qu'elle lui avait apportée, elle lui devait bien ça. Elle continua donc en restant vague, sur ce point :

    -Je n'en ais parlé à personne, je ne voulais pas que d'autres m'accompagnent... je savais à quel point c'était dangereux. Mais je voulais te retrouver, plus que tout... alors j'ai... j'ai trouvée une faille, et je l'ai traversée. J'espérait pouvoir te retrouver, et qu'ensemble, nous nous aiderions à retrouver le chemin de la maison.

    Jenna s'était montrée un peu hésitante, lorsqu'elle avait expliquée à Balto la raison de sa présence ici... si elle s'était souvent imaginée ses retrouvailles avec son compagnon, il lui était aussi arrivé d'imaginer la suite, comment il réagirait... elle se demandait si Balto, pensant avant à elle qu'à lui-même, ne lui en voudrait pas un peu d'avoir pris autant de risque pour le retrouver. Mais au fond, qu'il lui en veuille ou non, maintenant, il était trop tard... elle ne s’excuserait pas pour avoir fait ce que son coeur lui avait commandé de faire, et elle savait... ou du moins, elle l'espérait... qu'il le comprendrait. Si c'était elle, qui avait été perdue, ou n'importe lequel de leurs enfants, ou un de leurs amis, elle savait qu'il aurait fait la même chose... et bien elle avait sue trouver la force qu'il lui manquer pour se lancer dans cette aventure, pour lui !

    -Je ne sais pas exactement où nous sommes, Balto, répondit-elle. Mais je crois que nous sommes dans notre monde... pas en Alaska, mais dans notre monde. Je suis apparue dans une ville, un peu plus loin, mais j'ai due la fuir afin d'éviter la fourrière.

    Elle avança un peu plus vers Balto et mis le bout de son museau contre le sien. Le geste semblait hésitant, elle veillait toujours sa réaction... puis elle ajouta :

    -J'ai en effet vécu bien des choses, à travers les failles, mais surement pas autant que toi... tu es là-dedans depuis plus longtemps que moi. Pendant un moment, j'ai bien crue que je n'y arriverais jamais... je suis si heureuse de t'avoir retrouvée. Tu m'as manqué aussi...

_________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Spoiler:
 

Spoiler:
 




@ Et juste pour rire, mon Télévengeur préféré [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Barrow
Admin brouette
Admin brouette
avatar

Messages : 221
Date d'inscription : 01/07/2012
Age : 22
Localisation : Disneyland Resort Paris

MessageSujet: Re: Enfin... [PV Barrow / Wolfox]   Mar 15 Jan - 8:17

(désolé pour le temps de réponse et si ma réponse là va être un peu courte je ne voudrais pas bloquer et vu que j'ai un mois de janvier pourri je vais essayer de faire ce que je peux.)

Balto sentait le museau de Jenna contre lui, lui apportant un reconfort qu'il ne connaissait qu'auprès d'elle. Des jours durant il avait rêvé de ce moment, incertain s'il s'avèrerai véritable un jour. Ils s'étaient retrouvés mais rien n'indiquaient qu'ils étaient de nouveau libre. Ils étaient tout de même dans une autre monde, monde où, la fourrière existe visiblement, et où les humains prendraient Balto pour loup très certainement. C'était donc dangereux, et pire encore rien ne disais qu'ils ne se sépareraient pas par accident. Balto pour s'en assurer voulait toucher Jenna en permanence, pour qu'ils soient littéralement inséparables, mais cela paraissait impossible. Il y a bien un moment où, par inadvertance, il se passera quelque chose qu'on le veuilles ou non, on ne peut pas luter contre le Destin. Mais Balto sentait, qu'il y avait quelque chose a faire, que Jenna n'était pas le but ultime de son voyage, ni de retourner à Nome, Balto sentait qu'un mal était à l'origine de tout cela, et le seul moyen de s'en libérer, était tout simplement de le vaincre.

_Jenna, je ne sais pas ce qui se passe mais... je crois que tous les mondes sont en péril. Il y a quelque chose qui c'est produit qui n'aurait jamais du se produire, et il faut le découvrir. Jenna, je suis très heureux de t'avoir retrouvé, mais nous ne sommes pas en Alaska, et le changement de monde est encore possible. Je doute fort que l'on restes ensemble encore longtemps. Alors au cas où on ne pourrait se dire au revoir...

Il avait quelques sanglots dans la voix, croyant lui dire adieu pour toujours.

_Je t'aime et je t'aimerais toujours, j'ai confiance en toi, je sais que tu vas très bien t'en sortir dans tout ces mondes, comme tu l'as fait jusqu'à maintenant. Mais je sens que le destin me dit de creuser cette histoire, de découvrir ce qu'il se passe réellement. Je dois mener mon enquête ! Et quand j'aurais découvert tout ça, je retournerais à Nome, et on s'y retrouvera. Je te le promets.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Merci Hecate pour la signature absolument incroyablement supercalifragilisticexpialidocious ! Et Shikoku pour la usebar souicodilaipxecitsiliacrepus !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolfox
Je ris, je pleure, je perds mon self contrôle...
Je ris, je pleure, je perds mon self contrôle...
avatar

Messages : 501
Date d'inscription : 16/10/2012

MessageSujet: Re: Enfin... [PV Barrow / Wolfox]   Mer 16 Jan - 19:31

[Ne t'en fait pas, ce n'est pas grave. Et d'ailleurs, n'hésite pas à me faire attendre aussi longtemps que tu en auras besoin, tu peux ne me répondre que quand tu en auras le temps, attendre ne me dérange pas Wink ]

    Alors que Balto avançait dans son long, et au final bien triste discours, il vint un moment où Jenna ne put plus le regarder en face, et où elle baissa le museau... plusieurs sentiments se mélangeaient en elle-même, et la joie de l'avoir enfin devant elle, de pouvoir le serrer, cédait peu-à-peu de la place à de la colère, de la tristesse, ainsi qu'à une douleur à l'estomac qui n'était autre que de la peur. Oh, ce n'était pas contre son compagnon, qu'elle était en colère, même si ses paroles n'étaient pas vraiment pour lui faire plaisir... en fait, elle était en colère car ces fameuses paroles ne faisaient qu'annoncer la vérité, une vérité que elle-aussi, elle avait toujours sue, même si elle avait essayée de ne pas y penser, même si sa recherche le lui avait temporairement fait oublier : elle avait beau l'avoir retrouvée, rien ne pouvait lui certifier qu'ils resteraient tout-les-deux, pas temps qu'ils devraient chercher les failles, pas temps qu'ils ne seraient pas rentrés chez-eux.

    Jenna y pensait, maintenant, toutes les personnes qu'elles avaient connus, tous ses nouveaux amis, et moins regrettaient nouveaux ennemis... elle s'était faite séparée de chacun d'entre-eux à un moment ou à un autre. Ange, la petite Apple Bloom envers qui elle regrettait de ne pas avoir pue tenir sa promesse de l'aider à rejoindre son monde... même la louve blanche n'avait pas pue la suivre, car de toute évidence, prendre la même faille ne signifiait pas que l'on finirait dans le même monde que celui qui nous accompagnait. Il se pouvait très bien que lorsqu'ils prendraient la prochaine faille qu'ils trouveraient, ils se retrouvent chacun à un point différents, si loin l'un de l'autre, et tous ses efforts seraient alors à recommencer ! La jeune chienne avait songé à une idée pour éviter cela... mais en fait, elle ne savait pas vraiment si cela marcherait.

    Mais ce qui la rendit le plus perplexe, dans toute cette histoire, ce fut que Balto sembla lui dire qu'il ne rentrait pas à Nome, pas tout-de-suite... il sentait quelque-chose, dans toute cette histoire, il sentait que les failles cachaient plus que ce qu'elles voulaient bien montrer, et il pensait qu'il était de son rôle de trouver ce que c'était, et peut-être à nouveau de sauver des vies. Peu importait les actions et ce que les autres pensaient de lui, Balto était toujours un héros, même lors d'histoires qui dépassaient son entendement, et il n'agissait pas pour la gloire... seulement parce que c'était dans sa nature, c'était en cela qu'elle l'avait toujours préférée aux autres. Balto était noble, et peu importait ses origines, c'était ce qui l'attirait chez-lui. Mais Jenna ne comprenait pas vraiment où il voulait en venir... pour elle, les failles n'avaient toujours étaient que des choses qui les avait séparés, et elle avait toujours crue qu'ils rentreraient ensemble. Sans-doute que ses instincts de loup lui avaient permis de sentir plus que ce qu'elle sentait, elle. Mais après tout ce qu'elle avait fait et vécue, elle ne voulait pas être obligée de partir, pas sans lui... mais avait-elle le droit d'insister pour qu'il oublie cette histoire et pour qu'il la suive ?

    Elle considérait que non, car elle sentait que Balto ne faisait cela qu'en suivant son instinct, et que si ça lui faisait du mal de l'abandonner, elle, et Nome en entier, il le faisait car c'était son devoir. Mais si elle ne pouvait pas le convaincre de la suivre, alors c'est elle qui le ferait. Elle était sa compagne, alors il était de son devoir d'être auprès du héros, de l'encourager, et de lui apporter du réconfort dans les épreuves !


    -Je viens avec toi, dit-elle, décidée, sur un ton qui ne souffrait d'aucune hésitation, ni d'aucune réplique de la part de son mâle. Je t'aime aussi, Balto, plus que tout, et je refuse de repartir à Nome sans toi, je ne pourrais pas vivre avec ça... je rentre à tes côtés, ou je ne rentre pas ! Quoi qu'il arrive, je veux que nous restions ensembles, et si je ne comprend pas ce qui te guide, peu importe... j'ai confiance en ton instinct. Mais au cas où...

    Comme elle l'avait fait bien des années plus tôt, Jenna se pencha en avant et fit glisser son bandana par-dessus sa tête. A l'époque, elle l'avait fait pour lui tenir chaud pendant qu'il traversait la tempête... aujourd'hui, c'était plus une façon pour elle d'illustrer leur lien. Elle se redressa et passa le morceau de tissus autour du cou de son compagnon, en continuant :

    -Je veux que tu gardes ceci avec toi, afin que tu ais toujours une part de moi qui t'accompagnes. Lorsque nous traverserons une faille, je mordrais le bandana, ainsi nous resteront en contact, peut-être que ça suffira à nous garder réunis. Et si il faut que nous soyons malgré-tout séparé, alors je recommencerais à te chercher, jusqu'à ce que nous soyons à nouveau réunis, et que tu ais accompli ta quête. Je te l'ai déjà, et je te le répète : je ne rentrerais pas sans toi...

_________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Spoiler:
 

Spoiler:
 




@ Et juste pour rire, mon Télévengeur préféré [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Barrow
Admin brouette
Admin brouette
avatar

Messages : 221
Date d'inscription : 01/07/2012
Age : 22
Localisation : Disneyland Resort Paris

MessageSujet: Re: Enfin... [PV Barrow / Wolfox]   Dim 27 Jan - 18:39

(désolé j'ai toujours pas répondu je le fais la semaine prochaine promis vraiment désolé Sad j'ai plein de choses à faire je suis malade et pour être tout à fait franc j'ai aussi un peu la flemme et une panne d'inspi. No souci je répondrais bientôt désolé :/)

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Merci Hecate pour la signature absolument incroyablement supercalifragilisticexpialidocious ! Et Shikoku pour la usebar souicodilaipxecitsiliacrepus !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolfox
Je ris, je pleure, je perds mon self contrôle...
Je ris, je pleure, je perds mon self contrôle...
avatar

Messages : 501
Date d'inscription : 16/10/2012

MessageSujet: Re: Enfin... [PV Barrow / Wolfox]   Dim 27 Jan - 19:57

[Comme tu le dis si bien toi-même : no souci Wink Prend tout ton temps, finit ce que tu as à faire, remet-toi, attend que l'inspiration revienne, tu me répondras quand tu voudras et quand tu pourras ^^ Je ne suis pas pressée]

_________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Spoiler:
 

Spoiler:
 




@ Et juste pour rire, mon Télévengeur préféré [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Barrow
Admin brouette
Admin brouette
avatar

Messages : 221
Date d'inscription : 01/07/2012
Age : 22
Localisation : Disneyland Resort Paris

MessageSujet: Re: Enfin... [PV Barrow / Wolfox]   Dim 3 Fév - 20:30

Ce que Jenna disait était déraisonnable mais plein d'amour. Balto savait qu'il ne lui ferait jamais entendre raison d'autant plus qu'au fond de lui il n'avait pas envie de se séparer de Jenna non plus. Cela faisait si longtemps qu'ils ne s'étaient pas vu. Mais il fallait dorénavant penser à l'avenir. Ils n'allaient pas rester sous un pont toute la journée non ?
Balto pris les devant en supposant que Jenna le suivrait. Il trottait, les pattes éclaboussant l'eau coulante. C'était un lieu agréable comparé a tant d'autres qu'il avait vu auparavant. Et surtout pas de neige ! Il faisait doux ici et Balto trouvait ça agréable d'être dans une sorte de printemps avant l'heure. Balto grimpa hors du canal. Au dessus il y avait une route en terre. Un panneau indiquait "Paris" vers la droite et "Orleans" vers la gauche mais Balto n'avait jamais vu ces mots auparavant. Cependant il avait déjà vu des panneaux.

_Jenna regarde. On dirait que nous sommes sur une route. J'irai bien a droite et toi ?

Balto se retourna pour observer le choix de Jenna. Voilà dix secondes a peine qu'il ne l'avait pas vu et il semblait qu'elle lui manquait déjà, qu'il était impossible de détacher son regard d'elle. C'est affreux de penser qu'elle pourrait disparaître a chaque instant mais c'est le monde dans lequel ils entraient a présent. Dieu seul savait ce qu'y attendait le couple a Paris. Mais s'il y avait une ville il y avait sûrement des chiens qui pourraient éventuellement les aider. Dans cette guerre on ne peut pas s'en sortir seul, et Balto d'expérience pouvait dire que certains savent beaucoup de chose sur les changements de mondes. Et si cette ville était assez grande il y avait surement des gens pour les aider.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Merci Hecate pour la signature absolument incroyablement supercalifragilisticexpialidocious ! Et Shikoku pour la usebar souicodilaipxecitsiliacrepus !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolfox
Je ris, je pleure, je perds mon self contrôle...
Je ris, je pleure, je perds mon self contrôle...
avatar

Messages : 501
Date d'inscription : 16/10/2012

MessageSujet: Re: Enfin... [PV Barrow / Wolfox]   Mar 5 Fév - 20:06

    Jenna suivit Balto, et contrairement à lui, préféra ne pas le quitter des yeux, plutôt que de profiter du paysage et de la douce saison de ce pays où il faisait bien meilleur qu'en Alaska. Elle savait que, à tout-moment, par un simple et pur manque de chance, un coup du destin des plus cruel, il pouvait disparaître, là, devant ses yeux, et ne pas revenir... les failles n'étaient pas vivantes, autant qu'elle le sache, mais elles étaient quand-même de sacrées farceuses, elles apparaissaient et disparaissaient à leur guise, n'emportaient souvent qu'un seul être, et se volatilisaient... la jeune chienne savait bien que si elle ne traversait pas une faille en même temps que son mâle, elle ne pourrait pas le suivre, et alors tout serait à recommencer... elle avait passée tant de temps à le chercher, elle supporterait vraiment très mal de devoir déjà être séparée de lui. Alors elle ne le quittait pas des yeux, et, au risque de lui faire mal, elle se tenait prête à lui mordre la queue dès qu'elle sentirait que quelque-chose d'anormal se préparait, et qu'il risquait de se volatiliser juste sous ses yeux. Elle avait même tellement peur que cela arrive qu'elle se colla contre lui lorsqu'il s'arrêta pour regarder les panneaux, afin de décider par-où ils devaient partir. Elle ne voulait plus qu'ils soient séparés... plus jamais !

    Lorsque Balto lui demanda ce qu'elle en pensait, la femelle leva les yeux vers les panneaux, essayant de comprendre les mots qui y étaient écrit... vivre auprès des hommes qu'elle observait régulièrement lui avait permis d'apprendre à décrypter deux ou trois lettres et caractères. Paris... Paris ? Ah oui, Paris ! Elle s'en souvenait, ça datait encore une fois de l'époque où ses maîtres prévoyaient de longs voyages pour leurs vacances, tout comme pour Rio... Paris faisait partie de leurs destinations. Jenna sourit, rit un peu, puis se tourna vers son compagnon :


    -Oh, Balto, nous sommes près de Paris... c'est une très grande ville, la capitale d'un pays, la France. Mes maîtres voulaient y venir pour passer leurs vacances... c'est amusant de savoir que eux n'y sont jamais venus, et que nous, nous y sommes. Il parait que c'est la capitale des amoureux...

    Elle ne savait pas vraiment pourquoi elle avait absolument tenue à préciser cela, surement que de se retrouver enfin auprès de lui lui donnait du baume au coeur. Et c'était assez beau d'imaginer qu'ils s'étaient retrouvés près de la capitale des amoureux, et que elle-même était apparue là-bas...

    Mais ce n'était pas la question... Balto voulait savoir ce qu'elle pensait de la direction qu'ils devaient prendre. Elle réfléchit encore un instant, puis décida de répondre ceci :


    -C'est de là-bas que je viens, Balto, c'est là-bas que je me suis faites poursuivre par la fourrière. Mais c'est une très grande ville, surement que nous aurons la chance d'y croiser quelqu'un qui pourrait nous aider... et puis, il fait nuit, la fourrière ne doit plus marcher, maintenant. Tu sais ce qui est le plus marrant : nous sommes dans notre monde, mais pas à notre époque. Paris est bien différente de ce que j'ai vue sur les photos, à mon avis, en Alaska, nous ne sommes même pas nés. Ces failles sont vraiment... étrange. As-tu appris des choses intéressantes sur elles, pendant tes voyages ?

_________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Spoiler:
 

Spoiler:
 




@ Et juste pour rire, mon Télévengeur préféré [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Barrow
Admin brouette
Admin brouette
avatar

Messages : 221
Date d'inscription : 01/07/2012
Age : 22
Localisation : Disneyland Resort Paris

MessageSujet: Re: Enfin... [PV Barrow / Wolfox]   Sam 9 Fév - 21:01

Paris ? La ville des amoureux ? Décidément Jenna surprenait Balto encore après toutes ces années. Vivant si près des hommes elle avait finir par accumuler du savoir pas si inutile finalement. Cela faisait si longtemps qu'ils ne s'étaient pas vu... et encore plus qu'ils n'avaient passé un moment entre amoureux. L'occasion semblait parfaite et il est clair que lui et Jenna ne seraient à Paris qu'une seule fois dans leur vie alors autant en profiter.

"Jenna...juste à tout hasard je me demandais si tu... voulais chercher quelques bâtons au clair de Lune ?"

Il souriait avec malice. Il n'avait jamais oublié ce moment... en fait il se souvient de presque tout ses moments avec Jenna, des plus forts aux plus banals. Mais ça rappelait a Balto tout l'amour qu'il éprouvait pour Jenna et cette journée à Paris allait être la plus belle de toutes ! Il ne connait rien à cette ville, mais c'était excitant de le découvrir, peut-être qu'ils arriveraient ainsi à oublier le danger permanent qui les guettait. D'ailleurs Jenna en reparlait, et demandait à Balto de manière générale ce qu'il savait de ces changements de mondes. Il en avait vécu plusieurs, de façons différentes, mais rien ne disait qu'il savait tout. D'ailleurs il ne savait finalement rien mais il devait y avoir quelque chose à comprendre, Balto pensait qu'il y avait quelque chose ou quelqu'un derrière tout ça.

"Hmm Je ne sais pas quoi en penser. Mon premier changement de monde a été un effondrement dans le sol c'était effrayant. Mais j'ai aussi vu que c'était possible avec des objets. Mais le pire je pense, c'est que mon dernier changement...a été pendant un rêve. Tu te rends comptes, si a chaque fois qu'on dort on risque de partir ? Mais ça m'a fait réfléchir. Le seul moyen de découvrir tout ça serait d'avoir un rêve conscient...Tu vois ce que je veux dire ?"

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Merci Hecate pour la signature absolument incroyablement supercalifragilisticexpialidocious ! Et Shikoku pour la usebar souicodilaipxecitsiliacrepus !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolfox
Je ris, je pleure, je perds mon self contrôle...
Je ris, je pleure, je perds mon self contrôle...
avatar

Messages : 501
Date d'inscription : 16/10/2012

MessageSujet: Re: Enfin... [PV Barrow / Wolfox]   Dim 10 Fév - 16:04

    Jenna ouvrit de grands yeux en entendant la question de Balto, et se tourna vers lui, ne sachant sur le coup que répondre... cette phrase, elle la ramenait des années en arrière, c'était plus ou moins la première fois que le chien-loup avait réellement cherché à la séduire. Maintenant qu'elle y pensait, elle n'avait même pas répondue à sa question, à l'époque... sur le coup, elle avait été si inquiète, si malheureuse pour sa petite maîtresse, que même si elle l'avait entendue, son cerveau n'avait alors pas accumulé l'information, et elle n'avait plus jamais repensée à cette phrase, jusqu'à cette nuit. A l'époque, elle n'avait presque pas fait attention à lui, elle ne lui avait même pas répondue... elle ne ferait pas deux fois la même erreur. Elle lui fit son sourire le plus charmeur, et lui répondit :

    -Oh, vilain charmeur... sachez que rien ne me ferait plus plaisir, joli-museau.

    Elle lui fit une longue lèche affectueuse sur la truffe, puis commença à partir en direction de la ville de Paris... elle invitait Balto à la suivre, partant doucement... c'était aussi peut-être un peu instinctivement, de peur de à nouveau tomber sur une faille... cette nuit, et la journée qui allait suivre, promettaient d'être vraiment belles, elle aurait préférée ne pas la gâcher en pensant à leurs problèmes. Aussi culpabilisa-t-elle un peu en songeant que c'était-elle qui avait lancée la conversation là-dessus... elle avait parlée sans réfléchir. Elle ferait en sorte de ne pas recommettre cette erreur, et en attendant, elle se contenta de l'écouter avec attention. Oui, elle s'en était doutée un peu : comme tout les autres égarés qu'elle avait rencontrée, Balto n'en savait pas beaucoup plus qu'elle sur ces histoires de faille... mh, tant-pis. Quoi-que, il dit quand-même quelque-chose d'intéressant, qui raviva ses souvenirs...

    Les souvenirs d'un monde doux et coloré, trop doux et coloré pour faire réel, les souvenirs d'un monde qui lui avait toujours fait pensé à un monde de dessin-animé. Elle y avait rencontrée deux êtres des moins banal, une belette borgne à la masse et un chat géant à longues dents... elle avait toujours pensée que c'était un rêve juste particulièrement réel, mais dans ce rêves, ces deux personnages lui avaient parlés des failles... hors, à l'époque, elle ne savait rien des failles, Balto venait seulement de disparaître. Est-ce que ce rêve avait-il pu être, en réalité, son premier voyage, un voyage inconscient ?

    Balto avait parlé de son premier voyage effrayant... elle s'était à nouveau collé contre lui, comme si elle cherchait à le rassurer, et lui répondit, continuant la conversation des voyages en rêve :


    -Oui, je pense que je vois où tu veux en venir... et en réalité, je crois même que j'ai déjà vécue ce dont tu parles. J'ai rêvé d'un monde étrange, il y a déjà un petit moment, tu venais de disparaître et j'étais encore à Nome. Ce rêve faisait si réel... mais jusqu'à maintenant, j'ai toujours cru que ce n'était qu'un rêve... j'ai un doute, maintenant. J'étais consciente, mais je ne savais rien des failles, et je me suis réveillée là où je m'étais endormie. J'y ai rencontrée une étrange belette borgne qui disait qu'il t'avait déjà rencontré... oh, j'ai oublié son nom... ça ressemblait un peu à celui de Duke...

    Elle l'avait oubliée car jusqu'à présent elle n'y avait pas repensée, mais entendre parler Balto des faut rêves qui était en fait des voyages de l'esprit, et non du corps, à travers les failles, lui faisait maintenant comprendre que ce rêve était surement un voyage. Ce que c'était agaçant... elle l'avait sur le bout de la langue !

_________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Spoiler:
 

Spoiler:
 




@ Et juste pour rire, mon Télévengeur préféré [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Barrow
Admin brouette
Admin brouette
avatar

Messages : 221
Date d'inscription : 01/07/2012
Age : 22
Localisation : Disneyland Resort Paris

MessageSujet: Re: Enfin... [PV Barrow / Wolfox]   Ven 15 Fév - 20:28

(On va sur Paris ? Je le commencerais durant le WE)

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Merci Hecate pour la signature absolument incroyablement supercalifragilisticexpialidocious ! Et Shikoku pour la usebar souicodilaipxecitsiliacrepus !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolfox
Je ris, je pleure, je perds mon self contrôle...
Je ris, je pleure, je perds mon self contrôle...
avatar

Messages : 501
Date d'inscription : 16/10/2012

MessageSujet: Re: Enfin... [PV Barrow / Wolfox]   Lun 18 Fév - 16:28

[Ça marche, Barrow Wink Excuse-moi de te répondre tard, je n'avais pas vue le message ^^' ]

_________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Spoiler:
 

Spoiler:
 




@ Et juste pour rire, mon Télévengeur préféré [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Enfin... [PV Barrow / Wolfox]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Enfin... [PV Barrow / Wolfox]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ça y est enfin, j'ai craqué
» JE BOSSE ENFIN A LA TELE de Charlotte Blum
» ¤ Partenariat n°124 : JE BOSSE ENFIN A LA TELE offert par L'Archipel
» Le voile se lève (enfin ?)
» Enfin.. ils me vénèrent

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Animation Source RPG! :: Lieux du RPG :: Monde des Aristochats :: La rivière-
Sauter vers: