Forum de jeu de rôle dédié aux dessins animés listés sur Animation Source et aux écrivains qui souhaiteraient endosser le rôle de leurs personnages favoris!
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Paris holds the key to your heart

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Barrow
Admin brouette
Admin brouette
avatar

Messages : 221
Date d'inscription : 01/07/2012
Age : 21
Localisation : Disneyland Resort Paris

MessageSujet: Paris holds the key to your heart   Mar 5 Mar - 22:08

Voilà enfin la ville lumière, la plus belle ville du monde que l'on dit, une ville au charme et la culture incomparable, capitale de tant de chose et ville amoureuse. Il faisait nuit, malgré la taille de la ville, les ruelles étaient d'un calme magnifique. La scène était merveilleusement paisible, d'ici, on voyait la Seine, les toits aux cheminées fumantes et aux fenêtre éclairées d'une lumière orangée pour les insomniaques. Et au milieu de tout ça, la majestueuse dame de fer, trônant avec une fière allure de sa silhouette caractéristique icône symbole et coeur de Paris. Et au milieu de ce décor intemporel, deux canins, venant de bien loin, ne connaissant rien ou si peu sur cette villes si excitante, et qui pourtant ce promenait dans ses ruelles. Le seul lien qui unissait ces chiens à la ville, était leur amour, car on disait que Paris elle la ville des amoureux...

Et c'était le moment parfait pour que Balto et Jenna, si longtemps séparés se retrouvent enfin, et ravive la flamme de leur amour qui consumait une bougie qui n'éclairait personne... et Balto contait bien éclairer la nuit de Jenna, cette nuit il se promettait de la rendre magique ! Sur le chemin, ils s'étaient racontés des souvenirs, ou parler de ce nouveau monde qu'ils découvraient. Au coin d'une ruelle, en tournant, la Seine, et en face, la Tour Eiffel. Balto, qui déjà était impressionné des maisons humaines, était ébahit, il n'en croyait pas ces yeux, sa gueule restait ouverte de stupéfaction.

C'est vraiment magnifique, ces humains alors, ils peuvent faire des choses vraiment étranges...en tout cas je suis heureux d'être là avec toi Jenna, c'est comme une voyage de rêve.

Il posa sa patte sur celle de Jenna, détourna son regard de la tour métallique pour plonger son regard dans celui de Jenna, il approcha son museau, dans un élan de romantisme, le cadre était tout simplement parfait, le coeur battait à vive allure, et l'âme se perdait dans les émotions.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Merci Hecate pour la signature absolument incroyablement supercalifragilisticexpialidocious ! Et Shikoku pour la usebar souicodilaipxecitsiliacrepus !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolfox
Je ris, je pleure, je perds mon self contrôle...
Je ris, je pleure, je perds mon self contrôle...
avatar

Messages : 491
Date d'inscription : 16/10/2012
Age : 26

MessageSujet: Re: Paris holds the key to your heart   Mer 6 Mar - 20:20

Jenna avait rêvée bien des fois à ses retrouvailles avec Balto, après tout le temps qu'elle avait passé à le chercher à travers les univers des failles. Elle s'était toujours imaginée un moment magique, magnifique, où tout-deux s'enlaceraient avec joie, puis passeraient des heures à se raconter leurs aventures mutuel avant de chercher un moyen de rentrer chez-eux... mais pourtant, jamais, pas même dans ses rêves les plus fous, elle n'aurait réussie à imaginer un moment aussi incroyablement romantique, dans un lieu aussi parfait, et que cela se passerait en une douce nuit d'été, alors que le ciel était entièrement dégagé, que les étoiles veillaient sur leur couple, que le vent faisait danser et s'entremêler leurs fourrures... Jenna avait de l'imagination, mais elle n'aurait jamais imaginée que les retrouvailles se passeraient de façon aussi... parfaite. Elle était presque heureuse que tout-cela leur soit arrivé, juste pour le bonheur de ressentir ce qu'elle ressentait en ce moment. Bien-sûr, elle n'oubliait tout les danger que chacun avait dû traverser, et qu'ils devraient encore traverser... mais pour cette fois, juste pour cette nuit, elle décida... de les ignorer, et elle supposa que Balto voulait faire de-même. C'était un moment unique que, elle le sentait, ils ne pourraient vivre qu'une seule fois, et il fallait qu'ils en profitent jusqu'au bout.

Le miroir liquide de la seine refléta le reflet des deux chiens, patte dans la patte, qui s'observaient tout-deux dans les yeux, et qui, petit à petit, rapprochaient leur museau l'un de l'autre... tout, du vent jusqu'aux cigales qui chantaient dans les herbes du grand parc devant la tour Eiffel, se turent, comme si ils retenaient leur souffle devant un spectacle aussi mignon. Les étoiles semblaient briller dans les yeux de Jenna tendis qu'elle observait le beau et tendre visage de son compagnon... elle le connaissait depuis si longtemps, et pourtant elle avait l'impression qu'elle le voyait pour la première-fois, peut-être parce que ça faisait de nombreuses lunes qu'elle ne l'avait pas vu, ou à cause du cadre dans lequel ils se trouvaient... oh, surement les deux. Le bout du museau des deux chiens finirent par se toucher... ils restèrent un moment ainsi, puis Jenna passa la tête sous son cou et resta un moment enlacée ainsi à lui, écoutant battre le doux rythme de son coeur...

Puis, contre toute-attente, elle décida de quitter leur étreinte et recula de trois pas, un petit sourire enjôleur sur le museau...


-Si vous voulez vraiment me séduire, jeune voyou, vous allez devoir vous en montrer digne, dit-elle d'une voie aussi douce qu'un souffle de vent.

On disait aussi que Paris était la ville des rencontres, et en cette si belle nuit, elle se sentait tellement bien... elle avait l'impression d'avoir rajeunie de plusieurs années, se sentait aussi fraîche que la première fois où Balto et elle s'étaient retrouvés après la course du sérum, où ils s'étaient enfin mutuellement déclaré leur flamme... et elle voulait que tout-cela recommence... elle avait envie de "jouer" avec Balto, qu'ils fassent comme si ils se rencontraient pour la première fois, et qu'il la courtise comme au premier jour. Ce serait une expérience si amusante de faire cela à Paris... et puis, Balto était si beau, avec son bandana autour du cou, elle craquait complétement pour lui et elle voulait que ce moment dur le plus longtemps possible.

Le museau de Jenna se tourna un instant vers la tour dont Balto avait venté les mérite, tout comme à ses constructeurs... de là-haut, la vue devait être si belle, et elle savait que Balto aimait l'altitude, il l'avait prouvé plus d'une fois avec l'avion, alors elle proposa :


-Montons au sommet... je rêve de voir Paris entière durant la nuit !

_________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Spoiler:
 

Spoiler:
 




@ Et juste pour rire, mon Télévengeur préféré [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Barrow
Admin brouette
Admin brouette
avatar

Messages : 221
Date d'inscription : 01/07/2012
Age : 21
Localisation : Disneyland Resort Paris

MessageSujet: Re: Paris holds the key to your heart   Mer 6 Mar - 20:56

Le moment était si beau. On pourrait simplement le qualifier de véritable amour, un amour qui ne s'éteint jamais, il est plus fort que tous les défis que le couple a surmonté toutes ces années : la course au sérum, les rudes hivers, courses etc...et surtout leur plus grand défi : être parent. Ils avaient surmonté tout cela, et les voici où ? A Paris ! Mais quel que soit le lieu, c'était les mêmes fourrures qui s'entrelaçaient, les mêmes yeux brillants qui se regardaient, voyant la chose la plus précieuse à leurs yeux, les deux mêmes chiens qui s'étaient trouvés.

Jenna s'amusait comme s'ils étaient jeunes. Elle n'en était que plus séduisante aux yeux du chien-loup, sa fourrure d'autant plus belle au clair de Lune. Jenna proposa de grimper la tour Eiffel, Balto leva les yeux, si haut ? Pourquoi pas, après tout la vue ne serait que magnifique là haut, et les petits jeux de Jenna l'amusait tout autant. ça lui rappelle les temps où il était follement amoureux, et qu'il n'osait avouer son amour à Jenna. Elle lui semblait si inaccessible, un rêve lointain, il regardait Nome de la coque du bateau échoué, son petit chez lui, si loin d'elle et pourtant depuis ces temps là, il n'a cessé de penser à elle. Mais voilà qu'aujourd'hui ils étaient ensembles, avaient vécu toutes ces choses. Balto regarda encore une fois la tour : et encore tant de chose à vivre !

_D'accord, si on arrive en haut, tu me dois l'embrassade la plus magique de notre vie...

Sur ses mots, les amoureux arrivèrent en bas de la tour. Tout était calme pour un lieu qui devait être si actif le jour, il faisait vraiment si tard ? Peu importe, Balto n'avait aucune fatigue, au contraire son sang n'avait jamais été aussi chaud, et la récompense à l'arrivée le réjouissait comme jamais. Malheureusement il semblait que l'accès aux escaliers étaient fermés. Balto observa la grille en fer forgé qui se dressait entre eux et leur rêve.

J'ai les clef de Paris !

D'un tour de pattes il ouvrit la grille, comme la porte de la chaufferie il y a de cela plusieurs années déjà...

Après vous, dit il, en indiquant de sa patte le chemin à Jenna.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Merci Hecate pour la signature absolument incroyablement supercalifragilisticexpialidocious ! Et Shikoku pour la usebar souicodilaipxecitsiliacrepus !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolfox
Je ris, je pleure, je perds mon self contrôle...
Je ris, je pleure, je perds mon self contrôle...
avatar

Messages : 491
Date d'inscription : 16/10/2012
Age : 26

MessageSujet: Re: Paris holds the key to your heart   Jeu 7 Mar - 18:50

    Balto était en train de se prêter au jeu de Jenna, ce qui la fit se sentir plus heureuse que jamais... le petit défit qu'elle venait de lui imposer ne rendait le moment que plus magique, plus exaltant, son coeur battait si fort dans sa poitrine qu'elle avait l'impression de pouvoir l'entendre. Le chien-loup semblait être prêt, comme elle le voulait, à lui refaire vivre la première nuit qu'ils avaient, plus ou moins, passés ensemble... sauf que cette fois-ci, il n'y aurait ni de crainte pour la petite Rosie, ni de Steele essayant de la courtiser, ni d'habitant de Nome en colère pour les séparer, et les choses ne se passeraient pas dans une cave, mais au sommet de la tour Eiffel.

    Elle ria presque lorsque Balto lui ouvrit la grille comme il l'avait fait à l'époque avec la porte de la chaufferie... les souvenirs de cette nuit fondaient sur elle comme une nuée de corbeaux, et c'était vraiment agréable. Elle faisait en sorte d'oublier temporairement les dernières années passées pour profiter de cette nuit qu'elle faisait passer comme étant la première. Jenna se dressa bien-droite et entra dans le pied du bâtiment sur l'invitation de son compagnon, lui donnant au passage un léger coup de langue sur le patte, lui caressant le bout du museau avec sa queue, et répondant :


    -Merci, beau-parleur. Vous avez de grandes pattes, dans votre familles !

    La nuit où Jenna avait remarquée les pattes de loup de Balto pour la première fois, elle avait culpabilisée, car cela semblait l'avoir vexé... cette nuit, cependant, maintenant que le mâle avait accepté son côté loup, et que elle, elle était tombée amoureuse de lui pour-ça, elle avait intégrée cette partie de ses souvenirs dans leur jeu, faisant comme si ils se rencontraient tout-les-deux pour la première fois.

    Jenna entra donc la première dans l'immense tour, et, en arrivant au pied d'un escalier, elle regarda un instant les marches... mh, peut-être avait-elle vu un peu trop grand, ce coup-ci : elle n'aurait jamais autant monté de toute sa vie. Mais après-tout, encore une fois, le défit donnait un goût bien meilleur à ce genre de chose... au fond, elle ne demandait elle-aussi que ça, de donner "l'embrassade la plus magique de leur vie" à son compagnon. Alors elle commença à monter, découvrant en même-temps la beauté nocturne de l’incroyable édifice durant la nuit. Des chauves-souris, se reposant après leur chasse, y avaient trouvé refuge, et elles les regardèrent passer en silence. Était-ce encore une fois par jeu ou parce qu'elle avait réellement peur de ces créatures volantes nocturnes ? Ce serait à Balto de choisir ce qu'il déciderait de croire... en passant devant leur groupe, comme pour la toile d'araignée dans la cave, bien des années plus tôt, Jenna se rapprocha de Balto, et cette fois-ci, elle se blottit contre lui, comme si elle lui demandait en silence de la protéger.

    Elle pensait qu'ils trouveraient un escalier qui les mènerait directement au sommet de la tour, mais en réalité, ils durent à chaque étage traverser une vaste plate-forme pour en emprunter un autre. Ce fut à la moitié du chemin que Jenna décida de s'arrêter, pour faire une pose...


    -Je crois que j'ai surestimée mes forces, dit-elle, à moitié amusée, presque rendue ivre par la fatigue et par l'amour...

    Elle n'avait jamais été aussi endurante que Balto... lui, il courait, et elle, elle recevait des caresses sur un tapis, c'était donc normal. Mais les journées passées à travers les failles l'avaient endurcie, et elle ne demanda que quelques minutes avant de reprendre l’ascension.

    Elle n'alla pas trop vite par la suite, afin de garder ses forces, et lorsqu'ils arrivèrent enfin en vu de la dernière plate-forme, du sommet, elle accelerra, dépassa Balto, et sortit la première dans l'air nocturne. Elle n'alla cependant pas au bord pour regarder la paysage au bord, elle préféra se cacher dans l'ombre... lorsque Balto sortit à son tour, elle se jeta sur lui, le faisant tomber sur le côté. Sa tête au-dessus de la sienne, elle ria, lui donna une lèche affectueuse sur le museau... puis elle lui fit un sourire enjôleur...


    -Bravo, Balto, tu m'as emmené jusqu'aux étoiles, lui chuchota-t-elle. Maintenant viens prendre ta récompense...

    Elle avança doucement son museau vers le sien, afin de lui offrir son dû...

_________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Spoiler:
 

Spoiler:
 




@ Et juste pour rire, mon Télévengeur préféré [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Barrow
Admin brouette
Admin brouette
avatar

Messages : 221
Date d'inscription : 01/07/2012
Age : 21
Localisation : Disneyland Resort Paris

MessageSujet: Re: Paris holds the key to your heart   Sam 9 Mar - 23:46

La montée n'était pas aussi simple qu'elle ne pouvait laisser paraître. Rien qu'atteindre le premier étage était déjà essoufflant. Une chose était curieuse, c'est que si Balto était habitué à arpenter les montagnes alaskanes, il était bien moins à l'aise sur des escaliers en acier qui s'enroulaient, et semblaient monter jusqu'à l'infini. Arrivé au premier étage, Balto cru être en haut, que pour déchanter en voyant qu'ils n'avaient fait qu'un tier du chemin. Balto sentait que ses muscles n'étaient pas à leur plein régime. Déjà, le voyage jusqu'à Paris les as fatigué, et cela faisait très longtemps qu'il n'avait dormi, avec ces changements de mondes, peut-être plusieurs jours, le temps semblait ne plus compter. Quoi qu'il en soit ce dernier effort contribuait à courbaturer les muscles du chien-loup. Ce voyant lui même entrain de subir une fatigue, lui un loup si endurant, il pensait évidemment à Jenna qui elle était probablement moins apte au voyage que lui. Ceci dit, il se rappelait qu'elle pouvait très bien cacher son jeu, par exemple, quand il était partie à la recherche du sérum, et qu'elle arriva juste a temps pour ce jeter littéralement sur un ours noir en furie. Ce moment là Balto s'en souviendra plus que les autres très certainement, parce que le fait que Jenna l'ai rejoint était sans doute la première marque d'amour entre les deux, et sans elle, Balto,Muk,Luk et Borris, auraient sans doute succombé à l'ours.

Mais les voilà bien loin de tout ceci, et la seule épreuve qui se dressait devant eux, c'étaient ces escaliers. Ceci dit arrivé au premier étage, malgré que Jenna ait avoué sa fatigue, ils décidèrent de continuer. C'était tout simplement quelque chose qu'ils devaient faire. Un pari stupide ou non, on pourra croire ce que l'on voudra. Mais la réussite d'un objectif aussi étrange qu'il puisse paraître pour certains, peut pour d'autres être un moteur. Balto et Jenna avaient besoin de ce moteur. Ils se manquaient, leur famille, leurs amis, leur vie tout simplement, n'était plus. Il fallait se donner cette conviction, cette force qui permettait de continuer a aller de l'avant malgré tout ces évènements. De plus, il y avait bien une chose que Balto et Jenna savaient tout deux, il y a de très fortes chances qu'ils se séparent à nouveau, qu'ils le veuillent ou non, ce qui donnait d'autant plus d'importance à cette ascension. En effet, c'était peut-être un des derniers moments qu'ils vivraient ensembles, sans aucune certitude de ce revoir, de revivre des choses passionnantes et excitantes. C'était ça, Paris, pour eux. Un moment qui restera à jamais gravé dans leur coeur.

Et c'est pourquoi il était capital d'atteindre le sommet de la Tour Eiffel. Essentiel. Vital. Qu'ils ne se souviennent pas de Paris comme un échec, avec le regret toute leur vie de ne pas être allé jusqu'en haut, c'était trop bête de s'arrêter en si bon chemin. Et c'est ainsi que d'un commun accord, Balto et Jenna continuèrent de grimper la tour. La vue étaient déjà sublime, ils n'avaient qu'une hâte, c'était d'arriver en haut.

Deuxième étage. Ils y étaient si haut ! Le vent commençait à souffler plus fort, l'air était plus frais, et la vue plus bluffante. Balto s'imaginait déjà en haut, Jenna était fatiguée, mais toujours aussi motivée, du moins Balto le voyait, le pensait, et l'espérait. D'ailleurs, aux dernières marches de l'épopée, elle accéléra de façon surprenante, il ne s'y attendait vraiment pas, et elle arriva la première.

Mais peu importe, car ils étaient en haut. L'objectif était atteint. La vue ? Incroyable. Balto n'avait jamais vu une telle chose de sa vie. Il savait que Paris était grande vu le chemin qu'ils avaient parcouru, mais là c'était carrément démentiel. Des immeubles, à perte de vue, Balto n'avait jamais vu ça, on pouvait mettre...oh Dieu sait combien de Nomes dans cette ville ! Et les lumières, une ville de lumières. Des bateaux sur le fleuve, des immeubles allumés, des calèches en course, une ville a priori, bouillonnante d'une certaine vie et activité, que l'altitude transformait en un spectacle de lucioles dans un calme absolu, excepté un vent frais et fort qui traversait le tout dernier étage de cette tour magique.

Ville magique, tour magique, pour un moment exceptionnel, Jenna parla de récompenses comme due et Balto n'avait pas été aussi heureux depuis très longtemps. C'était d'un romantisme magnifique, le moment tant attendu, si court, mais si crucial, merveilleux, et la plus belle chose de toutes c'était la simple présence de Jenna, tout ceci n'aurait eu aucune importance sans elle, sans elle, il serait encore sous le pont, à soupirer.

Je t'aime Jenna, ce moment là, jamais je ne pourrais l'oublier, comme tous les moments que l'on a passé ensemble, quand je regarde ma vie, je la vois illuminée par ta présence, tu la rends belle et agréable, tu fais battre mon coeur a chaque seconde...tu es toute ma vie.

Après de longues minutes à observer autour d'eux et à ce dire de beaux mots, Balto pensait bon de rester en haut de la tour pour la nuit, ne se voyant vraiment pas le courage de redescendre, si jamais ils redescendraient un jour...

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Merci Hecate pour la signature absolument incroyablement supercalifragilisticexpialidocious ! Et Shikoku pour la usebar souicodilaipxecitsiliacrepus !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolfox
Je ris, je pleure, je perds mon self contrôle...
Je ris, je pleure, je perds mon self contrôle...
avatar

Messages : 491
Date d'inscription : 16/10/2012
Age : 26

MessageSujet: Re: Paris holds the key to your heart   Dim 10 Mar - 10:27

    Jenna ne s'était pas vraiment aperçue de cette partie de la vérité, car, lancée dans son jeu et dans son défit, elle ne s'était tout-simplement pas posée la question... mais c'était vrai, après-tout : pourquoi elle, une chienne d'intérieur d'ordinaire si calme, qui ne se lançait dans les courses et dans les combats que lorsque l'honneur et la vie de sa famille était en jeu, avait voulue entreprendre une ascension aussi épuisante ? Si elle s'était posée la question, elle aurait surement pensée que la même chose que Balto... oui, le chien-loup avait raison, même si il n'avait pas pensé les choses en ces thermes-là : en réalité, Jenna avait peur, très peur... peur de quoi ? Peur qu'ils soient à nouveau séparé. Mais pas uniquement : elle avait peur qu'ils ne puissent pas rentrer chez-eux, pas ensemble, en tout-cas... elle avait peur de le perdre, à un moment ou à un autre, pour une raison ou pour une autre, à cause des failles et de leurs dangers... elle avait peur que, plus jamais, leur couple ne puisse vivre l'amour qu'ils avaient vécus depuis toutes les années où Jenna s'était donnée à lui. Mais cette nuit, ils s'étaient retrouvés, après tellement de jours à le chercher qu'elle ne savait même plus depuis combien de temps elle était partie de Nome... il y avait eu certaines failles qu'elle avait traversée de jour pour finir dans un monde où il faisait nuit, et inversement, qu'elle avait traversée de nuit pour finir dans un monde où il faisait jour, donc elle n'avait plus tellement confiance en le temps. Jenna voulait oublier ses peurs, juste pour cette nuit, au moins... elle ne profitait que de son compagnon et de leur amour mutuel. Elle ne voulait n'être qu'avec lui, oublier... une seule nuit, c'était tout ce qu'elle demandait... ils auraient tout le temps de s’inquiéter demain, de se consacrer à la quête de Balto, de chercher un moyen de rentrer chez-eux... oui, tout-cela, ils le ferait, mais ça pouvait très bien attendre demain, non ?

    C'était peut-être également la raison pour laquelle Jenna tenait temps à faire cette ascension... Paris était la ville la plus romantique qu'ils aient pus espérer, et quoi de plus romantique que de passer une nuit sous les étoiles sur le plus haut sommet de la ville ? Et puis, un pari ne rendrait la chose que plus agréable, à la fin... mais il n'y avait pas que ça, en réalité : qui viendrait les chercher, en pleine nuit, au sommet de la tour Eiffel ? Oui, inconsciemment, Jenna voulait monter parce que là-haut, elle se sentirait en sécurité, seule, avec son compagnon comme unique compagnie, et elle ne demandait que ça... là-haut, ils seraient isolés, personne ne viendrait les déranger. Inconsciemment, c'était la véritable raison qui l'avait poussée à monter jusqu'ici... sans-doute préférait-elle penser qu'elle n'avait fait ça que dans un but romantique.

    Jenna écouta les belles paroles de Balto venir lui chatouiller les oreilles qui gigotèrent de contentement, tendis que son museau était au-dessus du sien... elle lui laissa le temps de savourer ce moment, elle le savoura aussi, elle le laissa finir... et lui offrit le fruit de son pari : elle posa son museau sur le sien, et elle l'embrassa à la façon canine. Elle resta plus longtemps qu'elle ne l'avait jamais était contre lui, car il avait voulu de la magie, et elle voulait lui en offrir. Les secondes passèrent et devinrent plus d'une minutes... plus de deux... Jenna commençait à manquer d’oxygène, son soeur s'emballait, mais elle continua, jusqu'à ce qu'elle n'en puisse plus... ce n'est qu'alors qu'elle sépara son museau du sien, et qu'elle se coucha tout contre lui, passant son museau sous son cou, et resta ainsi, enlacée à l'amour de sa vie. Jenna se sentait toute petite, dans ce monde, au sommet de cette tour... elle tremblait sous la fraîche brise nocturne... elle semblait demandée à Balto de la protéger.


    -Je t'aime aussi, dit-elle, tout simplement... elle aurait bien voulue lui faire un aussi beau discours que le sien, mais pour le moment, elle n'était pas inspirée... elle voulait juste lui prouver son amour en restant tout contre-lui.

    Elle aurait voulue lui faire comprendre, elle-aussi, qu'il était toute sa vie, mais elle ne savait pas comment le lui dire sans répéter ce que lui-même avait déjà dit... sans-doute que les actions valaient mieux que les paroles, et elle pensait avoir, par ses actions, déjà prouvée qu'elle tenait plus à lui qu'à sa propre vie. Elle avait tout abandonnée, pour le chercher... Nome, ses maîtres, leurs enfants... mais elle ne le regrettait pas, car elle tenait en tout-cela autant qu'elle tenait à lui, mais elle n'aurait plus jamais vu les choses avec autant d'amour si il n'avait pas été à ses côtés. Elle était heureuse de l'avoir retrouvée, et elle était décidée à ne plus jamais le perdre... même lorsqu'ils seraient rentrés à Nome, elle ferait en sorte de rester auprès de lui plus souvent et plus longtemps que jamais. Au final, il n'y avait rien de mieux qu'une séparation, pour raviver l'éternelle flamme d'un amour...

    Jenna ne sut jamais combien de temps ils restèrent enlacés ainsi, mais ça n'avait pas d'importance... au bout d'un moment, cependant, elle finit par se lever. Elle ne regrettait qu'une seule chose, dans cette soirée : l'absence d'une aurore boréale qui aurait rendu parfaite l'envi qu'elle avait de revivre leur première vraie soirée ensemble, dans la chaudière. Ce n'était que dans la lumière de son aurore artificielle que Jenna avait réellement pu voir pour la première fois la vrai beauté de Balto, autant celle de son physique que celle de son esprit... mais hélas, il n'y avait pas de morceaux de ver au sommet de la tour Eiffel... mais qu'à cela ne tienne, il y avait d'autres merveilles dans ce monde qu'ils pourraient admirer, et faire ainsi comme à leur premier jour...

    La jeune femelle se dirigea vers le bord de la plate-forme, espérant que Balto se joindrait à elle. Là, elle se dressa sur ses deux pattes arrière, posant celles de devant sur la balustrade, et admira les milliers de lumière, immobiles ou dansantes, qu'ils dominaient depuis cette hauteur. C'était la première fois qu'elle se retrouvait dans une véritable grande-ville, dans une capitale... elle n'aurait jamais imaginée que ça puisse ressembler à ça.


    -Oh, Balto, c'est, commença-t-elle à dire doucement, chuchotant presque, l'air émerveillé... magnifique.

_________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Spoiler:
 

Spoiler:
 




@ Et juste pour rire, mon Télévengeur préféré [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Barrow
Admin brouette
Admin brouette
avatar

Messages : 221
Date d'inscription : 01/07/2012
Age : 21
Localisation : Disneyland Resort Paris

MessageSujet: Re: Paris holds the key to your heart   Lun 6 Mai - 9:07

(quasi 2 mois je suis désolé Sad)

B
alto à plus qu'apprécier la référence de Jenna. C'était fou de voir que depuis le début de leur petit escapade à Paris, ils n'avaient cessé d'y faire des allusions. Il est vrai que c'était la première fois qu'ils passaient un moment intime ensemble, bien que ce soit terminé de façon assez hasardeuse, néanmoins c'est un moment qu'ils n'oublieront jamais. Ce moment passé à Paris, c'était comme une façon de revivre le bon vieux temps, l'excitation et l'aventure qu'ils avaient un peu laisser de côté à cause de la parenté. Les cours de traîneaux... comme cela manquait à Balto ! Il aimerait bien de nouveau être côte à côte avec son fils, mais ils doit laisser sa place désormais... il se souvient encore de Steele, et les moments où Balto n'avait cesser de lui tendre la patte sans succès. Un petit sourire narquois apparu sur son visage, en repensant à tout ce qu'ils avaient vécus. Balto était encore loi de mourir de vieillesse, il n'était pas encore un vieux papy voyons ! Cela dit tout ce qu'y avait de plus excitant dans la vie semblait lui être passé sous le museau. L'escapade parisienne avait une telle allure de premier rendez-vous galant, d'aventure, d'exploration et de dangers, Balto en avait des frissons. Et cette ville, si étrangère, différente de tout ce qu'il a vu précédemment ! Le chien-loup en voulait explorer tout les recoins. Mais le danger permanent était là, et avoir été séparer de Jenna si longtemps, Balto ne pouvait prendre le risque de se séparer à nouveau. Il avait tellement cauchemarder à l'idée de ne plus jamais la revoir... Il ne peut plus vivre en fait...

Jenna, tu te rends compte, qu'en valsant de monde en monde notre vie n'a plus de sens. On se séparera constamment, on se perdra constamment, on risquerait de mourir constamment. Tu vois où je veux en venir ? La seule façon de vivre tranquillement c'est de maîtriser les changements de mondes. On ne peut pas rester éveiller indéfiniment, je suis trop fatigué pour descendre d'ici et demain matin il y'aura sans doute plein d'humains là où nous sommes. On ne peut pas rester éveiller pour toujours. J'ai déjà pu changer de monde dans mes rêves. Alors ce soir nous nous endormiront ensemble Jenna, et il faudra se battre pour que nous soyons conscients dans nos rêve, et il faut essayer de rentrer à Nome par tous les moyens...

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Merci Hecate pour la signature absolument incroyablement supercalifragilisticexpialidocious ! Et Shikoku pour la usebar souicodilaipxecitsiliacrepus !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolfox
Je ris, je pleure, je perds mon self contrôle...
Je ris, je pleure, je perds mon self contrôle...
avatar

Messages : 491
Date d'inscription : 16/10/2012
Age : 26

MessageSujet: Re: Paris holds the key to your heart   Mer 8 Mai - 13:50

[Pas grave Wink Et ce n'est pas parce que j'ai répondu plus vite que tu dois te sentir obligé de faire de même, prend ton temps ^^ ]

    Après la joie d'avoir retrouvé Balto, le plaisir qu'elle avait eue de marcher à côté de lui et contre-lui, et l'amusement qu'elle avait ressentie en jouant avec lui à revivre leur première nuit passé ensemble dans la chaudière, avant que l'annonce de l'épidémie de diphtérie et, au passage, l'intervention de Steele ne viennent tout gâcher... Jenna ne ressentait maintenant plus que de la déception, en entendant ce que son compagnon avait à lui dire. Elle avait espérée qu'ils pourraient laisser de côté ces histoires de failles, de problèmes et de dangers, juste pour cette nuit, afin de profiter l'un de l'autre et de s'amuser ensemble... mais visiblement, le chien-loup ne voyait pas les choses du même oeil. Peut-être était-ce lui, qui avait raison, après-tout... peut-être que ce n'était pas parce qu'ils s'étaient retrouvés et qu'ils se trouvaient actuellement dans la ville la plus romantique du monde qu'il leur fallait oublier de se montrer prudent, car Paris n'était pas exambe de tout dangers... mais bon, quand-même...

    -Oh, Balto, pourquoi faut-il que tu gâche tout ? Demanda-t-elle finalement, en quittant sa contemplation des lumières de la ville et en se tournant vers son amoureux, s'asseyant et lui faisant face.

    Jenna n'était pas en colère, car elle savait que si Balto parlait de cela, c'était dans le but de la protéger, de les protéger tout-les-deux, et qu'il devait se sentir aussi mal qu'elle de devoir parler de cela... mais elle était déçu que les choses prennent cette tournure, et même légèrement triste.


    -Je ne sais pas si nous serons capable de voyager en rêve, Balto... je sais que cela m'est déjà arrivé, une fois... enfin, ça ne ressemblait pas vraiment à un voyage, plutôt une sorte de vision consciente... oh, je ne sais pas comment appeler cela. Je dormais sur le tapis dans le salon de mes maîtres et je me suis retrouver dans un autre monde. Au début, j'ai pris ça pour un rêve particulièrement réel, et je me suis même réveillée là où je m'étais endormie. Mais j'y ai rencontrée des gents qui m'ont parlés des failles... il est impossible que j'ai rêvé des failles, à l'époque, puisque je ne savais pas ce que c'était. Je sais qu'on peut voyager en dormant... mais j'ignore moi-aussi comment. Si tu veux partir avant l'aube pour éviter les humains... peut-être y a-t-il une faille quelque-part dans la tour. Nous pourrions marcher l'un contre l'autre en essayant de la chercher... ou alors, nous pourrions dormir, nous reposer, et nous réveiller demain-matin avant l'ouverture pour partir ensemble. Je veux aussi rentrer à Nome avec toi, Balto... mais hélas, je crains que même si nous nous sommes retrouvés, les choses ne soient pas aussi faciles. Mais attend, j'y pense...

    Jenna fronça les sourcils en signe d’incompréhension... il n'y avait pas une heure, Balto lui avait dit qu'il ne rentrerait pas à Nome, pas tout-de-suite, car il devait mener une quête afin d'en apprendre plus sur les failles, et les dangers qu'elles faisaient courir aux mondes. Et elle, elle lui avait dit qu'elle l'accompagnerait, peu importe où il irait, les dangers, et ce qu'il en penserait. Et maintenant, son compagnon disait vouloir rentrer. Pourquoi ? Elle avait sa petite idée...

    -As-tu oublié ta quête ? Pourquoi veux-tu rentrer à Nome, maintenant ? Essayerais-tu de te débarrasser de moi, Balto ? Je te l'ai déjà dit : je refuse de rentrer sans toi, et encore moins de te laisser repartir sans moi une fois que nous serons rentrés. Ma vie à Nome n'est plus la même, sans toi, il n'est pas question que je te laisse aller mettre ta vie en danger sans t'accompagner. Soit sûr d'une chose, Balto : si tu me fais un coup pareil, alors je trouverais une autre faille et je partirais à nouveau à ta recherche. Pareil si nous sommes séparés : je recommencerais à te chercher, maintenant que, au moins, je sais que tu vas bien. Alors si tu avais l'intention de me laisser seule à Nome, tu ferais mieux d'oublier !

_________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Spoiler:
 

Spoiler:
 




@ Et juste pour rire, mon Télévengeur préféré [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Barrow
Admin brouette
Admin brouette
avatar

Messages : 221
Date d'inscription : 01/07/2012
Age : 21
Localisation : Disneyland Resort Paris

MessageSujet: Re: Paris holds the key to your heart   Dim 2 Juin - 8:11

Jenna avait raison sur certains points, comme à son habitude Balto refusait qu'elle courre autant de dangers. Ceci dit pour avoir vécu à ces côtés si longtemps, le chien loup savait également qu'elle était débrouillarde et qu'elle n'en ferait qu'à ça tête.

Quant à sa quête il ne l'avait guère oublié, il se souvient encore des paroles de cette grande louve blanche qu'il a déjà rencontré. La vie entière du chien-loup reposait sur sa différence, sa dualité d'espèces qui coulait dans ses veines. Non il n'avait pas oublié que c'était devant cette louve que les failles ont joué des tours pour la première fois, et s'il croyait en peu de choses, Balto croyait surtout au destin et que le hasard n'existait guère. Ses différentes rencontres jusqu'ici, elles étaient là pour l'aider à avancer. Il avait appris déjà beaucoup de choses sur les changements de monde, et, il en était persuadé, que d'ici peu il pourra choisir dans quel monde aller et ainsi trouver un moyen d'arrêter cette folie. Que risque d'en penser les humains si un jour des monstres sortaient de dessous leur lits ? Les habitants de chaque monde sont ébranlés, et si pour l'instant cela se fait discret, rien ne dit que dans quelques mois ce ne sera pas la débâcle totale.

Il fallait mettre ses sentiments de côté, quitte a décevoir Jenna, mais Balto savait où était son devoir, son instinct le lui disait.

_Jenna, ne racontes pas de sottises. Mais il est temps de se rendre à l'évidence, notre vie ne sera plus jamais la même a moins qu'on y fasse quelques chose. Ça ne change en rien l'amour que j'ai pour toi pour autant. Ce soir nous nous endormons, et nous verrons bien ce qu'il adviendra de nous...

Il accompagna ses mots d'actions, se frottant tendrement à elle avant de s'allonger, regardant devant lui l'immense ville de Paris illuminée dans la nuit. Peut-être sera-il la demain, peut-être que non, peut-être sera-t-il de retour ici dans des années, ou jamais. Peu importait, la seule chose qui importait désormais c'était de survivre.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Merci Hecate pour la signature absolument incroyablement supercalifragilisticexpialidocious ! Et Shikoku pour la usebar souicodilaipxecitsiliacrepus !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolfox
Je ris, je pleure, je perds mon self contrôle...
Je ris, je pleure, je perds mon self contrôle...
avatar

Messages : 491
Date d'inscription : 16/10/2012
Age : 26

MessageSujet: Re: Paris holds the key to your heart   Dim 2 Juin - 10:44

    Il y avait donc là une grande différence entre Balto et Jenna, un sujet dont ceux-ci n'avaient jamais pris la peine de parler entre-eux, car ça n'avait pas forcément vraiment beaucoup d'importance, pour eux... chez les animaux, ce n'était pas avec ses "croyances" qu'un mâle séduisait une femelle, mais bien avec ses capacités physiques et psychiques... mais contrairement au chien-loup de son cœur, Jenna ne croyait pas que le destin de chacun était tracé devant ses pieds, et qu'il suffisait de marcher pour se diriger vers celui-ci... pour elle, une seule croyance était réelle : le choix. Il y avait des années de cela, elle avait choisie d'ignorer les avances de Steel, elle avait choisie de ne pas écouter ses amies qui lui disaient de sauter sur une telle occasion, elle avait choisie de ne pas faire comme tout-le-monde, de ne pas avoir peur de Balto et de lui laisser sa chance... elle avait choisie d'écouter ses sentiments et de l'aimer à lui, alors que tout les séparait au niveau de l'esprit, car c'était l'esprit qui importait, pas le physique ou les origines. Elle avait, par la suite, choisie de partir le chercher à travers les failles, un choix qu'elle n'avait imposée qu'à elle-même et dont elle n'avait parlé à personne... et, cette-fois encore, elle venait de choisir.

    Elle avait choisie qu'elle ne rentrerait pas seule à Nome, et qu'elle n'y resterait pas seule, non-plus. Elle avait choisie de suivre Balto dans la quête à travers cet étrange anomalie dimensionnelle qu'étaient les failles, et surtout, de ne pas se laisser avoir par son rusé esprit de loup... elle ne le laisserait pas la ramener chez-eux pour ensuite repartir en-douce mener seul sa quête. Elle le lui avait promis : si il le faisait elle repartirait, elle le retrouverait... et avant de se laisser emporter par la joie d'être à-nouveau avec lui, elle le giflerait pour lui apprendre à lui avoir joué un aussi mauvais tour ! Selon Jenna, le destin n'était pas un unique chemin... c'était plutôt une sorte de labyrinthe, immense, représentant chaque tracé d'une vie. Selon le chemin que nous prenions, notre destinée changeait... elle avait choisi son chemin, et elle ne comptait pas faire demi-tour.

    La chienne fronça les sourcils lorsqu'il lui demanda de ne pas raconter de sottise... quel toupet ! Il espérait vraiment s'en sortir comme-ça ? Elle avait compris son manège et il essayait de s'en sortir, croyait-il vraiment qu'elle allait en rester là, qu'elle était stupide au point de ne pas avoir compris ce qu'il cherchait à faire ? Et bien, en fait... il avait raison. Pour cette nuit, tout-du-moins, elle en resterait là. Elle l'observa se coucher, et elle soupira... la nuit était si belle, elle était si heureuse de l'avoir retrouvé, et elle était si fatiguée... non, elle ne voulait pas se disputer avec lui à-cause de tout-cela. Elle décida de laisser couler cette histoire loin de son esprit, elle se calma... et finalement, elle se coucha à son tour, tout contre Balto, recroquevillée contre son ventre, le museau son son menton. Elle s'était sentit fâchée, mais elle se poussa à se calmer, petit-à-petit. Au-dessus d'eux brillaient les étoiles... Jenna les observa longuement... elles étaient différentes de celles que l'on pouvait voir en Alaska. Elle resta ainsi de longues minutes, à respirer calmement, jusqu'à ce que enfin, elle se sente entièrement calmée, apaisée... sentir la respiration et l'odeur de son compagnon contre-elle l'aidait à se détendre. Une étoile filante passa au-dessus d'eux... Jenna savait que pour les humains, c'était un signe de bonheur et de chance... alors elle décida de les imiter et fit un vœu :


    *Je souhaite que Balto et moi, nous rentrions vite à la maison, sains et saufs...* puis elle se pelotonna d'avantage contre son amoureux, le museau caché dans le collier de fourrure autour de son cou.

    -Je t'aime, Balto, chuchota-t-elle doucement...

    Mais avant que celui-ci ne puisse lui répondre, Jenna, emportée par la fatigue et par la détente qu'elle ressentit contre-lui, s'était déjà endormie, son ventre se gonflant au rythme lent de sa respiration calme. Depuis le jour où elle avait traversée sa première faille, elle passait enfin une nuit où elle se sentait protégée, en sécurité... elle allait bien dormir.

_________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Spoiler:
 

Spoiler:
 




@ Et juste pour rire, mon Télévengeur préféré [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Barrow
Admin brouette
Admin brouette
avatar

Messages : 221
Date d'inscription : 01/07/2012
Age : 21
Localisation : Disneyland Resort Paris

MessageSujet: Re: Paris holds the key to your heart   Dim 2 Juin - 11:07

_Nous serons toujours ensembles Jenna.

Le loup ferma a son tour les yeux. Peut-être avait il été un peu sec avait Jenna, il devait savoir pourtant qu'elle avait un certain caractère. Enfin. Sentir la douce fourrure et odeur de Jenna si près de lui, Balto ce sentait comme d'un rêve, mais il savait que c'était bien réel, et que si ça se trouve le lendemain, elle ne serait plus là. Leurs chaleurs ne faisaient plus qu'une, une source de bonheur de leur amour si fort et qui cependant a été semé de tant d'embûches. Mais à chaque fois ils ont résisté, et si aujourd'hui leur plus grand défi se dresse devant eux, ils l'affronteront lui aussi.

Peu a peu le chien-loup s'endormi, happé par la fatigue...


*************************

_Balto ?

_Quoi qui est-ce ?

Où était il ? Que ce passait-il ? Balto se rendit compte qu'il était conscient dans son rêve. Son esprit avait été assez fort pour résister à l'hypnose du sommeil, maintenant il fallait être vigilent. Qu'était-ce cette voix qui résonnait dans sa tête ? Balto sentait son corps comme il ne le sentait pas, c'était une sensation de flottement assez étrange, comme dans un rêve en fait, mais ce rêve si paraissait si lucide...

_Balto...

Ce n'était pas Jenna, non, c'était la louve, oui la voix de la louve blanche. Balto la reconnaissait désormais. Il se voyait maintenant, il faisait noir, mais Balto voyait son corps physique. Une lumière, il courre la voir. Mais il se rappela, que les portails pouvaient être partout dans ses rêves, alors il s'arrêta, se concentra de nouveau.


_Balto !

La voix était rauque désormais. Elle venait d'ailleurs, une autre lumière ? Dans sa propre conscience Balto se cherchait, cherchait à comprendre, à se maîtriser.
°Je dois rester avec Jenna°

_Qui êtes vous ?


Tenta-il de dire. Quelle sensation étrange, il se parlait à lui même dans son rêve croyant s'adresser à d'autres...il y avait de quoi devenir fou. Mais Balto savait ce qu'il faisait, et les choses devenaient plus clair. Il y a bel et bien une origine à tous ceci, un être peut-être plus puissant que les simples mortels...

_Balto !
_Non ici Balto !
_Tu es perdu Balto, rentre chez toi !
_Jenna est là Balto...

Les lumières fusaient de partout dans l'obscurité. Au milieu de tout cela, Balto était persuadé que c'étaient des portails. Un choix s'offrait à lui : risquer de passer ailleurs en espérant aller à Nome et que Jenna en fasse de même, ou résister ?

Une sensation étrange, un frisson. Une autre personne était là, à côté de Balto.

_Où suis-je ? demandait-il, c'était un chien inconnu de Balto. Le chien s'adressait à Balto, il le regardait. Les voix semblaient également lui parler. Inconscient le chien semblait se diriger vers une lumière, et disparu. Balto comprit, il n'était pas simplement dans son esprit, c'était une sorte d'autre monde, là où les portails s'ouvrent. L'autre chien là, ce n'était pas quelqu'un du rêve, c'était bel et bien quelqu'un autre, ici à Paris, Balto en était sûr à présent ! Il pouvait retrouver Jenna ici !

_JENNA ? JENNA TU ES LA ? ICI JENNA C'est moi Balto ! Dans mon rêve !

Balto espérait que Jenna, tout comme lui, puisse avoir un rêve lucide, et ne se laisse pas aspiré par les lumières, si tentantes, comme cela lui est déjà arrivé, comme c'est arrivé à ce chien...

JENNAAA !

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Merci Hecate pour la signature absolument incroyablement supercalifragilisticexpialidocious ! Et Shikoku pour la usebar souicodilaipxecitsiliacrepus !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolfox
Je ris, je pleure, je perds mon self contrôle...
Je ris, je pleure, je perds mon self contrôle...
avatar

Messages : 491
Date d'inscription : 16/10/2012
Age : 26

MessageSujet: Re: Paris holds the key to your heart   Dim 2 Juin - 14:57

    Au début, le rêve que fit Jenna était tout-à-fait normal, quoi-que plutôt effrayant... et étrangement, c'était le même rêve qu'elle avait fait toutes les nuits depuis le départ de Balto de Nome. A son réveil, elle se demanderait pourquoi elle avait rêvée de cela cette-nuit encore... c'était vrai, après-tout, Balto s'était perdu, alors elle avait rêvée durant des nuits qu'elle le recherchait... alors pourquoi maintenant qu'elle l'avait retrouvée, rêvait-elle encore qu'elle le cherchait ? Les rêves étaient quelque-chose de bien étranges, et pas vraiment compréhensibles. Le subconscient pouvait souvent vous jouer des tours et même, le matin, vous les faire oublier, mais généralement, chacune des images vues en rêve avaient un lien avec le ressentit de la personne endormi... peut-être que Jenna rêvait encore qu'elle cherchait Balto parce que au-fond d'elle, elle avait peur de le perdre à-nouveau... d'autant que cette fois-ci, le rêve s'inspirait de choses qu'elle venait à-peine de vivre...

    Elle était en-train de descendre les marches de la tour-Eiffel... tout était noir, autour d'elle, les barreaux qui formaient la tour semblaient n'être fais que d'ombres... mais pourtant, elle savait qu'elle y était. Dans son rêve, elle s'était réveillé sans Balto à ses côtés. Elle avait regardait vers l'escalier qu'ils avaient emprunté pour arriver ici, mais n'avait vu personne... cependant, elle les avait entendus : des bruits de pas sur le métal, et le rire de son compagnon qui fusait dans la nuit.


    -Balto ! L'avait-elle appelé en se levant et en partant à sa poursuite. Où vas-tu ? Balto !

    Tout le chemin qu'ils avaient fais à deux dans la réalité, elle le refaisait en sens-inverse, dans son cauchemar. Elle sentait une présence droit devant-elle... plus elle descendait, et plus elle entendait ces bruis de pas et ces rires, forts... mais pourtant, elle ne voyait jamais personne, ni Balto, ni qui que ce soit d'autre. L'atmosphère se faisait froide, oppressante... et pourtant, elle n'abandonnait jamais, elle continuait à courir en appelant :

    -BALTO !!!

    Elle voulait qu'il revienne... mais si elle l'entendait près d'elle, elle n'arrivait pas à le voir. Pourquoi la fuyait-il ainsi ? Bientôt, le rire se fit assourdissant... et effrayant. C'était toujours le rire de Balto, mais il avait l'air cruel, sadique, comme si un psychopathe riait en utilisant sa voie. Ce rire résonnait dans sa tête, il lui donnait une affreuse migraine. Elle s'arrêta et s'assit, toute tremblante, sur le sol de métal froid de la tour. Le rire augmentait encore d'intensité... elle hurla de terreur.

    -JENNA ? JENNA TU ES LA ? ICI JENNA C'est moi Balto ! Dans mon rêve !

    Cette voie, bien que paniquée, était chaude, réconfortante, pour elle, car c'était la voie de son compagnon. Cette voie chassa les ténèbres de son cauchemar. Dès qu'elle retentit, le rire s'arrêta, et la tour Eiffel noire autour d'elle disparu, la laissant flottante dans les ténèbres. Elle regarda autour d'elle, continuant à entendre cet appel :

    -JENNAAA !

    Elle repéra une lumière au-milieu de la nuit du coin de l'oeil, à sa droite... cette lumière semblait pulser en même-temps que la voie de Balto retentissait, un peu comme un coeur qui battait. Bougeant les pattes et nageant dans le noir comme dans de l'eau, Jenna s'approcha de cette lumière... et elle passa à-travers elle comme à-travers une fenêtre, se retrouvant dans un autre monde noir comme dans lequel elle s'était trouvée, mais rempli de lumières qui brillaient comme des étoiles, celui-ci. Elle regarda autour-d'elle, et lorsqu'elle baissa le museau... elle le vit. Balto était là, à cinq mètre, semblait-il, en-dessous d'elle... elle était suspendu dans le vide, la moitié de son corps ici, et l'arrière resté dans l'autre-monde où avait débuté son rêve à elle.

    -Balto ! Appela-t-elle. Je suis là !

    Jenna fit encore un pas... et elle tomba dans le vide, droit vers Balto. Non, dans son désirs de le rejoindre, elle n'avait pas vraiment réfléchit à ce qu'elle faisait. Mais étrangement, elle tomba... très lentement. Elle avait l'impression de planer dans l'air, et elle se posa à-côté de son compagnon avec la légèreté d'une plume. Une fois au sol, cependant, elle ne s'émerveilla de ce qu'il lui était arrivé : elle se colla contre le chien-loup, cherchant sa protection, en lui demandant :

    -Oh, Balto... où sommes-nous encore tombés ?

_________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Spoiler:
 

Spoiler:
 




@ Et juste pour rire, mon Télévengeur préféré [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Barrow
Admin brouette
Admin brouette
avatar

Messages : 221
Date d'inscription : 01/07/2012
Age : 21
Localisation : Disneyland Resort Paris

MessageSujet: Re: Paris holds the key to your heart   Dim 2 Juin - 18:49

(psychédélique n'est ce pas ? xD)

L'avait elle entendu ? dans ce monde étrange Balto n'était plus sûr de rien. Mais il semblait l'apercevoir, l'entendre...la sentir.

_Jenna ? C'est bien tôt Jenna ? Je suis là, on a réussit !

Balto était heureux de voir qu'ils maîtrisaient pour la première fois leur rêve...enfin maîtriser, c'est un bien grand mot. Ils étaient tout de même dans cet espace lugubre aux lumières florissantes chacune inspirant plus ou moins confiance. Par moments il pouvait le jurer, il voyait des paysages à travers ces lumières...mais il n'osait s'approcher.

_Jenna tu vas bien ? C'est étrange n'est ce pas ?...Enfin non on s'en fous ! Ecoute je suis persuadé que ces différentes lumières nous amènes vers un monde différent...alors...on tente ?

Balto s'approcha tant bien que mal de Jenna, et finalement arrivait à l'attraper. Dans cet état d’apesanteur étrange, il arrivait à la sentir, c'était tellement étrange, d'être aussi déconnecté de son corps physique, et pour autant, ressentir les sensations.

_Il faudrait qu'on passe la lumière ensemble, et alors on ne sera pas séparés Jenna. C'est probablement dangereux mais c'est notre seule et unique chance ! Bien que Paris soit agréable je n'ai pas envie d'y finir mes jours. Je t'aime Jenna.

Balto se sentait extrêmement inquiet, stressé, confus, il débordait de toutes ces émotions tellement la situation était invraisemblable. Il en venait à ce demandé, s'il ne serait pas mieux au milieu de l'Alaska dans le pire des blizzards. Mais savoir que Jenna était là, le reconfortait. Si Balto avait tort, ils passaient leurs derniers instants ensembles, s'il avait raison, alors il n'y avait plus de raisons de croire qu'ils ne pourront plus ce revoir et mieux encore, sa quête pourrait continuer, et une nouvelle étape dans la résolution du mystère serait faite. Il se devait de passer ces lumières, pour Jenna, pour lui, pour tous les êtres de tous les mondes.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Merci Hecate pour la signature absolument incroyablement supercalifragilisticexpialidocious ! Et Shikoku pour la usebar souicodilaipxecitsiliacrepus !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolfox
Je ris, je pleure, je perds mon self contrôle...
Je ris, je pleure, je perds mon self contrôle...
avatar

Messages : 491
Date d'inscription : 16/10/2012
Age : 26

MessageSujet: Re: Paris holds the key to your heart   Lun 3 Juin - 19:21

[Je ne te le fais pas dire Crazy Twilight ]

    Jenna aussi se sentait vraiment bizarre, dans un tel endroit... elle arrivait à voir son corps, elle arrivait à bouger les membres... mais tout ce qu'elle ressentait était différent de quand elle était réveillée, c'était comme si elle ressentait les choses sans vraiment les ressentir elle-même, comme si quelqu'un d'autre les ressentait pour elle... enfin bref, c'était bizarre. C'était la première-fois qu'elle était capable de comprendre que ce qu'elle voyait et ressentait se passait à-travers un rêve. D'habitude, quand elle rêvait, elle n'était pas consciente, et pour elle, voir son propre corps bouger tout-seul était quelque-chose de normal. Heureusement, même si tout était bizarre, autour-d'elle, elle arrivait encore à sentir l'odeur, et la présence de son compagnon... tout-cela la rassurait vraiment beaucoup, elle n'était pas seule... il était là, il la protégeait, et surtout qu'il semblait mieux comprendre les choses qu'il se passait ici qu'elle.

    La jeune chienne rouge écouta attentivement, toujours collée contre lui, les explications de Balto... bon, elle n'était pas certaine d'avoir tout compris, comme le comment qu'ils se soient retrouvés, ensemble, dans un tel endroit, ni comment elle avait pour passer de son propre rêve à l'intérieur du sien... mais ça n'avait pas d'importance, pour l'instant : elle comprenait la gravité de la situation, elle comprenait qu'ils devaient avancer... et elle comprenait aussi qu'ici, ils avaient à tout-moment le risque d'être séparés à-cause de ces lumières... craintive, elle observa celle qui était la plus proche d'eux et se colla encore plus fort contre le chien-loup.


    -Je ne suis pas certaine d'avoir saisi tout ce qu'il se passe ici, répondit-elle finalement, mais je te fais confiance, Balto. Passons l'une de ces lumières ensembles, je t'accompagnerais aussi loin qu'il le faudra dans ta quête. Je t'aime aussi, mon amour...

    C'était étrange, leurs voie résonnaient à leurs oreilles comme à travers une caverne, agrémentées par un son qui ressemblait à celui d'une cloche en cristal... mais en-même-temps, tout été étrange, ici. Et, sur ceux, elle ouvrit grand la gueule et mordit dans le bandana qu'elle avait, un peu plus tôt, mis autour du cou de son compagnon, afin que même-si ils venaient à être séparés, il ait toujours un peu d'elle avec lui... maintenant, le bandana allait leur servir à rester ensemble. Les dents serrées pour ne pas lâcher prise, et ayant un peu de mal à cacher la crainte de l'inconnu qui se dressait face à eux, elle ferma les yeux et annonça :

    -Che ch'uis prête !

_________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Spoiler:
 

Spoiler:
 




@ Et juste pour rire, mon Télévengeur préféré [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Barrow
Admin brouette
Admin brouette
avatar

Messages : 221
Date d'inscription : 01/07/2012
Age : 21
Localisation : Disneyland Resort Paris

MessageSujet: Re: Paris holds the key to your heart   Mer 26 Juin - 15:25

[deux choix s'offrent a nous :

-on continue de RP ensemble ailleurs ? je me moque du lieu.

-on arrête notre RP ici, disant que Jenna et Balto se séparent dans les mondes, mais peut-être pourra on RP plus tard ?

Les deux choix me vont, je sais que je réponds pas trop souvent ce qui est peut-être agaçant mais vu que je suis en vacances désormais je vais pouvoir RP un peu plus Wink

J'éditerai ce message avec ma réponse une fois décidé]

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Merci Hecate pour la signature absolument incroyablement supercalifragilisticexpialidocious ! Et Shikoku pour la usebar souicodilaipxecitsiliacrepus !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolfox
Je ris, je pleure, je perds mon self contrôle...
Je ris, je pleure, je perds mon self contrôle...
avatar

Messages : 491
Date d'inscription : 16/10/2012
Age : 26

MessageSujet: Re: Paris holds the key to your heart   Mer 26 Juin - 18:19

[Pour moi, la première proposition est la meilleure : ce serait une joie de continuer avec toi, si tu le souhaites, bien-sûr Ange charmeuse Le lieu m'est égal aussi... et le souci, c'est que je ne sais pas trop où le faire. As-tu une idée ?]

_________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Spoiler:
 

Spoiler:
 




@ Et juste pour rire, mon Télévengeur préféré [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Barrow
Admin brouette
Admin brouette
avatar

Messages : 221
Date d'inscription : 01/07/2012
Age : 21
Localisation : Disneyland Resort Paris

MessageSujet: Re: Paris holds the key to your heart   Ven 28 Juin - 7:58

[d'accord va pour la première Very Happy je pensais peut-être dans un des mondes qui n'ont pas encore été joués à savoir
_Talespin _princesse et le grenouille _mulan _anastasia _oliver et co _101 dalma _Belle et la bete_kung fu panda _MLP

ou alors dans le monde parallèle ça me tentait aussi

une préférence ? ]

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Merci Hecate pour la signature absolument incroyablement supercalifragilisticexpialidocious ! Et Shikoku pour la usebar souicodilaipxecitsiliacrepus !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolfox
Je ris, je pleure, je perds mon self contrôle...
Je ris, je pleure, je perds mon self contrôle...
avatar

Messages : 491
Date d'inscription : 16/10/2012
Age : 26

MessageSujet: Re: Paris holds the key to your heart   Ven 28 Juin - 11:40

[Le monde de Mulan m'aurait bien tenté... mais l'idée du monde parallèle est bien aussi, surtout que ça expliquerait pourquoi ce sujet se finit aussi bizarrement =D A toi de voir ^^]

_________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Spoiler:
 

Spoiler:
 




@ Et juste pour rire, mon Télévengeur préféré [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Barrow
Admin brouette
Admin brouette
avatar

Messages : 221
Date d'inscription : 01/07/2012
Age : 21
Localisation : Disneyland Resort Paris

MessageSujet: Re: Paris holds the key to your heart   Ven 28 Juin - 13:16

[D'accord je crées dans le monde parallèle un nouveau sujet qui sera directement la suite de celui-ci]

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Merci Hecate pour la signature absolument incroyablement supercalifragilisticexpialidocious ! Et Shikoku pour la usebar souicodilaipxecitsiliacrepus !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Paris holds the key to your heart   

Revenir en haut Aller en bas
 
Paris holds the key to your heart
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [TOURNOI] Pokémon in Paris (PiP)
» Avis de marché - Paris - église Ste Marguerite - Lot 1 peinture murale
» [PARIS] : boutique l'archimage
» [Débat] L'implantation de Disneyland Paris
» Quelques infos pratiques pour organiser vos séjours ou vos journées à Disney Land Paris

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Animation Source RPG! :: Lieux du RPG :: Monde des Aristochats :: Paris-
Sauter vers: