Forum de jeu de rôle dédié aux dessins animés listés sur Animation Source et aux écrivains qui souhaiteraient endosser le rôle de leurs personnages favoris!
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Rottweiller et chienne de salon. [PV ange]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Caïd
Perdu dans les mondes...
avatar

Messages : 29
Date d'inscription : 29/05/2014
Localisation : Dans l'Île aux ordures

MessageSujet: Rottweiller et chienne de salon. [PV ange]   Jeu 17 Juil - 8:41

Un nouveau jour commençait, dur et froid comme tous les autres.
Caïd avait le matin même empruntait un passage entre les mondes, il avait à peu près compris le principe bien que tout cela restait flou pour le chien brun. Il en avait pris un au hasard, pour changé d'air, découvrir de nouveau allié et peut-être même trouver un moyen de vengeance. Mais il n'en était pas là, pour l'instant il marchait dans une ruelle froide et enneigé, ses pattes brunes s'enfonçaient à chaque pas dans la poudreuse matinales, les parsèment de petits grains blancs.
Caïd s'arrêta sur un pont, les pierres y étaient gelées et tombait y été dangereusement simple, cependant, le chien habitué à la rue et à devoirs faire preuve d'agilité ne se laissa pas prendre par le gèle, il bondit habilement sur le rebord du pont et leva la tête fièrement, un sourire aux lèvres, il observait les alentours, l'impression lui venait d'être revenue à l'époque des sans colliers. Mais rien que d'y pensait lui provoqua une moue de dégoût et il redescendit. Il avait, pendant quelque heure, réussit à oublié son désir de vengeance et les sans colliers et maintenant qu'il y repensait il devint soudainement froid, sombre et maussade, trainant le pas pour retourné dans la ruelle d'où il venait.
Il se rassit près du mur et hurla, sa voix grave et portante s'entendit dans tout le quartier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nakou
Fonda' de compet'
Fonda' de compet'
avatar

Messages : 1109
Date d'inscription : 01/07/2012
Age : 24

MessageSujet: Re: Rottweiller et chienne de salon. [PV ange]   Jeu 17 Juil - 14:41

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


  • Étrangement, cette faille lui sembla plus longue que celle qu'elle avait emprunté la première fois. Peut-être parce que cette fois, elle avait conscience qu'elle voyagerait en posant le pied à un endroit précis. Elle se doutait qu'elle ne rentrerait pas de suite dans son monde, mais elle redoutait tout de même celui qu'elle découvrirait. Comme elle l'avait craint également, elle avait été séparée de Jenna... Elle ne la voyait déjà plus. Et son ventre recommençait à se faire grommelant, à croire que les failles avaient coutume de l'affamer. Enfin, les sons et lumières dignes des meilleurs effets spéciaux actuels prirent fin, et la faille déboucha sur un monde: elle tomba dans la poudreuse et s'y enfonça si profondément qu'elle y disparut complètement.

    Brrr, quel froid! Après la chaleur écrasante de la Jungle, elle se trouvait totalement ensevelie dans de la neige. Regagnant la surface par quelques petits coups de truffe, elle s'ébroua pour se débarrasser de la poudreuse qui avait pris possession de son petit corps beige. Ange préférait nettement ce temps-ci à celui du monde d'où elle venait. Au moins, le froid la maintenait éveillée plus qu'il ne l'assommait. Et puis elle aimait la neige, et la connaissait! Mais où était-elle donc arrivée? S'avançant un peu en prenant gare à ne pas trop s'enfoncer dans la poudreuse qui semblait profonde par ici, elle regagna le chemin pavé de dalles et observa la ruelle. Ce n'était pas son monde, mais ça ressemblait néanmoins à une ville, à une société, proche de celle d'où elle venait. Elle aurait sans doute bien moins de problèmes que dans la Jungle...

    ... Quoi qu'un hurlement la détrompa bien vite. Ange se figea sur place. Mon dieu, cette voix, elle ne la connaissait que trop bien! Elle savait qu'il aurait survécu, Ange n'aurait jamais pu lui souhaiter de mourir, aussi égocentrique eut-il pu être... Mais elle n'aurait jamais pensé le recroiser seule. Devait-elle se sentir en danger? Probablement. La ville qui plus est était encore endormie, personne n'y circulait pour le moment...

    Ange se rapprocha néanmoins des portes, cherchant un moyen d'entrer dans Arendelle. Vu qu'il n'y avait personne, elle marcha le long du port, observant les bateaux, priant pour repérer le Caïd avant que ce ne soit lui qui la voit... Hélas, ce ne fut pas le cas. Ange entendit des pas derrière elle, et ferma les yeux, n'osant se retourner pour confirmer ce qu'elle pensait.

    -Il semblerait que les failles nous aient perdus tous les deux ici...

    Se risqua-t-elle doucement. Elle se retourna, mais découvrit un marin qui grimpait dans son bateau et s'affairait à faire des nœuds aussi compliqués qu'incompréhensibles. Ange eut un sourire et éclata de rire, finalement soulagée. Voilà qu'elle parlait toute seule! Peut-être s'était-elle simplement trompée? Alors qu'elle revenait sur ses pas, ayant atteint l'extrémité du ponton, elle put apercevoir une silhouette noire et brune à l'autre bout.
    Caïd.
    Elle ne l'avait pas rêvé, et n'avait aucun moyen d'échapper à sa vue à présent...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caïd
Perdu dans les mondes...
avatar

Messages : 29
Date d'inscription : 29/05/2014
Localisation : Dans l'Île aux ordures

MessageSujet: Re: Rottweiller et chienne de salon. [PV ange]   Jeu 17 Juil - 15:08

Caïd, toujours assis, attendait, attendait quoi?  Rien. Après son hurlement il avait envie de se vidait l'esprit de ses problème, bien que la vengeance était son principale carburant. Il sentit alors une odeur familière, le chien musculeux se leva et scruta la ruelle et ses alentour, c'est là qu'il aperçu un petit corps beige et familier, un sourire narquois vint découvrir ses crocs d'un blanc immaculé. Apparament, Anga l'avait déjà vu, oui car il s'agissait d'Ange, le chien avança vers elle, ses pattes larges laissant des traces de pat derrière lui.

"Tiens tiens! Mais qui voilà! Ma friponne à moi!"

Il était maintenant à quelque centimètre d'elle, et lorsqu'il dit ces quelques mots, il baissa la tête à la hauteur d'Ange. Depuis le temps qu'il attendait pour la revoir, il ne s'y attendait néanmoins pas, il était venu ici en quelque sorte pour échappait a ses problème de la vie quotidienne et voilà que la jeune chienne qui l'avait abandonné se faisait voir. Ça ne le gênait pas tant que ça, il aurait peut-être l’occasion de se venger d'elle, du Clochard et des sans colliers.

"Tu t'es décidais à quitter les jupons de ta petite famille parfaite de chien de salon?!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nakou
Fonda' de compet'
Fonda' de compet'
avatar

Messages : 1109
Date d'inscription : 01/07/2012
Age : 24

MessageSujet: Re: Rottweiller et chienne de salon. [PV ange]   Jeu 17 Juil - 15:29

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


  • L'occasion était trop belle pour Caïd, qui ne rebroussa pas chemin mais saisit l'opportunité de s'approcher de la petite chienne beige qui s'était égarée. Ange savait, quelque part, que le chien ne lui ferait pas de mal. Pas physiquement. Il n'était pas un lâche, et il valait bien mieux que ça. Cela ne l'empêcha pas de la rappeler comme au bon vieux temps, et la petite chienne de grogner, comme au bon vieux temps:

    -Je ne suis pas ta friponne...

    Surtout qu'à présent, son cœur était pris par un autre. Le surnom qu'elle avait toujours tant méprisé était d'autant moins le bienvenu. Songeant à Scamp, elle se demanda s'il allait bien, si les failles n'avaient pas eu raison de lui, et elle pria secrètement pour qu'il n'ait pas à croiser le rottweiller. S'il était bien clément envers elle, avec qui il avait vécu, elle doutait qu'il laisse passer sa chance de se débarrasser des deux chiens qui lui avait mené la vie misérable... Du moins, plus misérable qu'elle ne l'était. Caïd se décida à lui lancer une pique, comme la dernière fois qu'ils s'étaient vu. Finalement, tous deux n'étaient bon qu'à ça.

    -Tu t'es décidée à quitter les jupons de ta petite famille parfaite de chien de salon?!

    -Ce fut un accident, Caïd. Mais la solitude semble te réussir. Tes poubelles ne te manquent pas trop?

    Ange savait très bien jouer aux plus arrogant, elle avait bien assez longtemps vécu à son contact pour savoir user de répartie. Qui plus est, elle lui envoyait deux petites attaques à la fois: d'abord sur le fait que tous l'avaient laissé, puis sur le fait qu'il avait fini enseveli et humilié. Elle doutait qu'il se soit remis en question et qu'il ait compris ses torts, surtout après avoir eu droit à un retournement de situation si violent... Mais peut-être saurait-elle lui faire entendre raison aujourd'hui?

    Marchant vers lui, elle le contourna pour s'écarter du ponton et approcher de la ville. Elle préférait ne pas rester immobile pendant qu'ils discutaient, et opta pour escalader un petit muret et marcher sur celui-ci, histoire d'être au même niveau que le chien. Quelque part, elle était contente de voir qu'il allait bien.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caïd
Perdu dans les mondes...
avatar

Messages : 29
Date d'inscription : 29/05/2014
Localisation : Dans l'Île aux ordures

MessageSujet: Re: Rottweiller et chienne de salon. [PV ange]   Ven 18 Juil - 15:05

Caïd tourna la tête en grognant, il avait compris ses paroles, la haine lui noua le ventre et il sentit une envie soudaine de l'étripé. Cependant, Le Caïd, tout aussi violent qu'il soit, ne pourrait jamais faire de mal physiquement à Ange. Celle-ci espérait sûrement qu'il se soit remit en question, mais il ne l'avait pas fait et ne le ferait jamais, tout ceux en qui il avait confiance l'avait abandonné et humilié, maintenant seul le désir de vengeance l’animé.
La petite chienne beige marcha vers lui puis le contourna. Elle préférait sûrement s’éloigner du ponton. Caïd la suivit, celle-ci sauta sur un petit muret étant ainsi à sa hauteur, le chien musculeux avait la tête baissé et regardait sur le côté, il réfléchissait, les crocs serré et les babines retroussait, il repensait au Clochard et aux autres puis il dit en levant doucement la tête:


"Que sont devenus les autres?... Des chiens domestique aux poils mou affalé sur des canapé douiller?"


Les yeux bruns noirs du rottweiller brillait d'une colère sans limite lorsqu'il évoqua la nouvelle vie de ses anciens compagnons. Il regardait Ange sur le muret, la neige avait maintenant disparu, laissant place à un chemin, une rue pavée, le gèle avait recouvert toute les pierre et à force de marcher dessus, était devenu de la glace. Les pattes de Caïd l'empêchais de glisser en utilisant les griffes noires du grand chien tel des crampon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nakou
Fonda' de compet'
Fonda' de compet'
avatar

Messages : 1109
Date d'inscription : 01/07/2012
Age : 24

MessageSujet: Re: Rottweiller et chienne de salon. [PV ange]   Ven 18 Juil - 17:30

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


  • Le Caïd peinait à contenir ses nerfs. Quoi de plus normal? Il avait toujours été irritable et impatient, asservi par les autres, et maintenant qu'il n'avait plus personne autour de lui, il semblait logique qu'il en voulait au monde entier. Ange espérait lui faire voir les choses d'une autre façon, et elle savait comment s'y prendre. Certainement pas par une approche directe, quoi qu'il en soit. Elle attendit donc sagement que ce soit lui qui vienne vers elle et aborde le sujet, ce qui ne traina pas. Tout en marchant, elle se contenta donc de répondre:

    -Probablement. Tout ce que j'en sais, c'est qu'ils sont heureux, et ont trouvé une famille qui les aimait vraiment.

    Elle marqua un temps d'arrêt pendant lequel elle marcha, laissant le bruit de leurs griffes sur le givre permettra au Caïd de digérer ces premiers propos. Les savoir heureux était probablement la dernière chose qu'il leur souhaitait, mais Ange n'allait pas lui mentir - ils se portaient beaucoup mieux depuis qu'ils avaient quitté les rues, peu importe les bons moments qu'ils avaient pu passer ensemble à se moquer de la fourrière.

    -Et toi, Caïd? Es-tu heureux?

    Se contenta-t-elle de demander. Elle savait très bien que ce n'était pas le cas, et Caïd devinerait probablement très bien où elle voulait en venir. Quelque part, Ange ne se cachait pas - maintenant qu'il l'avait humilié pour son intérêt à avoir une famille, elle pouvait se montrer totalement honnête avec lui, et défendre pleinement ses propos. La petite chienne beige était consciente que le rottweiller avait été blessé maintes fois par le passé, et que les blessures ne cicatrisaient pas comme ça. Mais elle avait espoir de l'aider à pardonner, et à se diriger vers un avenir meilleur pour lui.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caïd
Perdu dans les mondes...
avatar

Messages : 29
Date d'inscription : 29/05/2014
Localisation : Dans l'Île aux ordures

MessageSujet: Re: Rottweiller et chienne de salon. [PV ange]   Sam 19 Juil - 9:07

Caïd claque ses crocs et sa mâchoire puissante dans un grognement rauque, savoir qu'il était heureux l'insupportait, ils ne le méritaient pas. Ange devait l'être aussi, avec son Scamp, rien que l'évocation de se nom donnait des nausées au Caïd, il est vrai que lorsque le jeune chiot avait décidé de se retournait contre lui il ne s'y attendait pas, maintenant, il ne rêvé plus qu'a une chose, se venger. Après les paroles d'Ange, un silence s'installa, seul le bruit des griffes contre le givre se faisaient entendre, le gros molosse ajouta:

"Une famille hein?... on en a pas besoin.

-Et toi, Caïd? Es-tu heureux?"

Demanda-t-elle, Caïd savait qu'elle connaissait a réponse, comment être heureux maintenant? Il menait une vie dur et compliqué depuis que les sans colliers l'avaient trahi, de plus un groupe de chiens s'étaient installer non loin de la décharge et convoité son île aux ordures. La petite chienne beige allait sûrement lui faire la morale et c'était la dernière chose que le rottweiller voulait, borné, il était persuader d'avoir raison. Elle ne savait elle ce que cela faisait d'avoir était abandonné par tous, ça ne fait que renforçait un vieux dicton que Caïd connaissait bien.
Le chien réfléchissait à une réponse cinglante qui lui ferait fermer son clapait, mais il n'en trouvait pas. Aussi il se lança dans le sarcasme.


"Je suis on ne peux plus heureux! Ma vie est parfaite!"


Dit-il, il leva la tête avec un sourire forçait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nakou
Fonda' de compet'
Fonda' de compet'
avatar

Messages : 1109
Date d'inscription : 01/07/2012
Age : 24

MessageSujet: Re: Rottweiller et chienne de salon. [PV ange]   Jeu 24 Juil - 20:12

Spoiler:
 

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


  • Caïd nia le besoin d'avoir une famille, mais il était évident qu'il n'était pas heureux, seul. Le groupe qu'il avait formé, ses Sans-Colliers, avait été sa famille... Et il ne supportait pas d'avoir été abandonné. Aucun d'eux ne l'avait jamais supporté, d'ailleurs, et c'était la raison pour laquelle chacun avait tâché de trouver une famille aimante.
    Ange ne put s'empêcher de rire à la dernière réplique du Caïd, et devant son sourire si peu crédible. Elle ne savait pas s'il avait réellement tenté de la convaincre ou non, toujours est-il que c'était raté!

    -C'est vrai que tu as l'air de t'éclater! Mais que fais-tu si loin de l'île aux ordures?

    Il pouvait tout aussi bien lui retourner la question, maintenant qu'elle y pensait. Oh, elle aurait un tas de choses à lui raconter avec ce qu'elle avait vécu dans la Jungle! Mais il la prendrait très probablement pour une folle. Quoi qu'il ne s'était jamais bien soucié de ça, à la réflexion. Néanmoins, la petite chienne beige était surprise de le voir quitter le repère auquel il tenait tant... Maintenant qu'elle y songeait, il devait y avoir une quantité de failles assez importantes là-bas, au vu du nombre d'objets présents... Car n'importe quel objet, aussi insignifiant soit-il, pouvait être à l'origine d'une faille. Caïd avait-il été transporté par accident? Savait-il tout ce qui arrivait dans les mondes?

    Elle arrivait au bout du muret et devait descendre, mais elle s'arrêta. Elle regarda le grand chien qui s'était arrêté à côté d'elle, et demanda finalement, compatissante:

    -Pourquoi refuses-tu tant de changer, Caïd? Je suis sûre qu'un humain pourrait t'apporter quelque chose un jour...

    Elle ne se plaçait pas en tant que moralisatrice, mais en tant que vieille amie qui espérait pouvoir le comprendre et l'aider maintenant qu'elle avait su, elle, se relever des souffrances passées...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caïd
Perdu dans les mondes...
avatar

Messages : 29
Date d'inscription : 29/05/2014
Localisation : Dans l'Île aux ordures

MessageSujet: Re: Rottweiller et chienne de salon. [PV ange]   Mar 5 Aoû - 8:02

La petite chienne beige éclata de rire, à la satisfaction du grand rottweiler, cela faisait toujours plaisirs d'entendre rire lorsque ce n'était pas de soit. Ils continuèrent d'avancé lorsqu'elle posa la question habituel des rencontre dans ce genre, le chien leva une fois de plus la tête vers elle et hésita, soit il expliqué concrètement tout ce qu'il savait, soit il lui cacher, mais bon, elle devait sûrement le savoir... Alors il se contenta de répondre:

"Je prends l'air... Et toi?"

Elle ne sembla pas entendre car elle continua, sûrement en train de réfléchir, Caïd se demandait ce qu'elle faisait aussi loin de son "Scampinou", remarque que, rien que d'y penser lui donné la nausée alors il préférait songeait à autre chose.
La petite chienne s'arrêta alors, au bout du muret, Caïd l’imita et la regarda lorsqu'elle dit de sa voix douce et si unique:


Pourquoi refuses-tu tant de changer, Caïd? Je suis sûre qu'un humain pourrait t'apporter quelque chose un jour...

Le sang de Caïd ne fit qu'un tour, il retroussa les babines malgré le ton compatissant d'ange, il banda les muscle, grognant. Sa musculature sayante se mit en marche sous son pelage brun et noir, il bondit prodigieusement sur la jeune chienne et la plaquas dans la neige de l'autre côté du muret. Le regard colérique toujours en grognant il dit:

"Mais pour qui tu me prends?! Pour un chien de salon?! Je ne suis pas Scamp moi!!"


Une idée lui traversa alors l'esprit, si Ange ne revenait pas, Scamp en serait affligeait et cela briserait son pauvre petit cœur, alors caïd n'avait qu'à la retenir. Il sourit avec une pointe de sadisme, satisfait d'avoir trouvé un moyen à sa vengeance.

"Ma petite friponne à moi! Tu vas rester avec Le Caïd! hein hein... Ainsi ton Scamp aura le cœur brisé... Et ma vengeance sera à moitié accomplie!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nakou
Fonda' de compet'
Fonda' de compet'
avatar

Messages : 1109
Date d'inscription : 01/07/2012
Age : 24

MessageSujet: Re: Rottweiller et chienne de salon. [PV ange]   Ven 5 Sep - 11:44

Spoiler:
 

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


  • Elle avait pris un risque, il était temps d'en payer le prix. Le Caïd sentit une colère incontrôlable l'envahir et se jeta sur la pauvre petite Ange qui n'eut pas vraiment le temps de réagir, surprise d'une réaction aussi agressive que soudaine. En une fraction de secondes, la petite chienne beige se retrouva enfoncée dans la poudreuse froide, la mâchoire d'un rottweiller furieux à quelques centimètres d'elle. Malgré la colère de son vis-à-vis qui en aurait impressionné plus d'un, Ange savait très bien qu'il ne la tuerait pas. Cela ne l'empêcha pas d'être parcourue d'un frisson à cause du contact brutal avec le froid, et d'admirer brièvement son reflet dans les dents incroyablement blanches du chien.

    Caïd lui hurla dessus, mais elle n'y prêta pas grande attention. Les accès de colère du grand chien ne l'avait jamais vraiment atteinte, mais son regard soudain plus vicieux l'inquiéta davantage. Elle ne le connaissait que trop bien ; son ancien meneur venait d'avoir une idée qui nuirait à quelqu'un... Et ce quelqu'un s'avéra être Scamp! Si Caïd avait toujours été possessif à son encontre, elle savait très bien que rien ne le motivait plus qu'une vengeance personnelle... Une raison de plus pour la garder auprès de lui... Mais Ange ne se laisserait pas faire prisonnière si bêtement, il ne pourrait la maintenir bien longtemps à ses côtés, surtout avec les failles instables qui pouvaient apparaître à tout moment. Se dégageant donc doucement de son emprise pour se secouer un peu plus loin et éliminer la neige qui avait pris possession de son pelage, la petite chienne répondit:

    -Ne sois pas ridicule, Caïd. Scamp aura probablement disparu dans les failles et apprendra leur connaissance. Il saura ainsi que je n'ai pas disparue sans raisons... Et tu sais aussi bien que moi, je suis sûre, que ces failles sont aussi instables qu'imprévisibles: je pourrai disparaître à tout moment sans que ni toi ni moi ne l'ayons vu venir... Nous devrions profiter de ce moment pour mettre nos différents de côté, tu ne penses pas?


    Elle marqua un temps d'arrêt durant lequel elle l'observa, avant de rejoindre le chemin dallé pour éviter de trop s'enfoncer à chacun de ses pas dans la neige. Son pelage était encore clairsemé çà et là de poudreuse, mais elle s'était débarrassé du plus gros. Avec un petit sourire, elle se tourna de nouveau vers le Caïd.

    -Pour ma part je suis tout de même heureuse de voir que tu vas bien. Comment t'es-tu dégagé des ordures?

    Elle se risquait à enfoncer le couteau dans la plaie, certes, mais sa réponse pouvait très bien lui apprendre un tas de choses sur les failles et expliquer son arrivée ici. Ange sentait que le Caïd en savait peut-être même plus qu'elle... Et elle avait pris soin, cette fois, de s'éloigner suffisamment du grand chien pour éviter une nouvelle attaque et s'enfuir si les choses tournaient mal... On n'est jamais trop prudent après tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caïd
Perdu dans les mondes...
avatar

Messages : 29
Date d'inscription : 29/05/2014
Localisation : Dans l'Île aux ordures

MessageSujet: Re: Rottweiller et chienne de salon. [PV ange]   Mar 28 Oct - 20:20

La jeune Ange se leva doucement, se libérant du grand Caïd, celui-ci la laissa se levait, il savait bien que son idée avait peu de chance de réussir mais dans la foulée, au cœur de l'action et la colère emplissant son petit cerveau il ne prit pas le temps d'y réfléchir plus amplement. La petite chienne s'ébroua un peu plus loin du grand rottweiller, asser loin pour qu'il ne puisse l'atteindre à nouveau.

"Ne sois pas ridicule, Caïd. Scamp aura probablement disparu dans les failles et apprendra leur connaissance. Il saura ainsi que je n'ai pas disparue sans raisons... Et tu sais aussi bien que moi, je suis sûre, que ces failles sont aussi instables qu'imprévisibles: je pourrai disparaître à tout moment sans que ni toi ni moi ne l'ayons vu venir... Nous devrions profiter de ce moment pour mettre nos différents de côté, tu ne penses pas?
-Ça m'fait mal de l'admettre mais ta raison..."


Il admis qu'elle n'avait pas tort, il est vrai que Caïd n'y avait que peu réfléchit, il secoua le museau en crachant dégoûté. La petite chienne parsemée de neige marqua un temps d'arrêt pendant lequel elle rejoins l'allée, le grand chien la suivit lentement, le regard sombre.

"Pour ma part je suis tout de même heureuse de voir que tu vas bien. Comment t'es-tu dégagé des ordures?"

Il grogna légèrement, il n'aimait pas en parlé, cependant il leva la tête, un regard de tueur fixant ange et répondit en hésitant à dire la vérité ou non, mais il bien qu'il l'avait fait plusieurs fois dans sa vie, il n'aimait pas mentir.

"Et bien... Quelqu'un m'a sortit... Et ce n'était ni toi ni les anciens sans colliers... Ces clébards de salons qui m'ont trahit... "

Il grogna en fixant Ange, en effet, elle faisait partie des clébards de salons qui l'avait trahit et il avait encore en travers de la gorge.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nakou
Fonda' de compet'
Fonda' de compet'
avatar

Messages : 1109
Date d'inscription : 01/07/2012
Age : 24

MessageSujet: Re: Rottweiller et chienne de salon. [PV ange]   Ven 30 Jan - 16:36

Spoiler:
 

Amusant que Caïd parle de trahison quand celui-ci aurait utilisé l'un de leur membre pour envoyer Scamp à la fourrière. Ange avait eu vent de cette histoire, et jugeait que les chiens de la casse ne l'avaient pas plus trahi qu'il ne l'avait fait. Après tout, n'avait-il pas toujours suivi sa devise qui n'était autre que "dans la rue, c'est chaque chien pour soi?". La petite chienne se garda néanmoins bien d'envenimer leur relation et d'en lâcher le moindre mot. Mieux valait-il ne pas jouer les nounous moralisatrices quand on était seule avec un rottweiller, même s'il nous avait à la bonne.

Ange était néanmoins curieuse au sujet de cette autre personne qui l'aurait libéré. Avec un petit sourire, elle répondit donc:


-Je te savais très agile, j'imaginais que tu aurais réussi à te sortir tout seul. Qui est donc venu t'aider, Caïd?

Elle n'espérait pas totalement obtenir une réponse. Elle savait qu'il lui en voulait et ne voudrait pas forcément révéler la vérité, même si elle espérait, d'un autre côté, qu'il l'appréciait toujours assez pour lui parler de ça. Quoi qu'il en était, ça ne coûtait rien d'essayer. Repérant un petit amas de neige, une idée lui vint à l'esprit. Parfois, lorsqu'il y avait eu de la neige à la décharge où ils avaient élu domiciles, ils avaient eu coutume de jouer dans celle-ci... Pourquoi ne pas se contenter de se rappeler de bons souvenirs avec le Caïd? Donnant un coup de patte aussi violent que soudain dans la poudreuse, elle envoya valser les flocons sur le pelage sombre de son vis-à-vis, lui jetant un regard amusé avant de sauter dans la neige de l'autre côté du muret, et de courir dans celle-ci, s'enfonçant jusqu'à son poitrail, sautillant comme une grande enfant et se roulant dans le sol froid.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caïd
Perdu dans les mondes...
avatar

Messages : 29
Date d'inscription : 29/05/2014
Localisation : Dans l'Île aux ordures

MessageSujet: Re: Rottweiller et chienne de salon. [PV ange]   Dim 29 Nov - 11:17

Spoiler:
 
Le grognement qu'il avait émit se métamorphosa en une plainte sourde lorsque la jeune chienne face à lui se mit à sourire. Il se sentait légèrement honteux de n'avoir put se sortir du tas d'ordures seul, après tout, n'était il pas l'ancien chef des sans colliers? Pour lui, être le meilleur était important.

"Je te savais très agile, j'imaginais que tu aurais réussi à te sortir tout seul. Qui est donc venu t'aider, Caïd?"

Le grand rottweiler ne répondit pas immédiatement, il tourne la tête, fuyant à demi le regard de la chienne il serra un peu les crocs. Devait-il dire la vérité à l'amie de son ennemi? Après tout, ils avaient été amis un jour... Alors pourquoi devrait il se méfier? En même temps, elle l'avait trahit...
Il poussa un long soupir, la méfiance l'emporta, il redressa le cou. Il ne comptait pas lui dire la vérité, après tout elle ne le méritait pas. Le grand chien à la fourrure sombre réfléchit quelques secondes avant de lâcher dans un grognement.


"Je sais plus, tu vois j'avais trop faim pour faire gaffe."

Mais à peine eut-il finit sa phrase qu'Ange donna un coup de patte vif dans un amas de neige, envoyant quelque flocon blanc sur le pelage noir et feu du grand chien. Celui-ci eut un mouvement de recul lorsque son pelage rencontra la matière froide, il grogna et éternua. Puis son regard suivit la chienne qui bondit derrière le muret, nageant dans une mer de neige blanche, jouant tel un jeune chiot.
Caïd retrouva lentement le sourire, il se souvenait lorsque l'hiver venait, ils avaient l'habitude de jouer dans la neige froide... Il s’accroupit, ventre contre neige, fronçant légèrement le museau. "Si c'est comme ça..." Pensa-t-il. Ses membres musculeux s'activèrent, il bondit par dessus le petit mur, atterrissant aux côtés de la jeune chienne, soulevant un nuage blanc. Il se mit dos à elle et gratta le sol avec ses pattes arrière pour lui envoyé de la neige.


"J’espère que ta vie domestique ne t'as pas rouillé, ma friponne!"

Il avait accentué le dernier mot volontairement, ses nerfs à vif par le jeu et la joie, il s'amusait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nakou
Fonda' de compet'
Fonda' de compet'
avatar

Messages : 1109
Date d'inscription : 01/07/2012
Age : 24

MessageSujet: Re: Rottweiller et chienne de salon. [PV ange]   Dim 29 Nov - 17:32

Spoiler:
 

  • Ange n'avait écouté que d'une oreille distraite la réponse de Caïd, qui n'avait pas d'ailleurs été ni importante ni honnête, puisqu'il l'avait mentionné au moment même où elle passait à l'attaque. Le grand chien lâcha un éternuement avant de rentrer dans le jeu de sa "petite friponne" et, même si Ange aurait voulu protester, son hilarité soudaine l'en empêcha. Il y avait bien longtemps qu'ils n'avaient pas joué ainsi tous les deux. Non pas seulement parce qu'ils ne s'étaient pas vu depuis que Scamp et les autres étaient partis dans leur famille respective, mais parce qu'il n'avait pas neigé depuis longtemps dans leur monde d'origine. Cette chamaillerie les ramenait réellement à une époque où tous deux avaient commencé à sympathiser et où leur relation était encore forte. Bien avant que le Caïd ne devienne aussi renfermé et égoïste.
    Elle se souvenait d'ailleurs, tout en jouant, qu'il avait été sa seule famille pendant longtemps, et même si les choses avaient changé depuis, s'il s'était mal conduit, il restait toujours un semblant de sympathie pour ce méchant toutou pas si vilain, finalement. C'est pour ça que le jeu se fit naturellement lorsqu'il la défia:


    -J’espère que ta vie domestique ne t'as pas rouillé, ma friponne!

    Elle eut tout juste le temps de se retourner qu'il commença déjà à l'ensevelir sous un amas de neige. Un peu prise par surprise, elle se dégagea après quelques secondes, mais elle ne voulut pas lui laisser croire qu'elle avait rouillé! Nan, Ange était toujours la petite chienne agile qu'elle avait été, crapahutant de partout parmi les déchets et ayant un équilibre hors pair. C'est pourquoi, après s'être mise hors de portée de tir de Caïd, elle se mit à courir vers lui, un sourire sur les babines, sauta sur son dos pour pouvoir atteindre son objectif, et attrape une branche basse d'un arbre qui les surplombait. Son poids fit ployer la branche qui renversa tout son contenu sur sa victime: le Caïd. Le chien habituellement si noir se retrouva aussi blanc qu'un bonhomme de neige, et Ange ne put retenir un éclat de rire en tombant sur la neige.

    -Alors, Caïd, tu penses toujours que j'ai rouillé?

    Lança-t-elle d'un air de défi, un sourire au coin des lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caïd
Perdu dans les mondes...
avatar

Messages : 29
Date d'inscription : 29/05/2014
Localisation : Dans l'Île aux ordures

MessageSujet: Re: Rottweiller et chienne de salon. [PV ange]   Mer 9 Déc - 13:07

Il n'eut pas le temps de réagir que la jeune chienne s'était déjà mise en route. Elle sortit de sa fenêtre de tir, alors le grand chien se retourna face à elle, près à contré un lancer de neige. Cependant, ce ne fut pas ça que la "friponne" lui resérvée. Elle s'élança vers lui, qui surpris ne bougea pas, puis lle bondit sur lui avant de saisir entre ses crocs une branche qui laissa tombée toute sa neige sur le grand canidé. Il venait à peine de comprendre ce qu'il lui arrivait que son pelage était déjà devenu blanc, recouvert de poudreuse. Ange se mit à rire, le chien noir s'ébroua rapidement, envoyant des éclats de neige autour de lui.

"Alors, Caïd, tu penses toujours que j'ai rouillé?"


C'était presque un défi qu'elle lui lançait, le canidé noir et brun tourna la tête vers elle, souriant, défi accepted.

" J'en suis même persuadé ! "


Et, sans attendre, il bondit sur elle, ne lui laissant pas de repis. Une fois que son corps musculeux la surplombait il se laissa tombé sur elle, relâchant tous ses muscles. Son grand corps noir ayant pour but de faire disparaître le petit corps beige de la jeune chienne. A cet instant, il avait oublié toute la haine et la rencoeur qu'il avait put ressentir auparavant. Il ne ressentait plus qu'une sensation de joie, d'amusement, comme lorsque le clochard n'était pas encore partit. Ces moment semblable à sa vie de chiots où il se revoyait encore jeune et insouciant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rottweiller et chienne de salon. [PV ange]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rottweiller et chienne de salon. [PV ange]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Roman sympa sur les anges et les démons: Salon du Livre 2013
» Gâteau d'ange
» Avis de marché - Musée du Louvre - Restauration des boiseries du salon de Luynes
» 64ème Salon philatélique d'automne
» Le salon de l'auto

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Animation Source RPG! :: Lieux du RPG :: Monde de la Reine des Neiges :: Arendelle-
Sauter vers: